La voiture reste la solution de mobilité préférée des actifs Français

homme conduisant une voiture

Dans un rapport publié récemment, l’institut de sondage Ifop et le loueur Alphabet traitent le sujet sur les solutions de mobilité d’une catégorie spécifique de la population française, les actifs. La note permettant à ces organismes de faire savoir qu’une fois de plus, la voiture domine dans les mœurs même si les moyens alternatifs continuent de se frayer un chemin.

Dans le cadre du baromètre « Mobilité & entreprises » pour la saison 2021, l’Ifop en collaboration avec Alphabet a mené une enquête auprès des actifs français en se fixant pour objectif de dresser un état des lieux de l’évolution des solutions de mobilité auprès de ces derniers.

En publiant leur rapport, ces organismes ont démontré que les moyens alternatifs avancent lentement, mais sûrement. Non pas sans raison puisqu’ils peuvent compter sur des leviers majeurs pour assurer leur ascension et qu’en parallèle, l’accélération de leur développement est encore lestée par le traditionnel outil de déplacement qu’est la voiture qui continue de garder son emprise.

Je trouve la meilleure assurance auto

Les solutions alternatives avancent lentement

Dans ce baromètre « Mobilité & entreprises » 2021, l’Ifop et Alphabet démontrent que les solutions alternatives avancent lentement en mettant en exergue les différents indicateurs pointant dans ce sens. À savoir :

  • 33% des actifs interrogés ont fait le choix pour les « transports doux classiques » comme la marche, le vélo ou la trottinette ;
  • 5% d’usagers de « transports doux électriques » comme le vélo à assistance électrique et la trottinette électrique ;
  • 20% ont choisi d’emprunter les transports en commun.

Sur une tendance haussière selon les auteurs de cette étude mettant en exergue les facteurs expliquant ce penchant. Pour ce qui est de l’essor des recours aux transports en commun par exemple, 24% des répondants à ce sondage ont fait savoir que les employeurs y jouent un rôle majeur en remboursant les frais.

Quant aux transports doux classiques et électriques, ce baromètre indique que le facteur écologique est une raison amplement suffisante pour inciter les sondés à faire le choix pour des modes de transport à zéro émission.

Et puisque cette enquête traite essentiellement la question sur les solutions alternatives, elle a également permis de découvrir qu’une option qui n’a rien à voir avec le déplacement a bien fait de se faire une place depuis l’apparition du coronavirus en faisant allusion au télétravail qui concerne désormais 20% des salariés.

Je trouve la meilleure assurance auto

La voiture reste la préférée

D’après ce baromètre, le recours à des solutions alternatives est certes sur une trajectoire ascendante. Mais pas assez rapide toutefois étant donné que pour l’heure, la voiture reste la préférée des actifs Français qui sont encore bien trop nombreux à faire le choix pour ce moyen de déplacement classique pour se rendre au travail ou pour effectuer des trajets professionnels.

La preuve en est qu’au niveau national, 76% des travailleurs interrogés ont avoué se déplacer au volant de leur véhicule une fois motivés par une assurance auto pas cher et notamment par les employeurs faisant profiter d’un remboursement des frais kilométriques à 17% d’entre eux si 7% bénéficient d’un budget ou d’un forfait mobilité. Soit, au même niveau qu’en 2020 selon les auteurs de cette enquête précisant que :

Ces tendances diffèrent néanmoins selon la région, la taille de l’agglomération et les zones (urbaines, rurales, mixtes) dans lesquelles s’effectuent ces trajets.

À ce propos, tout indique que la région Île-de-France mérite une attention particulière étant donné que c’est uniquement dans cette partie du pays que le véhicule perd du terrain pour ne représenter plus que 49% des usages auprès des actifs. Soit, trois points d’adhésion de perdu par rapport en 2020.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.