Le ministère de l’Intérieur prévoit d’annuler le retrait de point sur les excès de vitesse mineurs

contrat assurance auto

C’est officiel, le gouvernement français envisage d’enlever le retrait de point pour les « petits excès de vitesse ». D’après cette nouvelle, cette sanction ne serait plus applicable si les conducteurs roulent à 5 km/h au-dessus Cette nouvelle réglementation provient de la Place Beauvau juste à quelques semaines des élections législatives.

En France, l’excès de vitesse a augmenté le taux de mortalité à 31 % suite aux accidents enregistrés. Raison pour laquelle le gouvernement a instauré un seuil maximal de 80 km/h depuis 2018. Les conducteurs qui dépassent cette limite à plus de 20 km/h seront sanctionnés avec un point au moins dans leur permis de conduire. Le ministère de l’intérieur projette donc de se passer de cette mesure. Toutefois, le conducteur devrait toujours payer une amende forfaitaire pour la faute commise. D’après le site de la Sécurité routière, cette contravention coûte près de 68 à 135 euros en fonction de la vitesse maximale autorisée.

Je trouve la meilleure assurance auto

La vitesse réelle à prendre en compte

Pour rappel, en 2018, les chauffeurs qui arrivent à garder leurs 12 points auront droit à des points de gratification. Pourtant, ce système de compensation n’a pas été appliqué aussi longtemps comme l’avait évoqué l’ancien premier ministre Édouard Philippe. La situation actuelle paraît donc similaire.

Bien souvent, les excès de vitesse relevés sont dus à un défaut technique des radars. En effet, ce dispositif pourrait ajouter quelques km/h de plus que la vitesse exacte. De ce fait, la plupart des conducteurs verbalisés ne sont en aucun cas des chauffards. Cependant, ils sont plutôt victimes d’outrance verbale.

Néanmoins, il faut faire attention à ne pas dépasser le seuil de 80 km/h puisque l’excès de vitesse pourrait avoir une lourde conséquence sur le contrat d’assurance. Pour bénéficier des meilleurs avantages, un comparateur assurance auto permet de trouver la compagnie adaptée au profil du conducteur.

Une règle plus souple pour les délits moins importants

Il y a quelques semaines, le ministère de l’Intérieur a déclaré que 58 % des dépassements enregistrés concernent un excès de moins de 5 km/h. Cette statistique a révélé que la plupart des PV consignés entre 2010 et 2020 sont des moins dangereux. C’est la raison pour laquelle les militants comme 40 millions d’automobilistes revendiquent pour une verbalisation plus flexible depuis des années.

Pour cette organisation, la mesure envisagée par la Sécurité routière constituerait une grande réussite. De leur côté, les adeptes de prévention routière se montrent inquiets à ce sujet. Pour eux, la suppression de cette sanction encouragerait les conducteurs à baisser leur garde. Par ailleurs, le gouvernement n’a fait qu’avancer un point de vue :

L'idée, c'est que vous ne perdez plus un point si vous êtes à 5 km/h au-dessus.

Par contre, cette mesure d’atténuation serait toujours accompagnée d’un paiement d’une amende pour les excès mineurs.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.