Les clés pour choisir le bon prêt hypothécaire sur le marché immobilier canadien

Conseils immobiliers

Pour les Canadiens, le choix d’une hypothèque doit reposer sur plusieurs critères, au lieu du seul taux. Car payer moins cher ne garantit pas de bénéficier d’un financement véritablement adapté à ses besoins. Le candidat au prêt doit notamment évaluer sa capacité d’emprunt et la part de ses revenus qu’il peut consacrer à l’hypothèque. Il doit également prendre en considération ses projets à moyen et long terme.

Les critères financiers

Lors de la préparation de son projet immobilier, l’emprunteur doit se poser quelques questions essentielles, notamment la destination et la durée de détention envisagée pour le bien : s’agit-il d’une maison destinée à être conservée par la famille ? D’un premier appartement à conserver quelques années seulement avant l’achat d’une résidence définitive ? D’un investissement pour préparer la retraite ?

Si l’apport personnel est inférieur à 20 % du prix d’achat, une assurance de crédit de la SCHL est obligatoire, et vient majorer le coût de l’hypothèque de 0,6 % à 4 % du capital emprunté. Cette prime est soumise à la TVQ dès l’achat.

Pour bénéficier de taux intéressants, un terme le plus court possible est recommandé (le terme varie d’un à dix ans). Pour deux offres au même taux, le montant des paiements diminue à mesure que la durée d’amortissement augmente (elle peut aller de 10 à 35 ans). Mais dans ce cas, les intérêts sont plus élevés.

Je réduis mes mensualités

Les modalités standards

Les paiements sont généralement mensuels ou bimensuels. Il est préférable d’intégrer dans le contrat la possibilité de rembourser son prêt hypothécaire avant terme dans l’éventualité d’une rentrée d’argent inattendue ou lorsqu’un divorce entraîne la cession de la maison commune. La dette est ainsi soldée immédiatement, mais une pénalité peut être réclamée par le prêteur.

De même, si l’emprunteur anticipe une hausse de ses revenus, la faculté de relever le montant des paiements en cours de contrat est une option intéressante.

Enfin, si le client envisage un changement de maison en cours de contrat, négocier la transférabilité du prêt en amont est recommandé. Dans un contexte de remontée des taux, cette disposition lui permet de garder le taux initial.

Les autres clauses du contrat

Pour les emprunteurs disposant d’un bon dossier de crédit, et sous certaines conditions, une marge de prêt hypothécaire peut être accordée. Les avantages sont l’absence d’échéance et la liberté d’utilisation des fonds disponibles.

Toutefois, dans la mesure où seuls les intérêts doivent être remboursés, une mauvaise gestion personnelle peut rapidement conduire au surendettement.

Il existe encore d’autres éléments négociables avec le prêteur au cas par cas : transfert du crédit vers un autre établissement financier, la possibilité de réviser le montant emprunté sans recours au notaire ou encore l’option avec remise.

Faire appel aux services d’un courtier est recommandé pour gagner du temps et avoir l’assurance de dénicher un prêt hypothécaire aux conditions attractives et adaptées à ses besoins et à sa situation.

Etes-vous propriétaire ?
Combien de crédits remboursez vous ?
crédit(s) conso
Je réduis mes mensualités
top

Archives

Je réduis mes mensualités

La baisse du montant des mensualités suppose un allongement de la durée de remboursement et une majoration du coût total d'un ou de plusieurs crédits objets du regroupement.

Aucun versement, de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d'un particulier, avant l'obtention d'un ou plusieurs prêts d'argent.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.