L’inflation pousse les Français à recourir davantage aux crédits à la consommation

rachat de crédit

La forte hausse des prix à la consommation se répercute durement sur le pouvoir d’achat des Français. Pour un grand nombre de ménages, il est devenu difficile de « joindre les deux bouts » et afin de pouvoir payer leurs dépenses contraintes et les factures d’énergie, ils recourent de plus en plus aux crédits à la consommation.

Selon l’ASF (Association des sociétés financières), cette ruée vers le prêt conso augmente sensiblement les risques de surendettement. Pour les trois premiers mois de cette année, le nombre de crédits souscrits par les ménages a progressé de +10,5 % par rapport au premier trimestre 2019.

Je réduis mes mensualités

Baisse notable du pouvoir d’achat

La stagnation des salaires et la poussée inflationniste ont contribué à l’effondrement du pouvoir d’achat des Français.

ImportantAfin de financer leurs besoins de trésorerie, les ménages multiplient le recours aux prêts personnels et crédits renouvelables. Ce qui entraîne une forte hausse du nombre de crédits contractés au cours du premier trimestre 2022.

Or, ce phénomène favorise les risques de surendettement, notamment chez les ménages à revenus modestes,

Souligne l’ASF.

Pour l’heure, la situation n’est pas encore alarmante. D’ailleurs, les chiffres de la Banque de France font état d’ un recul de -13 % du nombre de dossiers de surendettement déposés entre janvier et avril 2022, comparé à l’année dernière sur la même période.

À titre de rappel, ceux qui ont plusieurs dettes à rembourser peuvent opter pour le rachat de crédit conso. Cette opération permet de réduire le montant des mensualités en regroupant les différents prêts à la consommation en cours.

L’emprunteur ne paie alors qu’une seule mensualité pour toutes ses dettes. Selon sa situation, il pourrait même bénéficier d’une trésorerie qui ne sera pas destinée au remboursement des prêts.

Je réduis mes mensualités

Faible capacité de remboursement de certains emprunteurs

Si un certain nombre de ménages ont souscrit des crédits conso pour éviter de puiser dans leur épargne, d’autres sont obligés d’y recourir en vue de pouvoir payer leurs charges courantes.

Quelques associations humanitaires ont ainsi interpellé les banques à bien évaluer les capacités de remboursement des emprunteurs avant de leur accorder de nouveaux prêts.

Celles-ci ont également rappelé aux ménages en difficultés financières que d’autres alternatives existent (aides sociales, ou encore le traitement du surendettement).

Etes-vous propriétaire ?
Combien de crédits remboursez vous ?
crédit(s) conso
Je réduis mes mensualités
top

Découvrez votre taux personnalisé

La baisse du montant des mensualités suppose un allongement de la durée de remboursement et une majoration du coût total d'un ou de plusieurs crédits objets du regroupement.

Aucun versement, de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d'un particulier, avant l'obtention d'un ou plusieurs prêts d'argent.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.