Le mental d'un salarié belge sur trois s’est amélioré durant l’épidémie de Covid-19

salutations au travail

Environ le tiers des employés en Belgique a signalé que la crise sanitaire s’est répercutée positivement sur leur état psychique. C’est ce que divulgue un sondage récent effectué dans le pays auprès de 327 employeurs et 2 286 travailleurs. Celui-ci montre aussi que certains salariés belges ont trouvé du bénéfice à travailler à distance durant la pandémie.

En Belgique, une étude sur l’effet de l’épidémie de coronavirus sur la santé mentale des travailleurs vient d’être publiée. Ses auteurs sont des chercheurs de chez B-Tonic, de l’Université de Gand (UGEnt) et de l’Antwerp Management School (AMS).

L’enquête enseigne que sur le bien-être au travail, la pandémie a présenté un effet positif. D’après une chercheuse de l’AMS, beaucoup de Belges tirent avantage des mesures liées à la crise sanitaire, comme le télétravail.

Selon 57 % du panel, ce mode d’organisation a amélioré l’équilibre dans leur vie privée et professionnelle. Globalement, environ 33 % ont profité d’un impact positif de l’épidémie de Covid-19 sur leur santé mentale.

Je trouve la meilleure assurance santé

Certains employés ont toutefois souffert mentalement de la crise

En revanche, près de quatre salariés sur dix pensent le contraire (39 %). Et le télétravail ne permet pas de balancer la vie privée de 27 % des répondants avec leur vie professionnelle. Stijn Baert, professeur en économie du travail de UGent, révèle que comparé aux hommes questionnés, les femmes semblent davantage en faveur du travail à distance. Néanmoins, dévoile-t-il, plusieurs inquiétudes demeurent. 60 % redoutent un impact négatif sur leur relation avec les collaborateurs. Le professeur Baert ajoute :

[…] Trois personnes sur dix craignent un effet négatif sur leurs perspectives de promotion. Cinq sur dix craignent un effet négatif sur le lien avec leur employeur.

Stijn Baert

En parallèle, 38 % des salariés consultés redoutent une retombée négative de la crise sanitaire sur leur motivation au travail. En mars 2020, cette proportion s’établissait à dix points plus bas. 18 % des employés indiquent souffrir encore de certains problèmes de santé mentale. Un chiffre qui pourrait se ressentir au sein des compagnies de mutuelle santé. Dans le même temps, environ 75 % des employeurs admettent être inquiétés par le bien-être psychique de leurs salariés.

Je trouve la meilleure assurance santé

L’impact de la crise sur le mental dépend de plusieurs paramètres

En France , un sondage souligne que la crise sanitaire liée au coronavirus a compliqué davantage la santé psychologique des employés. Ainsi, elle montre qu’avec l’association famille-travail durant la pandémie, environ 50 % des travailleurs ont vu leur stress s’accentuer. Dans les détails, cette opinion concerne près de 50 % des femmes.

  • De manière générale, l’étude belge dévoile aussi que la manière dont les salariés surmontent professionnellement et mentalement la crise dépend partiellement :
  • De la qualité du dialogue entre employé et employeur ;
  • De l’appui du management ;
  • De l’autonomie dans le métier.

Cette étude constitue le sixième sondage massif conduit par les trois entités citées plus haut. Elle a été effectuée entre novembre et décembre derniers. Ses auteurs ont pris un échantillon composé de 327 employeurs et 2 286 travailleurs.


top

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.