Les solutions pour financer la construction d’une maison

  Construction maison sur papier

Deux tiers des Français projettent de construire leur propre résidence. Mais avant de pouvoir se lancer dans sa réalisation, une étape cruciale doit être franchie : le financement. Plusieurs options existent, il appartient à chaque futur propriétaire de trouver la mieux adaptée à ses besoins.

Le prêt immobilier classique

Pour financer la construction d’une maison neuve, le crédit immobilier est la solution la plus fréquente. Le capital accordé par la banque est fonction du coût du projet et des moyens financiers de l’emprunteur, car le plafond autorisé pour le taux d’endettement est fixé à 33 %. La durée de remboursement peut aller jusqu’à 25 ans, voire 30 ans.

Attention, en plus du taux d’intérêt nominal, il faut intégrer dans son calcul les frais de dossier, frais de garantie, ainsi que l’indispensable assurance emprunteur.

Cette protection est exigée par tout établissement prêteur, car il couvre différents cas d’incapacité de remboursement par le client : décès, invalidité, perte d’emploi, etc.

Important Il faut savoir que la banque propose systématiquement son contrat maison, mais cette offre ne convient pas forcément à tous les profils d’emprunteurs.

En effet, les garanties et le tarif sont standardisés. Or, les personnes jeunes, sans souci de santé, non-fumeurs et ne pratiquant ni métier ni activité sportive à risque, peuvent obtenir une couverture personnalisée à un tarif plus attractif.

Afin de permettre aux consommateurs d’en bénéficier, la loi Lagarde a instauré en 2010 la délégation d’assurance, qui consiste à souscrire son contrat auprès d’une compagnie autre que la banque.

Les aides aux emprunteurs immobiliers

Outre le prêt logement classique, certains candidats à la propriété peuvent prétendre à des aides. Il existe notamment le prêt à taux zéro (PTZ) qui couvre jusqu’à 40 % du montant nécessaire à la construction. Il se destine aux primo-accédants pour l’acquisition d’un bien neuf ou ancien nécessitant des travaux de rénovation. Il est octroyé pour 25 ans au maximum sans intérêt, mais sous conditions de ressources et suivant la zone d’habitation.

Il y a aussi le prêt 1 % logement, que certaines entreprises accordent à leurs salariés pour financer plus de la moitié du montant requis pour la construction. Ces derniers peuvent alors obtenir un financement remboursable sur 5 à 20 ans à un taux qui peut descendre à 1,5 %. Ils doivent en faire la demande à leur employeur, mais celui-ci est libre d’accepter ou non.

Archives

Le meilleur taux pour votre assurance de prêt
Montant de votre prêt
Durée
15 ans
Je compare les taux
à la une
publicite
services
publicite
Plus de 50% d’économies
sur votre assurance de prêt
je compare les offres
Assurance de prêt
Notre comparateur sélectionne l'assurance crédit immobilier la plus adaptée à votre profil et au meilleur tarif
Étude
gratuite et sans
engagement
COMPAREZ LES DEVIS D'ASSURANCE DE PRÊT GRATUITEMENT
Je compare les tarifs ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.