Panneaux solaires : le jeu en vaut-il vraiment la chandelle ?

panneaux solaires

En parlant d’alternative à l’électricité classique, celle fournie par les acteurs historiques, la première idée qui vient en tête est le panneau solaire. Ce dispositif qui exploite une énergie renouvelable et qui est non polluant apparait en effet comme la solution parfaite. Mais les performances sont-elles vraiment à la hauteur des attentes et les consommateurs s’y retrouvent-ils question rapport qualité-prix ?

Un investissement conséquent

Faire des aménagements sur sa résidence coûte généralement cher, à moins d’avoir l’esprit « bricoleur » et de faire soi-même les travaux. Lorsqu’il s’agit d’installer un panneau solaire, le financement à prévoir (capital individuel, prêt travaux, etc.) peut aisément dépasser les 20 000 euros.

À ce prix-là, le client a la promesse de pouvoir produire au moins 55 % de ses besoins en électricité. Au vu du prix du kilowattheure actuellement, l’investissement peut vite être amorti, mais le problème est de trouver les fonds nécessaires pour la concrétisation d’un tel projet.

Quel taux pour votre projet ?

Peut-être y a-t-il mieux ailleurs ?

En plus de l’aspect financier, la pose de panneau solaire soumet le résident à différentes contraintes souvent pas faciles à appréhender. Pour plus de performances, il faut se doter de panneaux de grandes largeurs et disposer d’une toiture d’une surface suffisante et assez robuste pour supporter la structure.

Il est également nécessaire de réaliser préalablement une inspection pour vérifier si l’installation électrique en place est compatible avec le dispositif solaire (raccordement au tableau électrique). Durant cette phase, le professionnel déterminera également si le bien immobilier dispose d’une exposition optimale au soleil.

Par ailleurs, il est à noter que le chauffage est « le poste » qui consomme le plus et qui fait donc flamber la facture.

À cet effet, le choix des panneaux solaires perd en pertinence, sachant que la pompe à chaleur présente un meilleur rendement.

Il faut juste s’assurer de disposer d’une isolation thermique adéquate.

Rien ne vaut les bonnes habitudes

Pour la réduction de la facture d’électricité, les solutions radicales appellent à des travaux parfois coûteux. Mais certains bons réflexes permettent de réaliser des économies conséquentes. Par exemple le fait de toujours éteindre la lumière dans les pièces non occupées ou encore de baisser de 1°C la température dans les lieux de vie. Selon les spécialistes,

Ces bonnes habitudes peuvent permettre de faire baisser la facture de l’ordre de 5 %.

J’emprunte
sur
12 ans
Quel taux pour votre projet ?
top
Découvrez votre taux personnalisé

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.