Chute inédite de la production de crédit à la consommation au premier semestre 2020

Baisse production crédit consommation

La production de prêt à la consommation n’a cessé de baisser entre le 1er janvier et le 30 juin 2020. Les statistiques de l’ASF pour les trente dernières années montrent qu’avec -21 %, le recul de l’activité n’a jamais été aussi important qu’au cours de ces six mois. Les prêts personnels ont été les plus touchés, tandis que les emprunts destinés à l’amélioration de l’habitat ont le mieux résisté.

Repli continu depuis le début de l’année

Les difficultés pour le marché du crédit à la consommation ont commencé au premier trimestre avec la mise en place du confinement, qui a entraîné la fermeture des commerces. Ainsi, un repli de l’ordre de 5 % a été constaté en T1 et malgré la reprise, la tendance ne s’est pas inversée entre avril et fin juin.

Au contraire, l’Association des sociétés financières (ASF) annonce une « chute de 36 % sur un an ».

Important La crise économique et les incertitudes quant à l’avenir expliquent ce mouvement, les Français préférant réduire leurs dépenses et mettre de l’argent de côté.

Au total, pour le premier semestre 2020, le secteur a subi une décrue de 21 % », déclare l’ASF.
Elle précise qu’il s’agit du pire décrochage jamais observé depuis qu’elle a commencé à enregistrer les données chiffrées de l’activité, soit trois décennies.

Le dernier record dans ce domaine (-15,8 %) remonte à la même période en 2019.

Impact négatif sur tous les segments

Toutes les catégories de crédits à la consommation sont concernées par le recul, ajoute l’ASF.

Les prêts personnels ont le plus souffert avec un écart négatif de 45 % au deuxième trimestre entre 2019 et 2020. Les nouvelles utilisations de crédits renouvelables ont également essuyé un cinglant revers, diminuant de 35 % sur un an entre début avril et fin juin alors que la baisse s’était limitée à 4 % lors du précédent trimestre.

Même son de cloche du côté des financements automobiles qui ont dégringolé de 36 %. Aussi bien les véhicules neufs que les voitures de deuxième main ont été impactés. De janvier à mars, les deux segments avaient perdu 11 % et 9 % respectivement.

Seuls les crédits affectés à l’amélioration du logement ont tiré leur épingle du jeu avec une légère hausse (+1,6 %) sur les trois premiers mois, suivie d’un repli modéré de 16 % au printemps.

Archives

Le meilleur taux pour votre crédit conso
Montant de votre prêt
Durée
12 ans
Je compare les taux
à la une
publicite
services
publicite
Trouver gratuitement
et en 5 minutes le meilleur
taux sur notre comparateur
crédit conso
quels taux ?
Crédit conso
En quelques minutes, comparez les meilleures offres de crédit adaptées à votre projet.
Étude
gratuite et sans
engagement
obtenez des taux personnalisées en quelques minutes
Quel taux pour votre crédit ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.