Un meilleur accès aux soins dentaires en 2020

jeune femme dentiste avec patient

Les Français sont plus d’un quart à renoncer à consulter un dentiste par manque de moyens financiers. Les dépenses de santé qui restent à la charge de l’assuré sont portées à 43 % en matière de soins dentaires. Il s’agit d’ailleurs d’un des soins les moins bien remboursés par les acteurs de santé. Qu’est-ce qui change en 2020 ?

Avec l’application de la réforme 100 % santé, le reste à charge des Français diminue progressivement. Depuis le début de l’année, le reste à charge est nul concernant la pose de bridges et de couronnes en métal (premier panier). Pour les soins figurant dans le deuxième panier, il existe un reste à charge. Cependant, il reste modéré en raison de prix maîtrisés.

Dans le dernier panier de soins qui permet de se procurer les matériaux les plus aboutis, aucun tarif n’est plafonné. Avec ces changements, la mutuelle santé pas chère le restera-t-elle ? En tout cas, les dentistes doivent informer leurs patients sur ces avancées.

Quels sont les soins dentaires sans reste à charge ?

Avec la mise en œuvre de la réforme 100 % santé, les patients pourront bénéficier de soins qu’ils n’auraient jamais prévus auparavant. C’est ce qu’avance le président de l'Union Dentaire, Philippe Denoyelle.

Voici la liste des soins dentaires faisant l’objet d’un remboursement intégral dès cette année :

  •  Couronnes et bridges en métal, pour toutes les dents (visibles et non visibles).
  •  Couronnes céramo-métalliques et monolithiques pour les incisives, les canines et les premières prémolaires.
  •  Couronnes en zircone pour les incisives, les canines et les prémolaires.
  •  Bridges céramo-métalliques sur les incisives.
  •  Dents sur pivot en métal, céramique, zircone qui s’insèrent dans les parties invisibles.

Concernant les dentiers et les dents sur pivot qui remplacent une zone visible, les Français devront attendre 2021 pour voir la réforme RAC 0 s’appliquer. Quoi qu’il en soit, les complémentaires n’appliqueront pas toutes la réforme en même temps. C’est ce qu’avance le cofondateur d’un comparateur d’assurances.

Quel rôle les complémentaires santé jouent-elles ?

Cette année, le plafond tarifaire s’élève à 550 euros lorsqu’il est question de poser des bridges ou couronnes céramo-métalliques sur les deuxièmes prémolaires. Il en est de même pour les molaires. Il descend à 440 euros pour la pose sur molaire d’une couronne en zircone. Le reste à charge de l’assuré est fonction du niveau de remboursement imposé par les complémentaires. À ce propos, le cofondateur de la plateforme de comparaison d’assurances susmentionné indique :

Si le maintien d’un panier libre et modéré doit permettre aux dentistes de conserver leurs marges sur certains soins plus onéreux, ce n’est pas le cas des complémentaires… Elles devraient mécaniquement répercuter l’augmentation du volume de remboursement sur les cotisations des assurés.

Sur certaines offres d’entrée de gamme, les prix risquent de croître de 15 %. Qui plus est, la réalisation de certaines techniques assez complexes comme la pose d’implants dentaires n'est pas forcément couverte par les mutuelles. En effet, ces dernières ne sont pas obligées de rembourser ce panier de soins.

Archives

20202019
Comparez les
mutuelles santé
Plus de 1000 formules comparées en moins de 2mn
Comparez les prix
à la une
publicite
services
publicite
Soins médicaux, optique,
hospitalisation, dentaire :
1000 formules santé comparées
en moins de 2 mn
Je trouve la
meilleure mutuelle
Mutuelle santé
Votre mutuelle santé au meilleur rapport qualité / prix
Plus de
1000 formules
Mutuelle santé
à comparer !
Comparez et trouvez la meilleure mutuelle santé

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.