Une prime est versée aux déménageurs sous quelques conditions liées à l’accès au lieu de travail

Conditions prime déménageurs

Le ministère qui dirige les actions portées sur la ville et le logement se lance dans un projet d’amélioration du déplacement des salariés depuis leur habitation jusqu’à leur lieu de travail. Si l’on se fie à l’état des choses, il faut dire que la mise en place du dispositif y afférent est quelque peu en retard par rapport à ce qui a été prévu.

C’est au sein du ministère de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales que l’aide au déménagement est concoctée. Attendue au cours du mois de juillet dernier, celle-ci n’a, malheureusement, pas encore vu le jour. En tout cas, sa date de sortie serait dans le voisinage du 20 septembre.

D’ici là, il faut se contenter de quelques brins d’informations qui commencent à se concrétiser. Le fait est que cette mesure est, actuellement, en phase d’essai. Au vu des conditions d’éligibilité à cette subvention, il faut dire que les travailleurs à revenus modestes sont les plus bien lotis dans cette affaire.

La mobilité au travail est impliquée

A priori, la prime qui va être attribuée aux déménageurs a un lien avec la favorisation du transport vers les lieux de travail. Elle est fixée à 1 000 euros, un autre avantage à part l’assurance habitation. Cependant, rien n’est encore sûr pour les détails. Reste que les grandes lignes sont d’ores et déjà présentées vaguement.

ImportantDans un premier temps, cette offre profitera aux employés qui déménagent à proximité de leur bureau.

De ce fait, ceux qui vont d’une ville à une autre pour rejoindre un nouveau poste en sont concernés. D’un autre côté, les salariés qui ont l’initiative de s’approcher de leur entreprise bénéficient des mêmes avantages.

De même, les déménageurs qui soutiennent l’utilisation des transports en commun sont récompensés par ce cadeau. Dans ce cas de figure, les ayants droit peuvent profiter de ce bonus même à une distance supérieure à 30 minutes.

Néanmoins, les concernés doivent respecter une autre condition portée sur le revenu fiscal. À savoir que celle-ci varie selon le profil du bénéficiaire. La somme correspondante ne doit pas dépasser la valeur de 1,5 fois le Smic pour un célibataire. Tandis qu’elle est inférieure au double de cet indicateur pour un couple.

L’offre est en cours d’élaboration

La communication de la préparation de cette mesure a été faite au début de l’année par le ministère de la Cohésion sociale et des collectivités territoriales. Au départ, ce dispositif devait être mis en application depuis juillet. Force est pourtant de constater qu’il n’est pas encore au point. Ainsi, il ne verra pas le jour avant le 20 septembre prochain.

Par ailleurs, la date fixe n’est pas encore annoncée. Il en est de même pour le contenu de cette offre. En effet, les informations susmentionnées ne sont pas encore définitives. D’ailleurs, elle se trouve actuellement en période de test. Quant à son attribution, elle sera effectuée par le prestataire Action logement.

top

Archives

Je compare les tarifs

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.