Le jour de carence devrait être supprimé jusqu’au 1er juin pour les agents publics positifs au covid-19

Jour carence suppression agent public

Alors que la suppression du jour de carence est aujourd’hui effective jusqu’au 31 mars. Amélie de Montchalin a transmis un courrier aux partenaires sociaux afin que cette mesure soit prolongée jusqu’au 1er juin pour les agents du service public. Concernant les salariés du secteur privé, leur cas n’a pas encore fait l’objet d’une négociation.

La pandémie du covid-19 accuse un net rebond en France. Une tendance dont plusieurs observateurs tiennent pour responsable le variant britannique, réputé plus contagieux. D’ailleurs, près de la moitié des cas positifs recensés à l’heure actuelle concernent cette mutation d’outre-Manche.

Toujours est-il qu’en dépit de ce rebondissement, ainsi que de la prise en charge des éventuelles charges de santé par les distributeurs de mutuelle santé, le gouvernement maintient sa décision de ne pas instaurer un troisième confinement, qui risquerait de paralyser une nouvelle fois l’économie alors que les entreprises peinent encore à dégager une rentabilité.

Bonne nouvelle cependant, le jour de carence pour les agents publics contaminé au covid-19 pourrait, au moins, être supprimé jusqu’au 1er juin.

Je trouve la meilleure assurance santé

Amélie de Montchalin confirme

C’était dans l’air depuis un certain temps, c’est désormais officiel aujourd’hui. En effet, alors que le gouvernement a annoncé la prolongation de l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 1er juin, jusqu’à cette date, le jour de carence pour les fonctionnaires sera supprimé. Mylène Jacquot a été la première à avoir dévoilé cette information, avant que la ministre de la Transformation et de la Fonction, Amélie de Montchalin, ne la confirme. Cette dernière a publié sur les réseaux sociaux :

Compte tenu de la prolongation de l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 1er juin 2021, je suis en mesure de vous indiquer que la suspension du jour de carence pour les agents publics testés positifs au Covid-19 sera prolongée jusqu’à cette date.

Amélie de Montchalin

Pour l’heure, la prolongation de la suppression du jour de carence pour les agents publics n’est pas officielle, car un projet de décret stipulant de cette mesure doit encore être transmis aux partenaires sociaux, afin de faire l’objet d’un examen en Conseil commun de la fonction publique. Mais cette prolongation devrait bel et bien être validée.

Aucune négociation pour le moment pour les salariés du privé

Si la suppression du jour de carence pour les agents publics jusqu’au mois de juin semble être en bonne voie, la même mesure devrait aussi être appliquée aux salariés du secteur privé. À noter que ces derniers bénéficient également de la suspension du jour de carence à l’heure actuelle même si le ministère du Travail n’a pas encore confirmé cette information.

ImportantÀ savoir que les salariés du privé devraient également bénéficier de cette prolongation, car depuis le début de la pandémie, les dispositifs instaurés par l’État en matière d’arrêts maladie causés par le covid-19 sont les mêmes dans les secteurs public et privé.

À titre de rappel, un délai de carence signifie que durant la période d’arrêts maladie, les salariés ne sont pas rémunérés. En supprimant le jour de carence pour des arrêts maladie liés au coronavirus, ces derniers continueront donc d’être indemnisés. Pour l’heure, cette mesure est effective jusqu’au 31 mars, mais elle devrait vraisemblablement être prolongée jusqu’au mois de juin au moins, ce, en fonction de l’évolution de la situation sanitaire dans l’Hexagone d’ici là.


top

Déjà 1 million d’abonnés à notre newsletter

Inscrivez-vous et restez informé de nos actualités

Une erreur est survenue
En vous abonnant, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre politique de données personnelles. Vous pourrez vous désabonner à tout moment depuis le lien présent dans chaque newsletter que vous recevrez.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.