Situation du marché de la location étudiante en France en 2019

Marché location étudiante

Quand les étudiants préparent leur rentrée universitaire, ils doivent tenir compte du budget logement. De nombreux sites dédiés aux propriétaires et locataires indiquent que les prix peuvent présenter des écarts importants en fonction des localités. La région francilienne abrite notamment les villes estudiantines les plus coûteuses. Le point sur ce sujet.

Étant donné que le prix du loyer dans les grandes agglomérations peut avoisiner les 900 euros, être étudiant coûte particulièrement cher en France. Une plateforme consacrée à la location entre particuliers, ainsi qu'un site d’annonces généraliste le confirment d’ailleurs à travers leur propre enquête.

En effet, 63 % des étudiants se font aider par leurs parents pour le règlement de leur loyer, quand 20 % d’entre eux se voient obligés de trouver un travail pour le payer. Tels sont les résultats du sondage réalisé par ParuVendu. Les personnes fraîchement diplômées auraient même tendance à inclure le prix des loyers dans le choix de leur cursus universitaire.

Le loyer coûte deux à trois fois moins cher hors région francilienne

Une chambre d’étudiant qui fait environ 14 mètres carrés coûte 393 euros en moyenne sur LocService. Pour sa part, un studio de 23 mètres carrés enregistré sur le même site de location entre particuliers est facturé à 500 euros mensuels. Pour vivre dans un appartement T1 ou T2, l’étudiant doit débourser respectivement 497 euros ou 646 euros, en moyenne, à moins qu’il n’opte pour la colocation. Dans ce dernier cas, il devra payer 434 euros de loyer.

En entrant dans les détails, un studio implanté dans la capitale coûte 873 euros mensuels à l’étudiant en moyenne. À Bordeaux comme à Lyon, le loyer coûterait deux fois moins cher. Le loyer est donc plus élevé à Paris que partout ailleurs, comme le révèle le site d’annonces gratuites ParuVendu, qui souligne que les tarifs continuent d’augmenter. Toutefois, si l’étudiant décide de poser ses valises dans des villes comme Limoges, Saint-Étienne ou Brest, il bénéficiera d’un loyer trois fois moins cher qu’en région parisienne.

D’énormes disparités entre les villes derrière une moyenne de 608 euros de loyer pour un studio

20 % des étudiants sondés par ParuVendu ont avoué que leur budget logement s’établissait à 300 euros au plus. 60 % d’entre eux consacrent entre 300 et 500 euros à ce poste de dépense. Selon LocService, plus de la moitié des étudiants sont à la recherche d’un studio. Pour s’y loger, ils paieraient en moyenne 608 euros par mois.

La plateforme dédiée à la location ajoute que 21 % des étudiants préfèrent vivre en colocation pour réaliser des économies. Dans ce cas, les colocataires peuvent contracter une assurance habitation étudiant en commun.

Puisque d’énormes disparités apparaissent selon les villes, il en ressort que 31 % des étudiants ayant entre 18 et 25 ans tracent leur parcours universitaire en fonction des loyers. Autrement dit, le choix de la formation est influencé par l’accessibilité d’un studio ou d’un appartement dans la ville concernée. Parcoursup, le site d’orientation des bacheliers vers les cursus d’enseignement supérieur en témoigne. Outre Paris, LocService énonce que la vie étudiante est particulièrement chère à Montpellier, Aix-Marseille et Nice.

Archives

Comparez les
assurances habitation
Plus de 3O formules d'assurance comparées
Comparez les prix
à la une
publicite
services
publicite
Plus de 30 formules
d’assurance habitation comparées
en moins de 3 mn
Je trouve la
meilleure assurance
Assurance habitation
Vous recherchez la meilleure assurance habitation ?
Plus de
30 formules
habitation
comparées
Comparez et trouvez la meilleure assurance habitation

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.