Électromobilité : l’autonomie des batteries reste un frein majeur

rechargement de voiture électrique

En plus du coût onéreux et de l’insuffisance des infrastructures de recharge, le manque d’autonomie fait aussi partie des principaux freins à l’électromobilité. Afin de trouver une solution adaptée aux besoins des utilisateurs de véhicules électriques, les entreprises spécialisées dans le domaine ne cessent d’investir en recherche et développement. Envision AESC Group travaille actuellement sur la fabrication d’une batterie dotée d’une autonomie d’au moins 1 000 km dès 2024.

Je trouve la meilleure assurance auto

Un nouvel accumulateur d’environ 1 000 kg

Il s’agit d’un défi sans précédent qui attend le producteur chinois de batteries. Celui-ci va construire une giga-usine à Douai. Cette structure devrait assurer la fabrication d’accumulateurs bas carbone pour certains modèles électriques de Renault dont la R5.

Important En effet, Envision compte développer un accumulateur capable de fournir une autonomie record à quatre chiffres. Pour réaliser cette performance, la batterie devrait fournir une puissance d’au moins 150 kWh.

Pour le moment, le plafond jamais atteint est de 107 kWh. Le poids d’un tel modèle avoisinerait cependant une tonne. La question est de savoir comment l’installer dans une voiture électrique de taille normale et si cette dernière est en mesure de l’accueillir. À noter que l’assurance auto d’une voiture électrique peut inclure une couverture pour la batterie.

De gros défis technologiques

Le septième fournisseur de batteries dans le monde en termes de volume d’expédition en 2020 envisagerait aussi d’optimiser le stockage et l’efficacité énergétique. Il compte ainsi doter son produit d’une capacité de recharge ultra-rapide, soit en moins de 20 minutes (baisse de 30 % du temps de charge).

Un tel exploit nécessiterait une borne de recharge avec plus de 350 kW de puissance, encore inexistante à l’heure actuelle.

Autre défi : la compatibilité de cette énorme puissance avec la batterie tout au long de ses 80 % de charge. À ce jour, la puissance de charge maximale jamais acceptée par un véhicule électrique est de 270 kW.

Selon le média japonais Nikkei Asia, Envision compte installer une nouvelle usine près de Tokyo pour la fabrication de ces batteries nouvelle génération.

Le groupe mise sur l’énergie des panneaux solaires pour fonctionner afin de limiter au maximum ses émissions. Il prévoit d’accroître son portefeuille client avec ces nouvelles batteries très endurantes.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.