L’inflation du prix des réparations de voitures est un vrai casse-tête pour les assureurs

Inflation prix réparation voiture casse tete assureur

La baisse du trafic et du nombre d’accidents ne semble pas avoir un effet positif sur le coût des réparations. Bien au contraire, les observations font état d’une augmentation en 2020. À l’origine de cette progression, les équipements de plus en plus sophistiqués que possèdent les véhicules actuels. Elle pourrait s’accompagner d’une hausse de la prime d’assurance automobile.

Faut-il s’attendre à une augmentation du prix de l’assurance auto cette année ? Nombreux sont ceux qui se posent la question face à la hausse du coût des réparations. Une hausse qui est elle-même due à la progression du prix des pièces de rechange. Ces dernières auraient coûté environ 6 % de plus en 2020. Une situation qui s’explique par le succès des modèles de 4x4 urbain en vogue aujourd’hui, les fameux SUV.

Cela dit, c’est loin d’être une première en France. Chaque année, les assureurs révisent le tarif des assurances voitures. Le contexte est toutefois différent cette année avec la crise sanitaire.

Une hausse de plus de 5 % en 2020

La situation a déjà fait l’objet de plusieurs échanges entre les acteurs du marché. En raison de la pandémie et du climat économique, ils seraient ainsi prêts à appliquer un prix modéré. Certains groupes parlent même d’un gel des tarifs pour 2021.

La concurrence pourrait également jouer en la faveur des automobilistes. Selon Cyrille Chartier-Kastler, à la tête du cabinet de conseil Facts & Figures, les compagnies d’assurance optent généralement pour une légère augmentation afin de rester compétitives. La hausse serait ainsi contenue ces dernières années, sur la période de 2012 à 2019.

En 2019, un automobiliste aurait payé 457 euros en moyenne pour être assuré. Ce qui dénote une croissance moyenne de 1,5 point chaque année, depuis 2012. Elle serait inférieure à la hausse du prix des pièces détachées, qui bondit de 3,3 % par an en moyenne.

ImportantToutefois, de 2019 à 2020, il aurait progressé de 5,8 % en moyenne. C’est ce que révèlent les données communiquées en janvier dernier par Sécurité et Réparation Automobiles (SRA), un organisme rattaché aux compagnies d’assurance.

Un prix particulièrement élevé pour les SUV

Ce chiffre ressort d’une étude impliquant plus de 230 modèles de voitures et un panier qui comprend le radiateur et entre 50 et 60 pièces de carrosserie. L’organisme n’aurait pas uniquement suivi l’évolution des tarifs pour des modèles identiques. Il a également tenu compte des nouvelles gammes sorties sur le marché.

De cette observation, on apprend que l’arrivée des modèles de véhicules équipés d’écrans et de divers capteurs a eu une incidence sur le prix des réparations. Leurs pièces sophistiquées coûteraient cher à réparer. Et pour cause, la manipulation demande un savoir-faire confirmé et une main-d’œuvre qualifiée.

En 2020, le coût de la main-d’œuvre aurait ainsi progressé de 3,2 %, d’après SRA. D’ailleurs, en plus de cette dépense, les propriétaires doivent prévoir le prix de la peinture.

Le montant de la facture est particulièrement élevé pour les automobilistes qui ont choisi d’acheter un SUV, souligne Cyrille Chartier-Kastler. Les pièces coûtent plus cher pour ces modèles. Un automobiliste pourrait, selon lui, payer plus de 1 000 euros pour installer un nouveau rétroviseur extérieur, placé côté conducteur.

top

Archives

Je compare les tarifs

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.