Posséder une voiture électrique coûte-t-il cher ?

Cout posseder voiture électrique

Pour relancer les ventes automobiles depuis la levée du confinement, le gouvernement a déployé diverses mesures incitatives. Ces dernières sont particulièrement intéressantes pour l’acquisition de voitures propres. Comme pour les modèles thermiques, leur assurance est obligatoire. Pour les électriques, les spécialistes conseillent généralement d’opter pour une couverture risques. Par ailleurs, ils recommandent d’effectuer une comparaison avant toute souscription.

4 111 électriques et 3 056 hybrides rechargeables ont été écoulées en France en mai dernier, soit une hausse respective de 50 % et de 134 % comparativement au même mois en 2019. En juin, l’intérêt des consommateurs pour ces modèles a encore augmenté, comme en attestent les devis y afférents enregistrés par un comparateur de couvertures. Ils ont représenté 1,5 % de l’ensemble des requêtes soumises au site. C’est deux fois plus important qu’en mai.

Pour bénéficier d’une assurance auto au moindre coût pour une voiture propre, il convient de comparer les offres disponibles. À la clé, des économies de 30 à 40 % selon l’un de nos spécialistes.

Souscrire une couverture pour une voiture propre est simple

Depuis le 1er juin 2020, les consommateurs peuvent accéder à un bonus écologique de 7 000 euros pour l’achat d’une voiture 100 % électrique. En même temps, il est fort probable qu’ils bénéficient de la prime à la conversion étant donné que le dispositif a été étendu à 75 % des Français. S’ils sont éligibles, les acheteurs d’électriques recevront 5 000 euros. Toutes ces mesures ont été favorables à l’achat de modèles propres.

Pour assurer ces véhicules, il n’existe aucune démarche spécifique à entreprendre. En effet, les risques sont à peu près les mêmes que pour les voitures thermiques. Fabien Soccio, l’un de nos experts, explique :

La seule différence réside dans les conditions d’application des garanties d’incendie ou les défaillances techniques.

Fabien Soccio

Ainsi, le propriétaire n’a qu’à se rendre chez un assureur pour souscrire une couverture. Le directeur général du comparateur susmentionné recommande :

Pour des véhicules électriques, afin d’éviter de mauvaises surprises en termes de réparation, il est conseillé de prendre une assurance tous risques, voire d’inclure une assistance panne 0 kilomètre pour être dépanné même à son domicile.

Le dirigeant ajoute qu’il est important de vérifier que le contrat inclut les garanties spécifiques aux modèles dotés de batterie. Il faut notamment s’assurer qu’il prend en charge les pannes relatives à cet élément et le remorquage vers un point de recharge. Les dommages liés à l’alimentation de l’automobile ne sont pas en reste.

Une voiture électrique est moins chère à assurer et à entretenir qu’un véhicule thermique

De nombreux consommateurs peuvent se demander si l’assurance d’une voiture propre coûte plus cher que celle d’un modèle classique. Pour l’heure, il n’est pas encore possible de se prononcer étant donné que les véhicules zéro émission ne représentent encore qu’une infime proportion du parc couvert par les assureurs.

Néanmoins, les simulations réalisées par nos experts révèlent que pour le même conducteur, les primes induites par une e-Golf sont moins élevées par rapport aux cotisations relatives à la version thermique du modèle chez Axa, Aviva, L’olivier Assurance et Direct Assurance. Chez ces compagnies, l’automobiliste peut réaliser des économies de 50 à 300 euros par an.

Les simulations effectuées par le comparateur évoqué précédemment montrent également que dans deux cas sur trois, la couverture d’une électrique s’avère moins onéreuse par rapport à celle d’un véhicule thermique. Le directeur général du site explique :

Les distances parcourues sont moins importantes à l’année que pour une voiture thermique du fait de leur autonomie encore réduite sur les modèles grand public comme la Zoé (entre 100 et 300 kilomètres) et ces véhicules roulent moins vite.

De ce fait, les risques sont réduits, ce qui peut faire baisser les primes de l’assuré. En outre, l’entretien coûte moins cher pour un modèle électrique, car il est dépourvu de nombreuses composantes classiques d’une voiture thermique comme la boîte de vitesses, l’embrayage, etc. Le constructeur Renault avance que globalement, les dépenses d’entretien pour une voiture électrique sont 25 % moins élevées par rapport à un véhicule thermique.

top

Archives

Je compare les tarifs

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.