Crédit immobilier senior

Si de nombreux ménages décident de souscrire un crédit immobilier lorsqu’ils sont jeunes, les seniors ont eux aussi des projets auxquels ils souhaitent donner vie. Pour ces emprunteurs, la situation est quelque peu différente, les banques peuvent voir en eux un risque de décès prématuré avant d’avoir fini de rembourser les mensualités. Toutefois, emprunter après 50 ou 60 ans peut aussi présenter des avantages. Faisons un point pour savoir, en tant que senior, si vous pouvez accéder au crédit et dans quelles conditions.

Jusqu’à quel âge peut-on souscrire un prêt immobilier ?

Il est difficile de déterminer un âge maximal pour emprunter. Cela va dépendre des banques ainsi que du profil de l’emprunteur. En clair, c’est plutôt la durée de prêt qui va entrer en ligne de compte. Vous pouvez emprunter à 50 ans sur 25 ans, ce qui sera plus complexe à 65 ans.

Toutefois, à cet âge, vous pouvez envisager un prêt sur 10 ans si votre taux d’endettement le permet.

En clair, au-delà de la question de l’âge, la réponse à votre demande de prêt sera impactée par votre profil. Si vous n’avez pas d’autre crédit immobilier, si vous n’avez pas de loyer à payer ni de prêt personnel à rembourser, votre taux d’endettement sera plus faible.

Bon à savoir Le haut conseil de stabilité financière (HCSF) impose aux banques de ne plus prêter aux ménages présentant un taux d’endettement supérieur à 35 %. Elles disposent toutefois d’une marge de manœuvre pour les emprunteurs dont le reste à vivre est élevé.

Quel taux pour votre projet ?

Un apport pour votre projet immobilier

En tant que senior, vous avez un avantage que n’ont pas nécessairement les primo-accédants, surtout lorsqu’ils sont jeunes : vous avez de l’épargne. Certes, ce n’est pas le cas de tous selon les revenus. Toutefois, après 50 ans, vous avez eu la possibilité d’épargner, même de petites sommes, durant de longues années.

Vous pouvez bénéficier d’une épargne salariale déblocable, d’un PER individuel qui, rappelons-le, peut être débloqué pour l’achat d’une résidence principale, etc. De plus, si vous avez déjà été propriétaire d’un bien immobilier, sa vente peut constituer un apport personnel majeur qui vous permettra de réduire le montant du crédit immobilier pour de réduire les mensualités de remboursement ou la durée du prêt.

S’il est possible de souscrire des emprunts sans apport, il est fort probable qu’après 50 ou 60 ans la banque vous demande de financer vous-même une partie de votre résidence principale, de votre résidence secondaire ou de votre investissement locatif.

Quel taux d’intérêt pour le prêt immobilier d’un senior ?

Le taux d’emprunt n’est pas nécessairement lié à l’âge. Senior ou jeune, les établissements bancaires vont plutôt consulter votre profil d’emprunteur.

Ils vont ainsi étudier votre revenu pour déterminer votre capacité d’emprunt et votre taux d’endettement. Ils analysent votre situation professionnelle et personnelle ainsi que la gestion de vos comptes. Il est entendu que les banques, désireuses de conserver leurs clients proposent un taux immobilier plus favorable à un bon profil (situation stable et revenus corrects).

D’autre part, le taux de prêt est défini par la durée du crédit. Plus la durée de remboursement est longue, plus le taux est élevé. Prenons un exemple simple : en septembre 2022, le taux moyen pour un achat immobilier est de :

  • 1,55 % sur 10 ans ;
  • 1,76 % sur 15 ans ;
  • 1,92 % sur 20 ans ;
  • 2,07 % sur 25 ans.
Quel taux pour votre projet ?

L’assurance emprunteur : un poids pour emprunter en tant que senior

Lorsque vous faites une simulation de prêt immobilier, vous vous attachez généralement au taux nominal. Or, en réalité, c’est le taux annuel effectif global (TAEG) que vous devez étudier. Celui-ci prend en compte le taux d’intérêt du prêt, les différents frais, ainsi que le taux annuel effectif d’assurance (TAEA).

Vous allez le constater, la différence est importante, surtout en tant que senior. L’assurance de prêt immobilier a un coût majeur, elle peut représenter jusqu’à 50 % du coût total du crédit, notamment si vous souscrivez auprès de votre banque. Le contrat groupe est bien plus cher que l’assurance de prêt individuel qui, généralement, est calculée sur le capital restant dû, et non sur le capital emprunté.

ImportantEn tant que senior, sachez que votre contrat d’assurance coûte plus cher, simplement en raison de votre âge. La compagnie d’assurances assure un risque, elle estime que plus vous empruntez tard, vous le risque de décès prématuré existe. Or, elle doit se prémunir au cas où vous ne pourriez plus rembourser votre crédit immobilier.

Si l’assurance coûte cher, elle peut aussi purement et simplement vous exclure du prêt immobilier. En effet, il existe en France le taux d’usure. Au troisième trimestre 2022, il est de 2,60 % pour les crédits immobiliers de 10 à 20 ans. Le TAEG ne peut être plus élevé que le taux d’usure. Or, à 60 ans, si vous avez eu des problèmes de santé, votre taux d’assurance peut atteindre 1 %. Avec un taux d’intérêt à 1,92 % par exemple, votre TAEG est trop élevé.

N'oubliez pas que la délégation d’assurance vous permet de choisir librement votre assurance de prêt. En tant que senior, vous avez tout intérêt à comparer les offres pour réduire le coût de votre prêt et donner vie à votre projet immobilier. Ensuite, vous avez la possibilité, grâce à la loi Lemoine, de changer d’assurance emprunteur à tout moment, n’hésitez pas à faire un comparatif régulier des offres.

Quel taux pour votre projet ?

Prêt immobilier pour les seniors : le bilan

À travers ce tableau, retrouvez les avantages et les inconvénients d’un emprunt immobilier senior.

AvantagesInconvénients
Epargne plus importante qu'un jeune candidat à l'accession à la propriété

Un retraité présente des revenus fixes ce qui peut rassurer les banques

Un reste à vivre plus élevé après le départ des enfants

La propriété de sa résidence principale (en France, 57,7 % des Français sont propriétaires de leur résidence principale en 2022 selon l'Insee)
Une durée de remboursement moins élevée et des mensualités plus lourdes

Une assurance de prêt bien plus chère

Nécessité de prendre en compte la future baisse des ressources si vous êtes encore actif

Comparer les prêts immobiliers pour trouver les meilleures conditions

Si le fait d’emprunter en tant que senior peut présenter des avantages, force est de constater que cette situation offre également des limites, notamment en ce qui concerne l’assurance.

Afin de mettre toutes les chances de votre côté, nous vous invitions à faire des simulations de prêt immobilier sur notre comparateur afin de mieux anticiper votre projet et de bien préparer votre dossier. Faites appel à un courtier qui saura défendre vos intérêts et vous obtenir les meilleures conditions pour votre prêt.

Comparer les offres des différentes banques vous permettra de réduire le taux d’intérêt de votre crédit, mais aussi le taux d’assurance qui, nous l’avons vu, pourrait même vous empêcher d’accéder au prêt.


J’emprunte
sur
7 ans
Quel taux pour votre projet ?
top
Découvrez votre taux personnalisé

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.