L’Europe veut accélérer le déploiement des stations de recharge publiques pour voiture électrique

rechargement de voiture électrique

Un accord sur la mise en place de hubs de recharge électrique a été trouvé au sein de l’Union européenne. Il prévoit de contraindre les 27 à prendre des dispositions pour appuyer l’élargissement du réseau de stations sur le territoire. Un des objectifs étant d’installer des bornes de recharge à des intervalles réguliers des grands axes routiers reliant les États.

L’Union européenne (UE) ambitionne d’amoindrir de 55 % les émissions polluantes des automobiles roulant sur son territoire en 2030. Pour y parvenir, il doit installer 6,8 millions de bornes de recharge pour voitures électriques durant les prochaines années. L’Association des Constructeurs Européens d'Automobiles (ACEA) l’a précisé en mars 2022 dans une enquête menée par McKinsey.

D’après cette étude, c’est pratiquement le double de ce que Bruxelles prévoit dans un nouveau projet de règlement. Celle-ci propose d’établir hebdomadairement 14 000 bornes de recharge, soit 12 000 de plus qu’aujourd’hui, en Europe. La Commission européenne entend franchir le million de bornes en 2025, dans le cadre du « Green deal ».

Je trouve la meilleure assurance auto

Les pays de l’UE seront bientôt confrontés à de nouvelles exigences

L’Union Française de l’électricité (UFE) avait estimé que les visées de l’UE ne suffisaient pas. Elle juge qu’il était nécessaire de les augmenter de deux fois, jusqu’à la fin de la décennie au moins.

Le projet de règlement devrait encore connaître des modifications. Pour l’instant, il est en examen au Parlement européen, qui compte entériner sa version de l’acte juridique en septembre prochain. Date à laquelle se tiendra sa session plénière. Un tel programme pourrait entraîner une validation définitive du texte d’ici décembre 2022.

Pour contextualisation, les pays de l’UE ont débattu depuis des mois sur le plan « Fit for 55 ». C’est au terme des réunions organisées à cet effet qu’ils sont arrivés à un accord sur ledit projet de règlement. Ce texte définit les exigences aux Vingt-sept pour répondre aux besoins de l’électrification du parc de voitures. Un mouvement en cours qui engendre quelques impacts au niveau notamment des simulation assurance auto. Concrètement, le futur règlement vise à établir finalement un réseau de points de recharge publique adapté à ce processus.

Une borne de recharge ultrarapide tous les 60 km

Pour mémoire, la Cour des comptes européenne a reconnu dans un rapport de l’année dernière que :

Parcourir l'UE au volant d'un véhicule électrique reste compliqué. La disponibilité des bornes varie d'un pays à l'autre, les systèmes de paiement ne sont pas harmonisés [...] et les informations accessibles aux consommateurs ne sont pas suffisantes.

Des impératifs de couverture sur le RTE-T (réseau transeuropéen de transport) ont notamment été formulés. L’acte juridique veut y déployer durant les trois prochaines années un hub public à chaque 60 km. Les stations devront être équipées au minimum d’une borne affichant plus de 150 kW de puissance (ultrarapide).

Le but consiste à réussir à couvrir le réseau principal avant janvier 2026, puis l’intégralité à l’horizon 2030. Le tout en y garantissant des infrastructures entièrement interopérables et faciles à utiliser.

Concernant les exigences de puissance à proposer pour l’approvisionnement des voitures légères électriques, elles varient selon l’amplitude du parc immatriculé. Ceci suivant une proportion de 1 kW par automobile électrique en Europe au minimum.


top

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.