Le succès de la campagne vaccinale au Royaume-Uni est tel que les mesures anticovid vont être allégées

Centre de vaccination temporaire

Pass sanitaire ou passeport vaccinal, ces documents deviennent l’incontournable « sésame » permettant d’accéder aux endroits fréquentés pour certains pays. Si la France prévoit d’étendre ce dispositif aux adolescents le mois prochain, son voisin d’outre-Manche renonce au projet. Une décision qui s’expliquerait par l’avancement de la campagne vaccinale dans le Royaume-Uni.

À partir du 30 septembre prochain, les 12-17 ans seront aussi soumis à l’obligation de présenter un pass sanitaire pour accéder à des lieux ou événements requérant ce document, en France. Une mesure mise en place dans le cadre de la lutte contre l’explosion du nombre de contaminés au SARS-CoV-2, suscitée par la mutation Delta du virus. S’agissant d’une preuve de négativité ou d’une immunité au Covid-19.

À noter que jusqu’ici, les tests sont gratuits, mais un jour arrivera où ils coûteront cher et effectuer un comparatif mutuelle pour dénicher une meilleure couverture des dépenses de santé sera alors indispensable. Pour l’heure, se faire vacciner se présenterait comme la solution idéale, selon les autorités sanitaires. Et le Royaume-Uni remporte haut la main sa campagne. Une performance qui lui vaudrait la renonciation au passeport vaccinal.

Des chiffres de moins en moins inquiétants

Près de deux ans après sa première apparition dans la ville de Wuhan, le Covid-19 s’est étendu aux quatre coins du monde touchant autant de pays développés que des pays en voie de développement. Le Royaume-Uni fait partie de ceux ayant enregistré le plus de victimes, aux dernières nouvelles, avec 7,37 millions de contaminés et 135 000 décès recensés.

Aujourd’hui encore, les indicateurs épidémiologiques demeurent au rouge, avec une moyenne de 28 928 cas positifs sur 7 jours au 17 septembre et 178 morts par jour. Pour autant, il faut reconnaitre que les chiffres sont en baisse, ne serait-ce que de les comparer avec ceux du 8 septembre : 38 503 cas positifs en moyenne sur 7 jours. Quant au nombre d’hospitalisés, il s’élevait à 8 272 au 16 septembre, dont 1 051 en soins intensifs.

Pour ce qui est de l’avancée de la vaccination, le territoire de la Reine peut se vanter de sa réussite, avec un taux se rapprochant des 81 % pour les plus de 16 ans ayant reçu leurs deux doses vaccinales. D’ailleurs, chacun des pays composant le royaume demeure en compétition en ce qui concerne les mesures de restriction anti-Covid. Pour l’Écosse, par exemple, la mise en place d’un certificat de vaccination permettant d’accéder aux discothèques et à certains événements est prévue pour le 1er octobre.

Un allègement des mesures restrictives

Si la bataille continue pour éradiquer la pandémie, les autorités sanitaires se focalisent davantage sur la vaccination de masse. En confirme le déploiement d'un programme de rappel, mais aussi la possibilité d’administrer les vaccins aux jeunes âgés de 12 à 15 ans.

Toujours est-il que certains dispositifs vont être allégés, notamment la présentation du passeport vaccinal dans les lieux fréquentés. En effet, le renoncement de cette mesure a été officialisé tout récemment par le ministre de la Santé britannique, Sajid Javid. Ce dernier ayant estimé que cela n’est finalement pas nécessaire étant donné le succès de la campagne de vaccination contre le Covid. Exprimant sur la BBC, il a déclaré que :

Nous ne devrions pas faire les choses pour le plaisir de les faire […] Je n'ai jamais aimé l'idée de dire aux gens de devoir montrer leurs papiers […] pour faire ce qui est simplement une activité courante […] Nous l'avons considéré comme il se doit, et tandis que nous devrions le garder en réserve comme une option potentielle, je suis ravi de dire que nous n'allons pas poursuivre avec notre projet de passeport vaccinal.

Sajid Javid

En outre, le ministre prévoit aussi d’abroger l’exigence d’un test PCR aux voyageurs venant de certains pays, à réaliser sous 48 h après leur arrivée sur le sol britannique, à condition toutefois que les concernés présentent un schéma vaccinal complet.

top

Archives

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.