Crédit sans emploi

Crédit sans emploi

Outre les bénéficiaires des minima sociaux et les individus vivant avec de faibles revenus, les personnes en recherche d’emploi peuvent éprouver des difficultés à obtenir un prêt à la consommation. Si nombre de banques refusent de financer cette catégorie de population, d’autres solutions sont proposées en dehors du système bancaire. Explications.

Se retrouver au chômage implique une diminution des ressources financières (Pôle Emploi accompagnant tout de même les individus concernés jusqu’à la réinsertion professionnelle). Cette situation peut amener les demandeurs d’emploi à contracter un prêt, surtout lorsqu’elle s’étend sur une assez longue période.

A SavoirDans ce cas, les organismes prêteurs se basent principalement sur le reste à vivre, c’est-à-dire l’argent disponible après le paiement de toutes les charges de crédit.

Pour optimiser ses chances d’obtenir un crédit à la consommation, l’emprunteur peut souligner qu’il détient un produit d’épargne ou qu’il percevra une indemnisation chômage durant la période de prêt. Il peut aussi mettre en avant sa qualité de propriétaire.

Est-il possible de contracter un crédit à la consommation même en situation de chômage ?

Même avec un emploi, certaines personnes peinent à convaincre leur banque de leur accorder un crédit. Pour un demandeur de prêt au chômage, la tâche est d’autant plus compliquée, car les établissements bancaires veulent s’assurer de la solvabilité du souscripteur avant de signer tout contrat.

À ce propos justement, le niveau d’endettement n’est pas censé dépasser 33 % des revenus de l’intéressé. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle les prêteurs exigent des emprunteurs qu’ils leur fournissent un relevé de compte ou un bulletin de salaire.

Si une personne gagne des revenus insuffisants ou est dépourvue de ressources, elle risque fortement de voir sa demande de prêt refusée par la banque. Mais certains organismes financiers spécialisés peuvent en accorder. Hormis les crédits octroyés par la CAF (Caisse d’allocations familiales), les chômeurs peuvent prétendre à un microcrédit personnel. Dans ce dernier cas, la requête s’adresse à une des entités suivantes :

  • organisme qui aide au retour à l’emploi ;
  • centre communal d’action sociale (CCAS) ;
  • organisme associatif à vocation sociale.

Au cas où toutes les procédures tentées échoueraient, les personnes au chômage peuvent, en dernier recours, se tourner vers des plateformes où les prêts sont octroyés par des particuliers. Mais si l’intéressé craint de se faire arnaquer, il peut toujours compter sur un proche ou une connaissance en qui il peut avoir confiance.

Quels projets les organismes prêteurs acceptent-ils de financer en accordant un crédit au chômeur ?

Un banquier en étude d'un accord de crédit

Si certains individus au chômage choisissent de demander un crédit à la consommation, la raison est simple : subvenir aux besoins quotidiens en attendant que la situation s’améliore. L’argent emprunté peut par exemple servir à acheter de nouveaux vêtements pour un entretien d’embauche et à réparer la machine à laver qui est tombée en panne depuis quelques semaines.

L’intéressé peut aussi envisager de s’acheter une nouvelle voiture, en partant du principe que ce moyen de transport demeure indispensable pour trouver un emploi. Non seulement certaines fonctions (ou certaines entreprises) exigent que le candidat possède un véhicule personnel, mais encore le demandeur d’emploi peut vouloir étendre sa zone de recherche.

Concernant tout particulièrement la CAF, un crédit de 1 500 euros peut être souscrit en invoquant ce motif. S’il s’agit, en revanche, de remplacer le véhicule par un autre, le prêt peut descendre à 1 250 euros.

Toujours est-il que les microcrédits personnels et les autres crédits sociaux peuvent être également contractés dans le but de financer des frais d’obsèques, des soins médicaux ou des frais d’avocat.

D’autres personnes s’en servent également pour pouvoir se rendre à une formation professionnelle ou pour disposer de mobiliers et d’équipements de première nécessité. L’argent peut en outre être utilisé pour financer des cours de conduite.

Dans tous les cas, les projets que le souscripteur a en tête doivent converger vers un seul et même but : la réintégration professionnelle. Les prêts qui les financent ne dépassent pas plus de 5 000 euros.

Quelles démarches convient-il de réaliser pour obtenir un crédit en étant sans emploi ?

Il est intéressant de connaître les démarches à suivre pour obtenir un crédit à la consommation, quels que soient le type de crédit souscrit et l’objet du projet à financer.

Quels sont les types de crédit pouvant être contractés ?

Obtenir un type de crédit

Dans la mesure où un établissement bancaire classique accepte de financer le projet de retour à l’emploi d’une personne au chômage, il est conseillé d’opter pour un prêt affecté. Si l’emprunteur peine à honorer ses engagements de remboursement auprès de la banque, cette dernière peut réquisitionner le bien y afférent ou le vendre aux enchères.

Quant aux organismes spécialisés dans le financement des individus en situation de précarité, ils peuvent accorder un :

  • crédit à taux zéro consistant à équiper la maison ;
  • prêt d’honneur dépourvu d’intérêt permettant de surmonter une crise financière passagère ;
  • microcrédit personnel pouvant être partiellement garanti par les pouvoirs publics.

Quelle est la procédure à suivre ?

Avec l’aide d’un assistant social, le demandeur de prêt peut consulter les offres de plusieurs organismes de crédit pour ensuite les comparer. Après avoir fait son choix, l’intéressé remplit un formulaire et envoie les documents justificatifs demandés.

Une fois que le dossier complet est transmis à l’établissement prêteur, il l’étudie avant de fournir une réponse au souscripteur.

Si l’organisme en question est la CAF, l’emprunteur doit forcément avoir un enfant (au minimum) à sa charge et subvenir à ses besoins quotidiens avec de faibles ressources financières. Dans certaines circonstances, la CAF exige un apport personnel en guise de garantie. Elle se fera rembourser grâce aux sommes prélevées sur les allocations perçues par le chômeur.

Le meilleur taux pour votre crédit conso
Montant de votre prêt
Durée
12 ans
Je compare les taux
à la une
publicite
services
publicite
Trouver gratuitement
et en 5 minutes le meilleur
taux sur notre comparateur
crédit conso
quels taux ?
Crédit conso
En quelques minutes, comparez les meilleures offres de crédit adaptées à votre projet.
Étude
gratuite et sans
engagement
obtenez des taux personnalisées en quelques minutes
Quel taux pour votre crédit ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.