Les mauvaises habitudes des conducteurs durant les vacances perdurent en France

Mauvaises habitudes conducteurs en vacances

MMA a récemment commandé un sondage Ifop pour mieux cerner le comportement des conducteurs français durant la période estivale. Selon cette étude, ils sont souvent victimes de somnolence au volant. Pourtant, les risques d’accident tendent à augmenter de manière significative avec le manque de sommeil. De plus, les automobilistes respectent rarement les pauses régulières préconisées par la Sécurité routière.

Outre le contrôle mécanique, le grand départ requiert d’autres préparations, comme la sécurisation du chargement, l’analyse de l’itinéraire, etc. Toutefois, même les vacanciers les plus prévoyants ont souvent tendance à négliger un élément essentiel, le temps de sommeil. De ce fait, près de 60 % des conducteurs ont déjà somnolé sur la route.

En 2019, 66 % des Français ont décidé de se déplacer en voiture pour les grandes vacances. 85 % d’entre eux envisagent par ailleurs de parcourir des trajets de plus de 200 km, augmentant encore plus les risques d’accident.

Ainsi, les automobilistes doivent également inclure une bonne nuit de sommeil dans leurs préparatifs de voyage.

Des conducteurs en manque de sommeil

Afin de se préparer pour un long voyage, le vacancier doit se reposer la veille et revoir son emploi du temps si nécessaire.

Selon l’étude Ifop réalisée pour MMA, 80 % des sondés modifient effectivement leur temps de sommeil la nuit précédant le départ. Toutefois, ils ont décidé de se réveiller plus tôt que d’habitude.

15 % des personnes interrogées, en revanche, affirment se coucher plus tard par rapport à leur rythme quotidien. Dans les deux cas, le vacancier manquera de sommeil. Il risque de somnoler le lendemain et de perdre nettement en vigilance. S’il conduit, cette situation peut s’avérer dangereuse et entraîner des conséquences dramatiques.

En effet, sur l’autoroute, quelques secondes d’inattention suffisent pour parcourir une centaine de mètres et provoquer un accident grave. Ainsi, malgré la multiplication des points de ralentissements, la somnolence reste un sujet très sérieux dans le cadre de la sécurité routière. D’autant que ce problème a causé près d’un accident mortel sur cinq en 2018.

ImportantPour lutter contre la somnolence, la Sécurité routière incite depuis des années à faire régulièrement des pauses (toutes les 2 heures par exemple), surtout pour les longs trajets et les voyages de nuit.

L’organisme insiste d’ailleurs sur ce geste préventif chaque année. Ainsi, près de trois quarts des sondés sont au fait de cette recommandation. Ils y pensent souvent en conduisant. Toutefois, seuls 55 % d’entre eux l’ont appliqué.

Des prises de précautions nécessaires avant les vacances

Les mesures préventives et la prudence au volant sont primordiales en assurance auto. Ces critères peuvent d’ailleurs être déterminants dans l’application des termes du contrat en cas de sinistre. Le récent sondage Ifop-MMA permet d’identifier les bonnes et les mauvaises habitudes des automobilistes français durant les vacances.

Dans cette étude, l’assureur a notamment mis l’accent sur leur grande négligence par rapport au temps de sommeil et à la fréquence des pauses sur route. Pourtant, la fatigue affecte gravement la capacité d’attention et le temps de réaction du conducteur. Il devient plus lent et enchaîne les épisodes d’absence liés à la somnolence.

De ce fait, l’automobiliste a plus de chance de se retrouver impliqué dans un accrochage. De plus, les risques d’accident sont décuplés sur l’autoroute en raison de la vitesse et du nombre de véhicules engagés sur les voies. La densité du trafic durant la période estivale aggrave encore la situation.

Parallèlement à ces nombreux défauts, l’étude Ifop-MMA a également relevé certains bons gestes adoptés par les automobilistes français :

  • 87 % des sondés, par exemple, se sont habitués à vérifier systématiquement l’état de leur véhicule avant de partir en vacances.
  • 41 % d’entre eux effectuent cette opération eux-mêmes et 31 % confient leur voiture à un garagiste.
  • Enfin, 15 % des conducteurs préfèrent demander de l’aide à un proche pour effectuer ce contrôle.

Archives

Comparez les
assurances auto
Economisez 335 € / an en moyenne (1)
Comparez les prix
à la une
publicite
services
publicite
1 mois
d’assurance auto offert (2)
je trouve la meilleure
assurance auto
Assurance auto
Economisez 335€ en moyenne sur votre assurance auto pour les mêmes garanties (1)
1 mois
d'assurance auto
offert (2)
Comparez et trouvez la meilleure assurance auto
(2) Sous forme de remboursement, dans la limite de 40€, jusqu’au 31/12/2019.
Voir la présentation de l’offre et les conditions générales
(1) Etude Ipsos réalisée en ligne auprès de 400 assurés en août 2017.
76% réaliseraient une économie moyenne de 335€ sur meilleureassurance.com

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.