La phase aigüe du Covid-19 prendra fin en 2022 avec un taux de vaccination à 70 %

vaccin covid

L’OMS indique qu’il est possible de mettre fin à la phase aigüe du Covid-19 cette année même. Ceci est conditionné par la vaccination de 70 % de la population mondiale. L’objectif est loin d’être atteint surtout sur le continent africain. Les pays se trouvant dans ce dernier devraient vacciner 6 fois plus de personnes pour y parvenir.

Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur de l’OMS, était récemment en visite en Afrique. Il souhaitait voir de près les avancées de l’entreprise qui travaille sur des vaccins contre le Covid-19. Les laboratoires se trouvent dans la ville du Cap, en Afrique du Sud. Il s’agit de la première structure qui développe du vaccin en Afrique. Il devrait être disponible d’ici 2024.

Le directeur de l’OMS n’a pas manqué de partager son point de vue sur l’évolution de la pandémie à l’occasion. Il indique en ce sens qu’il est possible de passer outre la phase aigüe du Covid-19 cette année. Il faut cependant augmenter la proportion de vaccinés.

Je trouve la meilleure assurance santé

Une couverture vaccinale assez faible

Vacciner 70 % de la population mondiale est l’objectif que l’OMS s’est fixé pour faire face à la pandémie du Covid-19. En Afrique, il est loin d’être réalisé. Le continent enregistrerait même le plus faible taux de vaccination dans le monde. En effet, seulement 11 % des habitants ont reçu leurs doses. Pour l’OMS, il est essentiel d’augmenter cette couverture vaccinale. Ce taux devrait être multiplié par 6.

La société de biotechnologie Afrigen travaille actuellement sur un vaccin. Elle utilise le séquençage du code génétique du laboratoire Moderna mis à la disposition de tous. Les essais cliniques sont prévus en novembre 2022 et l’homologation devrait avoir lieu en 2024. Reste à savoir la méthode de distribution auprès de la population locale. En France, le vaccin est proposé gratuitement. Les soins pour le Covid-19 peuvent en outre bénéficier d’un remboursement par la mutuelle.

Les patients ont la possibilité d’utiliser un comparateur mutuelle pour trouver l’offre la plus intéressante.

Développer un vaccin adapté aux pays africains

Afrigen est le premier à développer un vaccin à ARN messager permettant de faire face au Covid-19 en Afrique. Son projet a reçu le soutien de l’OMS et du programme Covax. Ce dernier consiste en une initiative internationale visant à faciliter l’accès aux vaccins au niveau mondial. Les remèdes développés auraient l’avantage de s’adapter aux besoins et au contexte local. Ils seraient moins chers et plus faciles à stocker.

L’existence de ce sérum pourrait aider à parvenir aux objectifs de l’OMS. À 70 % de vaccinés cette année, il serait possible de sortir de la phase aigüe de la pandémie mondiale. Ce taux devrait cependant être atteint à la fin du premier semestre de 2022.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.