Le confinement n’est pas le seul à blâmer pour la baisse du nombre de transactions

Confinement pas seule raison baisse nombre transaction

L’année 2019 a été celle de tous les records en termes de transactions immobilières. Malheureusement, pour diverses raisons, 2020 ne sera pas du même acabit. Mais alors, comment expliquer cette baisse ? Contrairement à ce que l’on pourrait croire, les deux mois de confinement pendant lesquels l’activité a été mise à l’arrêt quasi-total ne sont pas seuls en cause, puisqu’il existe d’autres facteurs.

Le HCSF a savonné la planche

Si l’année dernière a été si fructueuse pour le marché de l’immobilier, c’est en grande partie grâce à la politique des taux bas observée par les différents établissements de financement, sous la pression de la concurrence, mais aussi de la Banque centrale européenne (BCE).

Le million de transactions conclues a été atteint très tôt dans l’année, mais l’accroissement de l’endettement des ménages a commencé à inquiéter le Haut conseil de stabilité financière (HCSF). Pour limiter cet accroissement, l’entité a formulé différentes recommandations destinées à freiner l’accès au crédit.

Ces mesures, qui préconisent entre autres le plafonnement de la durée de prêt à 25 ans, mais surtout la limitation de l’endettement des ménages à 33 % (le crédit est refusé si son remboursement requiert plus d’un tiers du revenu des ménages), ont eu un effet immédiat.

Important Bon nombre de candidats à l’acquisition se sont vite retrouvés exclus du marché du crédit. À partir du mois de mars, soit peu de temps avant le début du confinement, la courbe de l’évolution du nombre de transactions avait déjà commencé à fléchir.

Le confinement a exacerbé le phénomène

Il serait donc erroné d’affirmer que le confinement est à l’origine de la contraction du marché. Les recommandations du régulateur ont été les éléments déclencheurs, si bien que les différentes aides à l’accession, telles que l’éco ptz ou le prêt d’accession sociale (PAS), n’ont pas pu en amoindrir les effets.

Puis, la paralysie engendrée par le confinement a contribué à accentuer la baisse. Pour le reste de l’année, les professionnels du secteur tablent sur un maintien des taux à un bas niveau – sous les 2 % - pour soutenir la reprise du marché.

Archives

Le meilleur taux pour votre crédit conso
Montant de votre prêt
Durée
12 ans
Je compare les taux
à la une
publicite
services
publicite
Trouver gratuitement
et en 5 minutes le meilleur
taux sur notre comparateur
crédit conso
quels taux ?
Crédit conso
En quelques minutes, comparez les meilleures offres de crédit adaptées à votre projet.
Étude
gratuite et sans
engagement
obtenez des taux personnalisées en quelques minutes
Quel taux pour votre crédit ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.