Seule une petite proportion des personnes âgées envisage des travaux de rénovation énergétique

crédit travaux

Dans une situation économique marquée par l’inflation, les seniors n’échappent pas à l’augmentation des charges qu’entraîne la propriété. Pour les réduire, une frange d’entre eux envisage d’entreprendre des travaux de rénovation énergétique, d’après une étude. Un projet qui paraît sensé au vu de la situation actuelle sur les prix du gaz et de l’électricité.

En France, la possession d’un logement engendre d’énormes dépenses, y compris pour les personnes âgées. Avec l’envolée des tarifs de l’électricité et du gaz, être propriétaire coûtera encore plus cher. Par rapport à cette situation, OpinionWay a mené une enquête sur les travaux de rénovation énergétique chez les seniors.

L’étude a été menée pour Monetivia auprès de 1 304 individus, parmi lesquels 1 037 détenteurs d’habitation. L’échantillon, représentatif des Français âgés d’au moins 70 ans, a été formé suivant la méthode des quotas. Ont été considérés lors de sa constitution des critères de région de résidence, de catégorie d’agglomération, de catégorie professionnelle… Sans oublier l’âge et le sexe des répondants.

Quel taux pour votre projet ?

Près de deux seniors sur dix sont prêts à débuter les travaux dès 2023

Selon les informations obtenues par OpinionWay, 29 % des personnes âgées propriétaires songent à effectuer des travaux de rénovation énergétique. Parmi eux, 18 % se déclarent même résolus à commencer les chantiers avant la fin de l’année prochaine. Pour ces individus, cette opération permettrait d’alléger les charges qu’occasionne leur résidence principale. Afin de mener à bien ce projet, ces seniors peuvent demander un prêt travaux auprès de leur banque.

Les seniors prévoyant des travaux de rénovation énergétique pensent y consacrer 12 131 euros en moyenne sur leur résidence principale. Ce budget représente le montant décuplé du coût annuel moyen de leur bien. Il s’établit cependant à un niveau différent selon le type d’habitation :

  • 8 156 euros estimés pour les appartements ;
  • 13 390 euros pour les maisons.

Pour près de huit sur dix des sondés (77 %), les charges qu’engendre la propriété ont progressé depuis 2020. Au cours des prochains mois, cette hausse pourrait se poursuivre. Presque tous les répondants (93 %) augurent ainsi une augmentation des tarifs de l’électricité et du gaz d’ici peu.

Quel taux pour votre projet ?

La propriété engendre de lourdes charges pour les seniors

En France, 72 % des personnes âgées de 70 ans ou plus sont propriétaires de leur résidence principale. Les charges dont ce statut est assorti se révèlent en revanche conséquentes. Elles découlent :

  • Des factures d’eau, de gaz et d’électricité ;
  • Des charges de copropriété ;
  • De la taxe foncière ;
  • Des travaux de maintenance.

Ces seniors ont calculé que ce coût correspond à 24 % de leurs dépenses totales annuelles. Ils l’ont évalué, d’après l’étude d’OpinionWay, à 1 183 euros par an en moyenne.

Pour les femmes seniors, ces charges occupent une portion plus grande de leur budget. En moyenne elles représentent 28 % de leurs dépenses, soit 8 points de plus que chez les hommes. Pourtant, le coût que génère chaque année la résidence principale s’avère un peu plus important chez les hommes. Il a été estimé à 1 290 euros, soit 190 euros de plus que chez les femmes.


J’emprunte
sur
12 ans
Quel taux pour votre projet ?
top
Découvrez votre taux personnalisé

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.