La Chine veut stimuler le marché de la voiture électrique en pleine décadence

voiture electrique branchée a une borne

Après avoir contenu la pandémie de coronavirus sur son territoire, l’exécutif chinois veut aider les fabricants de véhicules propres à atteindre leurs objectifs de ventes. En même temps, la deuxième puissance économique mondiale entend relancer la filière automobile. C’est un marché clé pour de nombreuses marques de voitures, nationales comme internationales.

La situation d’urgence sanitaire a incité de nombreuses usines de production de voitures à cesser leurs activités. Non seulement elles sont confrontées à une pénurie de pièces détachées, mais elles doivent aussi préserver la santé de leurs salariés. Ainsi, l’industrie automobile mondiale s’essouffle.

Alors que les ventes de véhicules ont baissé en mars dernier sur le marché chinois, ce dernier se prépare à rebondir. Les cas de contamination diminuant progressivement dans le pays, l’État veut redynamiser la consommation. Les mesures incitatives en faveur des acquéreurs de motorisation électrique ont donc été poursuivies. Si les résultats sont probants, les souscriptions dans le secteur de l’assurance auto connaîtront une hausse.

Un marché prometteur pour les constructeurs de voitures ?

Les mesures de confinement imposées par le gouvernement ont considérablement impacté l’industrie automobile en Chine, étant donné qu’elles ont duré plusieurs semaines. Le secteur a enregistré une régression de ses ventes de 96 %. Il a donc sollicité le soutien des pouvoirs publics pour s’en sortir. Répondant favorablement à la demande, l’État envisage de profiter de la fin de la crise sanitaire pour encourager les populations à acheter des voitures zéro émission.

Conscientes du potentiel du marché chinois, de nombreuses marques n’ont pas hésité à y investir. Par exemple, le groupe allemand Volkswagen projette d’installer deux usines consacrées au développement de modèles électriques dans l’Empire du Milieu. Quant à son compatriote Daimler, il privilégie le pays pour écouler ses Mercedes-Benz EQC. Les industriels locaux, dont BYD et Nio, ne sont pas en reste.

Un changement de stratégie pour relancer les ventes

Cela fait maintenant plus d’une dizaine d’années que la Chine mise sur l’électrification de son industrie automobile. D’ailleurs, il s’agit du premier producteur de batteries électriques qui approvisionne de nombreuses usines à travers le monde. Afin d’inciter la filière à gagner en indépendance, le gouvernement a prévu de suspendre totalement les aides accordées aux acquéreurs de modèles propres cette année. Cependant, du fait des conséquences de la crise du Covid-19, il a changé d’avis.

La Chine vient d’annoncer officiellement que les subventions attribuées aux acheteurs de voitures électriques continueront d’être distribuées. Le dispositif est prolongé pour deux ans supplémentaires. Néanmoins, le montant des aides pouvant être perçu est susceptible d’être réduit de 10 %. Pour limiter ses dépenses, le gouvernement local restreindra-t-il également le périmètre des automobiles concernées par les aides à l’achat ?

Archives

Comparez les
assurances auto
Economisez 340 € / an en moyenne (1)
Comparez les prix
à la une
publicite
services
publicite
je trouve la meilleure
assurance auto
Assurance auto
Economisez 340€ en moyenne sur votre assurance auto pour les mêmes garanties (1)
Comparez et trouvez la meilleure assurance auto
(1) Etude Meilleure Assurance effectuée en ligne auprès de 1440 utilisateurs en novembre 2019.
79% réaliseraient une économie moyenne de 340€, pour des garanties équivalentes.
Je compare les tarifs

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.