La propagation de la maladie de Lyme pourrait être stoppée grâce aux renards

propagation maladie de Lyme renards

La maladie de Lyme est une maladie bactérienne qui apparaît suite à une piqûre de tique infectée. Ces bêtes se développent grâce aux petits animaux qui se déplacent sur le sol, comme les rongeurs par exemple, et ce sont les principales proies des renards.

D'où vient la maladie de Lyme ?

La maladie de Lyme est une maladie qui se contracte à la suite d'une piqûre de tiques, elle se répand plus facilement dans les endroits humides et à proximité des forêts. 27 000 personnes sont victimes de cette maladie, en France, chaque année.

La maladie entraîne divers symptômes et une personne atteinte nécessite donc des traitements assez lourds. Cependant, cette maladie n'est pas suffisamment reconnue et est difficilement diagnostiquée. De plus, les soins atteignent des sommes assez élevées, non remboursées entièrement. Une bonne complémentaire santé est indispensable pour diminuer le reste à charge.

Dans les zones forestières, il est très facile de contracter cette maladie car c'est là que les tiques sont les plus présentes. En fait, lorsque les tiques sont encore à l'état de larves, elles viennent se déposer sur les animaux les plus faciles d'accès qui se déplacent près du sol. Le plus souvent, ce sont les rongeurs (mulots, souris, rats, campagnols...). Le problème étant que ces animaux sont porteurs de différentes maladies et les tiquent viennent s'y procurer du sang. Ensuite, c'est ce sang qui va être transmis chez l'homme.

Les renards protagonistes d'une étude

Chaque année, presque 1 million de renards sont tués en France et cela, tout à fait légalement. En effet, ces animaux sont considérés comme des prédateurs dangereux dans le pays.

Ces animaux rusés sont les acteurs d'une étude britannique publiée The Royal Society le 19 juillet 2017. Elle révèle qu'un lien existe entre eux et la maladie de Lyme, plus particulièrement la bactérie Borrelia qui est transmise par les tiques. L'étude consiste à observer une zone donnée dans laquelle les renards sont libres, pour savoir si les tiques auront l'occasion de se développer facilement.

Pour rappel, les tiques se servent des animaux comme les rongeurs pour se procurer du sang et le transmettre aux hommes. Mais avec la présence des renards, cela ne se passe pas comme à son habitude. En effet, ces prédateurs chassent et se nourrissent de souris, rats et autres rongeurs. Le résultat de l'étude montre qu'en présence de renards sur un territoire donné, les rongeurs reste le plus souvent chez eux et n'osent presque plus sortir, ce qui diminue irrémédiablement le nombre de piqûres de tiques sur ces animaux.

Il est donc facile de résumer ce constat : plus il y a de renards sur un territoire, plus les rongeurs seront dévorés et moins les tiques auront la possibilité de se nourrir de sang malade. Le risque de se faire mordre et d'attraper la maladie de Lyme est alors fortement diminué pour l'homme.

à la une
publicite
services
publicite

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.