Bénéficiez de 392€ d'économies¹ en moyenne

sur votre mutuelle santé !

Je compare ma mutuelle santé
Guide de l’assurance

La France autorise le traitement du Covid-19 par anticorps monoclonaux

Écrit par La rédaction Meilleurtaux . Mis à jour le 11 mars 2021 .
Temps de lecture : 3 min

faviconLa promesse Meilleurtaux
Chez Meilleurtaux nous aspirons à vous aider à prendre de meilleures décisions sur vos finances. Notre combat : vous rendre gagnant sur votre argent en vous donnant toutes les clés de compréhension sur nos offres. Consultez notre méthode de présentation des offres et comment nous nous rémunérons sur chacun de nos services.

 virus image

Pour guérir du coronavirus, les patients pourront désormais recourir aux anticorps monoclonaux afin d’éviter la survenue de formes graves. Récemment approuvé par l’agence du médicament, ce protocole thérapeutique sera toutefois réservé dans un premier temps à un groupe limité. Le reste de la population ne pourra en bénéficier qu’avec l’arrivée d’une version plus efficace du remède.

Le traitement à base d’anticorps monoclonaux sera administré dans l’Hexagone dans les jours à venir. Jugé potentiellement efficace contre les formes graves de SRAS-Cov-2, il a reçu l’aval du gouvernement le 25 février dernier. Dans cette perspective, Olivier Véran, ministre de la Santé, a néanmoins évoqué une campagne prudente encadrée par des mesures spécifiques.

De leur côté, les professionnels se montrent méfiants. Selon eux, le médicament n’est pas encore au point. Et pour cause, il faudrait tenir compte des formes brésilienne et sud-africaine du virus.

Quoi qu’il en soit, cette nouvelle mesure thérapeutique aura forcément des impacts sur les remboursements de la complémentaire santé.

Je trouve la meilleure assurance santé

Son efficacité reste à vérifier

Dans la lutte contre le coronavirus, les chercheurs ont d’abord fait face à l’échec des médicaments habituels (excepté le dexamethasone). Ainsi, ils se sont penchés sur de nouvelles alternatives à l’instar des anticorps de synthèse. Ces derniers opèrent d’une manière identique aux variantes naturellement produites par le système immunitaire. Autrement dit, ils ont pour rôle d’éliminer tout corps étranger dans l’organisme pour éviter leur propagation.

À ce titre, on retrouve aujourd’hui plusieurs protocoles thérapeutiques adoptant cette démarche. Le tocilizumab a récemment passé les essais cliniques avec brio. On peut également mentionner celui utilisé par l’ex-président des États-Unis, Donald Trump, le regeneron. D’après le bilan des premières expérimentations, ce dernier présente une efficacité suffisante face à l’infection. Néanmoins, l’avis de l’étude britannique Recovery sur le sujet est toujours en attente. Enfin, l’anticorps monoclonal du laboratoire Eli Lilly – le bamlanivimab – s’avère prometteur selon une recherche réalisée en janvier dernier.

C’est sur cette troisième option que l’État a décidé de se positionner. Cependant, Olivier Véran a annoncé la venue d’une génération supérieure du médicament vers la quinzaine du mois en cours. Quelques dizaines de milliers de doses atteindront le territoire national d’ici cette date.

Je trouve la meilleure assurance santé

La priorité aux personnes vulnérables

Autorisés temporairement par l’Agence Nationale de sécurité du Médicament (ANSM), ces soins sont déjà disponibles auprès de 83 établissements hospitaliers. Cependant, l’accès reste pour l’instant réservé aux personnes qui risquent le plus de développer une forme grave du Covid-19.

Il s’agit des individus symptomatiques ou testés positifs depuis 5 jours. Les premiers à pouvoir s’en prévaloir seront donc les patients de 80 ans et plus. En seconde position figurent les septuagénaires qui sont sujets à des maladies permanentes. Enfin viendra le tour des transplantés d’organes, des patients dialysés et des personnes présentant un système immunitaire affaibli en raison :

  • D’une affection respiratoire chronique (allergies, hypertension artérielle pulmonaire, etc.) ;
  • D’une pathologie grave (cancer, diabète…).

Le gouvernement espère toutefois élargir le public cible avec l’approvisionnement en traitements supérieurs vers mi-mars.

Les doses seront injectées en intraveineuse. Ensuite, le sujet fera l’objet d’une observation pendant 60 minutes. À défaut de complications, il pourra regagner son domicile où il devra se mettre en isolement pendant 10 jours.

Le lien a bien été copié
Tout Meilleurtaux dans votre poche Meilleurtaux Reprenez le pouvoir sur votre budget

Faites des économies, suivez l’activité de vos comptes et simulez un achat immobilier ou un crédit consommation.

Meilleurtaux Placement Reprenez le pouvoir sur votre épargne.

Suivez la performance de tous vos contrats (assurance vie, retraite, immobilier, défiscalisation) et re-versez facilement. Garantie 0 paperasse.

Meilleurtaux Partenaires L’application gagnante pour les professionnels.

Augmentez votre chiffre d’affaires immobilières, gagnez en efficacité lors des premières visites, développez votre business au delà de l’immobilier et travaillez votre image et votre réputation.

application meilleurtaux
fraude Vigilance fraude et accompagnement

Attention, vous pouvez être sollicités par de faux conseillers Meilleurtaux vous proposant des crédits et/ou vous demandant de transmettre des documents, des fonds, des coordonnées bancaires, etc.
Soyez vigilants · Meilleurtaux ne demande jamais à ses clients de verser sur un compte les sommes prêtées par les banques ou bien des fonds propres, à l’exception des honoraires des courtiers. Les conseillers Meilleurtaux vous écriront toujours depuis une adresse mail xxxx@meilleurtaux.com
Vous avez un doute sur l’un de vos contacts ou pensez être victime d’une fraude ? Consultez notre guide.