Dépendance et mobilité : un enjeu pour tous

mobilites

L'ACCESSIBILITÉ POUR TOUS !

Le 30 avril de chaque année se tient la journée mondiale dédiée à l’accessibilité et à la mobilité. Un sujet qui concerne tout le monde : les personnes handicapées, les séniors, et même les personnes valides, la mobilité nous concernera tous, un jour ou l’autre. En France le handicap touche près de 12 millions de personne, et se déplacer relève parfois d’un vrai parcours du combattant : trottoirs trop étroits, communication et repères visuels non adaptés, accès à des bâtiments impossibles…

Les différents gouvernements ont fait de l’accessibilité une priorité depuis 10 ans, notamment avec l’adoption de la loi Handicap en 2005 ayant pour but de garantir la mise en conformité des établissements recevant du public (ERP) et des transports collectifs. Et pourtant seulement 40% des lieux publics sont réellement accessibles à tous. Le quinquennat 2018 a mis également à l’honneur d’améliorer les conditions des personnes handicapés.

Des investissements dans différents secteurs sont prévus : école, emploi, logement, accessibilité de la ville et des transports, accès aux sports, à la culture et aux loisirs.

Je trouve la meilleure assurance santé

C'EST QUOI L'ACCESSIBILITÉ EXACTEMENT ?

L’accessibilité c’est accompagner au mieux la vieillesse et le handicap. L’accessibilité est faite de normes, permettant aux personnes handicapées (moteur, visuel, auditif, mental…) de circuler avec la plus grande autonomie possible, mais aussi d’accéder et d’utiliser les locaux et équipements publics, ou encore de pouvoir se repérer et communiquer. Tout comme les personnes valides ont accès. Et cela concerne notamment :

  • le stationnement des véhicules
  • les portes, les sas intérieurs
  • les revêtements de sols
  • les conditions d’accès et d’accueil des bâtiments, etc

DES PROGRÈS NOTABLES

Le chantier de l’accessibilité et de la mobilité est vaste, et encore beaucoup de lieux restent inaccessibles. Cependant les efforts et investissements entrepris ces dernières années sont visibles : les transports en communs (rampe d’accès, signal lumineux et sonore), dans certains lieux publics (cinéma, école, bâtiments publics, parcs…). N’hésitez pas à télécharger l’application Jaccede qui vous permet de consulter et recenser les lieux non adaptés et des les signaler ! C’est en étant solidaire que les choses avanceront plus vite.


top

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.