Changez dès maintenant d’assurance emprunteur,

et faites jusqu'à 70% économies !

Je compare les meilleures offres !

Pourquoi la délégation d’assurance de crédit ne décolle pas ?

Écrit par La rédaction Meilleurtaux . Mis à jour le 13 janvier 2015 .
Temps de lecture : 3 min

faviconLa promesse Meilleurtaux
Chez Meilleurtaux nous aspirons à vous aider à prendre de meilleures décisions sur vos finances. Notre combat : vous rendre gagnant sur votre argent en vous donnant toutes les clés de compréhension sur nos offres. Consultez notre méthode de présentation des offres et comment nous nous rémunérons sur chacun de nos services.

La delegation d’assurance ne décolle pas

En dépit des réformes règlementaires successives portant sur l’assurance de crédit, les emprunteurs continuent majoritairement à souscrire l’offre de la banque qui leur accorde les fonds.

Les banques dominent encore le marché de l’assurance de crédit

Depuis 2010 avec la loi Lagarde, la délégation d’assurance permet aux souscripteurs d’un emprunt immobilier de faire jouer la concurrence pour bénéficier d’une protection individuelle mieux adaptée à leur profil et à un prix plus compétitif.

En 2014, la loi Hamon est venue la renforcer en accordant une année à partir de la signature de leur contrat de prêt pour changer d’assurance emprunteur s’ils n’ont pu en trouver une en amont.

Pourtant, force est de constater que les banques dominent encore le marché de l’assurance de crédit, estimé à près de 6 milliards d’euros. Or, cette couverture pèse entre 6 % à 15 % du coût total du prêt, ce qui représente une somme non négligeable à la somme à rembourser.

J’assure mon prêt au meilleur prix

Plusieurs obstacles au décollage de la délégation d’assurance

Un premier obstacle à la mise en œuvre des nouvelles dispositions légales et à la libéralisation de la concurrence sur le marché réside dans la méconnaissance de ces deux lois.

Début octobre 2014, une enquête révélait ainsi que le pourcentage de particuliers informés de leurs droits n’est que de 60 %. Et cela en dépit de la notice d’information normalement obligatoire qui accompagne chaque offre, et qui doit théoriquement permettre aux souscripteurs de réduire la dépense au maximum.

L’autre problème majeur soulevé est l’équivalence des garanties. En effet, la délégation d’assurance est conditionnée par la suffisance de la protection (décès, d’incapacité ou d’invalidité) offerte par le contrat de substitution par rapport à celle de la banque.

Aussi, même s’il n’est plus question pour celle-ci d’imposer son produit, de retarder sciemment sa réponse positive ou négative, ou d’appliquer des frais ou majorations aux emprunteurs qui s’adressent à un autre assureur, elle joue sur cette clause pour refuser la délégation d’assurance.

C’est pour trouver un compromis entre les différents acteurs du secteur que le CCSF rassemble les banques, les sociétés d’assurance et les mutuelles, les courtiers en crédit, assureurs, ainsi que les associations de consommateurs.

Les deux points essentiels sont une définition commune des niveaux de garantie, et le moment où les établissements prêteurs doivent communiquer leurs exigences aux clients.

  • Le rapport est attendu dans le courant du mois de janvier.
Le lien a bien été copié
Je change d'assurance de prêt
Tout Meilleurtaux dans votre poche Meilleurtaux Reprenez le pouvoir sur votre budget

Faites des économies, suivez l’activité de vos comptes et simulez un achat immobilier ou un crédit consommation.

Meilleurtaux Placement Reprenez le pouvoir sur votre épargne.

Suivez la performance de tous vos contrats (assurance vie, retraite, immobilier, défiscalisation) et re-versez facilement. Garantie 0 paperasse.

Meilleurtaux Partenaires L’application gagnante pour les professionnels.

Augmentez votre chiffre d’affaires immobilières, gagnez en efficacité lors des premières visites, développez votre business au delà de l’immobilier et travaillez votre image et votre réputation.

application meilleurtaux
fraude Vigilance fraude et accompagnement

Attention, vous pouvez être sollicités par de faux conseillers Meilleurtaux vous proposant des crédits et/ou vous demandant de transmettre des documents, des fonds, des coordonnées bancaires, etc.
Soyez vigilants · Meilleurtaux ne demande jamais à ses clients de verser sur un compte les sommes prêtées par les banques ou bien des fonds propres, à l’exception des honoraires des courtiers. Les conseillers Meilleurtaux vous écriront toujours depuis une adresse mail xxxx@meilleurtaux.com
Vous avez un doute sur l’un de vos contacts ou pensez être victime d’une fraude ? Consultez notre guide.