Le rachat de crédit pour faire baisser le taux d’endettement

rachat de crédit

Les crédits en tout genre font aujourd’hui partie intégrante de la vie des ménages français, des plus défavorisés aux plus aisés. Si le prêt immobilier reste le plus significatif d’entre eux, les petits crédits à la consommation et autres emprunts s’accumulent également bien assez vite, plongeant le ménage dans le désarroi lors des remboursements. Comme solution, le regroupement de crédit peut alors être salutaire.

Pas que pour les emprunteurs en situation critique

D’emblée, il convient de tordre le cou à une idée reçue selon laquelle le rachat de crédit n’est mis en place qu’en cas de surendettement.

En réalité, cette opération également appelée « regroupement de crédits » peut être envisagée à tout moment. Il se révèle d’ailleurs être un excellent moyen de réduire le poids des remboursements d’emprunts sur ses revenus et d’assainir ainsi ses finances.

Quoi qu’il en soit, le rachat de crédit n’a pas pour vocation de faire baisser le coût du financement. Il vise plutôt à repousser l’échéance des prêts et à augmenter le reste à vivre, c’est-à-dire la somme qui reste à l’emprunteur une fois toutes les charges déduites.

Il permet également de contourner le plafonnement du taux d’endettement si l’emprunteur souhaite contracter un crédit supplémentaire pour la réalisation d’un autre projet.

En effet, depuis que le Haut conseil de stabilité financière (HCSF) a fixé le taux d’endettement maximum à 35 % des revenus, il est devenu très compliqué de cumuler des emprunts sans dépasser ce seuil.

Je réduis mes mensualités

Baisser le taux d’endettement

Les subtilités de fonctionnement que présente le regroupement de crédits fait que le taux d’endettement baisse de manière significative quand bien même le coût véritable du financement reste le même ou se révèle un peu plus cher.

Le mieux est encore d’illustrer par des données chiffrées. Par exemple, un couple disposant d’un revenu mensuel de 6 000 euros qui a souscrit un prêt immobilier de 200 000 euros et qui veut rajouter un crédit conso de 30 000 euros devra payer au total de 2 600 euros par mois, soit 43,3 % de son revenu mensuel.

Dans ces conditions, le crédit à la consommation ne pourra pas être accordé parce que dépassant le plafond du taux d’endettement. D’où l’intérêt de procéder à un regroupement de crédits.

ImportantLe principe est de rassembler tous les prêts en cours en un seul et même crédit que la banque proposera au taux en vigueur à l’heure actuelle.

Dans l’exemple ci-dessus, une fois les crédits regroupés, le capital se chiffre à 270 000 euros (200 000 euros pour le prêt immobilier, 30 000 euros de crédit à la consommation et 40 000 euros de dettes contractées auprès des proches).

Actuellement, le TAEG est à 2,20 % et avec une dette qui s’étale sur 25 ans, l’emprunteur aura à débourser mensuellement 1 409,93 euros. Résultat : le taux d’endettement est passé à 23,5 %.

Etes-vous propriétaire ?
Combien de crédits remboursez vous ?
crédit(s) conso
Je réduis mes mensualités
top

Découvrez votre taux personnalisé

La baisse du montant des mensualités suppose un allongement de la durée de remboursement et une majoration du coût total d'un ou de plusieurs crédits objets du regroupement.

Aucun versement, de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d'un particulier, avant l'obtention d'un ou plusieurs prêts d'argent.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.