Pourquoi les ventes de modèles électrifiés et à double motorisation peinent-elles à décoller ?

Ventes électrifiés double motorisation

Les ventes de véhicules électriques neufs et de voitures hybrides rechargeables sur le marché hexagonal n’ont connu qu’une légère croissance. En tout cas, Renault et Toyota détiennent les plus grandes parts de marché. C’est ce que l’Association nationale pour le développement de la mobilité électrique (Avere) et le Comité des constructeurs français d’automobiles (CCFA) révèlent dans leur étude.

Afin de se conformer à la réglementation dictée par l’Union européenne, le gouvernement a, depuis quelques années, incité les industriels du secteur de l’automobile à déployer des voitures propres. Mais les ventes suivent-elles ?

Les acquéreurs reçoivent, en fonction de leur situation financière, une aide étatique. De plus en plus de Français sont justement attirés par la voiture propre, qui n’est aucunement concernée par la taxe écologique. En effet, la Nissan Leaf et la Renault Zoé comptent parmi les modèles électriques les plus commercialisés, à en croire les chiffres du Comité des constructeurs français d’automobiles (CCFA).

L’entrée en vigueur du protocole WLTP aurait freiné certains industriels dans leurs projets

ImportantComparées au premier semestre de l’année 2018, les ventes de véhicules électriques se sont accrues de 46 %.

En effet, la prime à la conversion a permis à de nombreux Français d’en acquérir. D’ailleurs, le montant de l’aide a été multiplié par deux pour 20 % des ménages classés parmi les plus vulnérables, depuis cette année. S’ils ne sont pas imposables, l’octroi de ladite prime est conditionné par la réalisation d’un parcours totalisant 12 000 kilomètres par année. Ceux qui doivent réaliser plus de 60 kilomètres par jour pour se rendre au travail peuvent aussi y prétendre.

Toutefois, les ventes ont été ralenties par l’application du nouveau cycle d’homologation. Se voulant davantage réaliste, le protocole WLTP fixe des normes plus strictes en matière de rejets de CO2. Faute de pouvoir s’y conformer, maints fabricants comme l’allemand Volkswagen ont suspendu la commercialisation de certaines voitures. D’autres ont préféré reporter l’écoulement sur le marché, le temps de s’adapter aux nouvelles exigences.

La croissance des ventes de modèles propres est encore faible

Si la voiture électrique constitue une alternative au moteur diesel dans un contexte de hausse du prix du carburant, le chemin vers la transition écologique est encore long. Les automobiles propres ne représentent que 6,76 % des ventes de modèles neufs dans l’Hexagone, malgré les efforts des compagnies d’assurance auto en la matière.

En 2019, 21 007 voitures électriques et 57 873 véhicules hybrides ont été mis en circulation. L’hésitation des ménages porterait principalement sur des questions d’autonomie. Les longs trajets nécessitent de s’arrêter à une station de recharge.

Sachant que les ventes de véhicules électrifiés ont légèrement progressé de 1,21 % en 2018, la tendance se poursuit avec un bond de 1,8 % depuis le début de cette année. Les analyses du CCFA montrent également que la part de marché des hybrides s’établit à 5 %. Si Lexus s’impose sur le marché, Toyota est parvenu à écouler 3 222 de ses modèles Corolla.

Archives

Comparez les
assurances auto
Economisez 335 € / an en moyenne (1)
Comparez les prix
à la une
publicite
services
publicite
1 mois
d’assurance auto offert (2)
je trouve la meilleure
assurance auto
Assurance auto
Economisez 335€ en moyenne sur votre assurance auto pour les mêmes garanties (1)
1 mois
d'assurance auto
offert (2)
Comparez et trouvez la meilleure assurance auto
(2) Sous forme de remboursement, dans la limite de 40€, jusqu’au 31/12/2019.
Voir la présentation de l’offre et les conditions générales
(1) Etude Ipsos réalisée en ligne auprès de 400 assurés en août 2017.
76% réaliseraient une économie moyenne de 335€ sur meilleureassurance.com

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.