Le marché automobile européen enregistre la plus forte baisse jamais connue depuis 2013

Marché automobile europe baisse

Le secteur automobile enregistre un triste record en Europe sur les deux premiers mois de 2021. Les ventes ont reculé de 21, 7 %, une chute jamais enregistrée depuis 2013. Il faut dire que l’industrie reste pénalisée par la crise liée au Covid-19. Les mesures de restriction appliquées ont une incidence sur les ventes.

La situation reste complexe pour l’industrie automobile en raison de la crise sanitaire. En Europe, elle s’est traduite par une baisse conséquente des ventes de véhicules neufs sur les deux premiers mois de l’année. Les chiffres communiqués par l’Association des constructeurs automobiles européens dénotent même un triste record.

La pandémie a même touché les plus gros marchés européens. De même, aucun constructeur n’a été épargné. La plupart affichent un résultat négatif, excepté Volvo Car. La marque suédoise termine ainsi la période janvier-février avec une hausse de ses ventes.

Hormis les industriels automobiles, d’autres acteurs doivent probablement subir les mêmes difficultés. Les compagnies d’assurance auto en font probablement partie.

Je trouve la meilleure assurance auto

Volkswagen se démarque en Europe

Les chiffres sont différents d’un constructeur à un autre. La situation est toutefois identique chez la quasi-totalité. Dans les détails, les pertes subies par chacun d’eux sur la période janvier- février 2021 se présentent comme suit :

  • Mitsubishi se place en tête avec un recul de 60,3 % de ses ventes de véhicules neufs ;
  • Honda se trouve en deuxième position avec une baisse de 52,8 % ;
  • Nissan est le troisième constructeur le plus impacté avec - 37,2 %.

Mazda, Daimler, Ford et Jaguar Land Rover enregistrent chacun une baisse de 31,4 %, 16,7 %, 24,4 % et 34,6 %.

ImportantVolkswagen Group, Stellantis et Renault, en revanche, ont vendu le plus grand nombre de véhicules en Europe pendant cette période. Leurs parts de marché se situent respectivement à 25,6 %, 23,6 % et 9,8 %.

Ces chiffres dénotent néanmoins un recul quant aux ventes réalisées. Elles ont chuté de 22,6 % chez Volkswagen sur la même période. Un recul de 23,8 % a été relevé chez Stellantis. La baisse est de 24,8 % pour le groupe Renault. Pour rappel, Stellantis représente la nouvelle marque née de la fusion de PSA à FCA.

Deux mois difficiles pour les constructeurs automobiles

Volvo Car fait figure d’exception. Ses ventes de véhicules neufs ont cru de 2,4 % entre janvier et février 2021. Sa part de marché en Europe s’établit à 2,8 %.

D’une manière générale, les ventes ont reculé de 21,7 % par rapport à l’année dernière en Europe sur les deux premiers mois de 2021. Sur le seul mois de février, les nouvelles immatriculations ont baissé de 19,3 %. Cela équivaut à 771 486 nouvelles voitures achetées. À l’origine de cette chute, les mesures prises afin de limiter la circulation du coronavirus.

ImportantLes quatre plus grands marchés en sont d’ailleurs très impactés. En Espagne, les ventes de voitures neuves sont en recul de 38,4 % en février 2021. Une baisse de 20,9 % et de 19 % a été relevée respectivement pour la France et l’Allemagne sur la même période.

L’Italie s’en sort mieux que ses voisins. Ses ventes n’ont chuté que de 12,3 %.

Le bilan des deux premiers mois de 2021 est donc le suivant :

Une baisse de 44,6 % des nouvelles immatriculations pour l’Espagne comparées aux chiffres de 2020 ;

  • 25,1 % pour l’Allemagne ;
  • 14,2 % en France ;
  • 13,1 % pour l’Italie.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.