Assurance maladie s'apprête à mettre à jour Sophia

infirmière et patiente

Parmi les Français, 4 millions de personnes sont atteintes d’asthme et 3,5 millions vivent avec le diabète. Le nombre d’individus ayant contracté ces deux maladies chroniques croît en permanence. Devant une telle situation, Assurance maladie prévoit d'améliorer Sophia. Un service de coaching personnalisé, d’appui et de renseignement qui accompagne les patients de ces pathologies au quotidien.

L’Assurance maladie a lancé en 2008 le service non payant de téléassistance Sophia. Il était alors destiné aux assurés sociaux souffrant de diabète vivant dans l’Hexagone ou dans les territoires ultramarins. En 2018, l’accès au programme a été ouvert aux asthmatiques.

Sophia mettra en place l’été prochain un nouveau compte utilisateur, dont les titulaires pourront profiter 24/7. Sécurisé et propre à chaque adhérent, celui-ci fournira un type d’accompagnement à distance, ajusté aux besoins de l’assuré. L’objectif étant de soutenir le changement de ses habitudes. En ce sens, le dispositif apportera des conseils sur le sevrage du tabac, l’activité physique, l’alimentation, le suivi du traitement…

Je trouve la meilleure assurance santé

Un programme sujet à des conditions d’éligibilité

L’espace personnel constituera en outre un réel journal de bord. L’affilié pourra y entrer et suivre les renseignements relatifs à sa santé (poids, tension artérielle, examens cliniques, etc.). Pour recevoir un rappel de ses consultations chez un médecin, il lui est également possible de demander à être notifié. Grâce à un outil de messagerie incorporé au système, l’assuré sera en mesure de questionner les infirmiers-conseillers par écrit.

Concernant l’éligibilité des asthmatiques à Sophia, le programme est réservé aux personnes de 18 à 44 ans qui :

  • Dépendent du régime général de la Sécurité sociale ;
  • Bénéficient d’un contrôle d’un médecin traitant ;
  • Profitent de plus de deux prises en charge de traitements antiasthmatiques dans l’année et d’une indemnisation l’année précédente.

Sur ce dernier volet, la détention d’une complémentaire santé peut alléger la note non remboursée par l’Assurance maladie.

Pour en souscrire une, il est conseillé de consulter en amont un comparateur mutuelle.

L’inscription au service est gratuite

Du côté des diabétiques, Sophia est réservée aux adultes touchés par le type 1 ou 2 de la maladie et :

  • Possédant chaque année trois ordonnances de médicaments destinés à traiter le diabète au minimum ;
  • Totalement couverts par le régime général de l’Assurance maladie au titre d’une ALD (Affection de longue durée) ;
  • Suivis par un médecin traitant.

En général, c’est cet organisme qui envoie directement un courrier aux individus éligibles pour les inciter à ouvrir un compte. L’adhésion peut s’effectuer :

  • Par voie postale en réexpédiant le questionnaire rempli dans l’enveloppe timbrée jointe ;
  • Sur Internet, option qui est proposée à nouveau depuis avril dernier après une suspension temporaire.

Dans les deux cas, l’inscription ne nécessite aucun engagement et n’est soumise à aucun frais. Sur simple demande, chaque membre a le droit de fermer son compte Sophia n’importe quand. Pour note, l’affiliation à ce dispositif n’influe pas sur le niveau de prise en charge par l’Assurance maladie. Le secret médical couvre le service, la confidentialité des données des bénéficiaires est ainsi garantie. Leurs informations ne sont communiquées à aucune organisation.


top

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.