Le véhicule électrique attire les Français, mais 58 % le jugent inadapté à leurs besoins

chargement de voiture électrique

L’intérêt des Français pour les véhicules électriques augmente continuellement. C’est ce que révèle le baromètre annuel de l’Avere réalisé par l’Ipsos. Pour franchir le pas vers la mobilité verte, les acheteurs semblent majoritairement privilégier les modèles de deuxième main.

La voiture individuelle indispensable malgré le défi environnemental

L’Avere-France vient de publier la 5e édition de son baromètre sur la mobilité électrique des Français. En 2021, malgré les restrictions liées à la crise sanitaire et l’essor du télétravail, les répondants ont réaffirmé

Le caractère indispensable de la voiture individuelle.

48 % d’entre eux se servent quasi quotidiennement de leur voiture pour parcourir une distance moyenne de 29 km.

Néanmoins, au vu des enjeux environnementaux, 83 % ont déclaré à l’association nationale pour le développement de la mobilité électrique

Être disposés à modifier leurs habitudes afin de contribuer à l’amélioration de la qualité de l’air.

Le changement climatique motive 82 % des participants à l’enquête à adopter des comportements plus vertueux.

Je trouve la meilleure assurance auto

Un attrait certain pour l’électrique malgré l’inadéquation avec les besoins

L’étude révèle également qu’

À peine 4 ménages sur 10 (42 %) jugent le véhicule 100 % électrique adapté à leurs besoins.

Malgré ce constat, « 46 % estiment qu’il pourrait se substituer totalement les automobiles à motorisation thermique ». Les jeunes de 15-24 ans sont les plus nombreux à partager cet avis (76 %).

Pour autant, la voiture zéro émission séduit de plus en plus. D’après les données de l’Avere,

87 % des conducteurs trouvent agréable de rouler avec cet engin par ailleurs vu comme une solution innovante.

74 % des répondants saluent les économies potentielles à l’usage, tandis que 70 % disent

Apprécier son caractère écologique.

L’Association souligne cependant un

Léger repli par rapport au précédent baromètre.

Une transition vers l’électrique portée par le segment de l’occasion

En 2021, les ventes de voitures électriques et hybrides rechargeables ont enregistré une hausse de 62 %. Celles-ci pèsent désormais 15 % du marché total. Toutefois, des réticences demeurent. 42 % des sondés redoutent l’empreinte carbone des batteries et 46 % souhaitent une autonomie minimale de 500 km, ce qui représente un défi non encore résolu. Enfin, en dépit des dispositifs d’aides publics à l’achat, le prix élevé reste un obstacle de taille.

Important 74 % des Français envisagent ainsi d’opérer la transition via l’occasion.

Chez les 15-24 ans, ce pourcentage grimpe même à 86 %. Dernier enseignement à retenir, les premiers à se lancer sont les plus jeunes et les consommateurs bien informés.

Pour réduire davantage leur budget, les acheteurs jouent également sur les frais annexes. Le recours aux comparateurs en ligne pour trouver une assurance auto pas cher est ainsi devenu un réflexe pour beaucoup.


top

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.