Les jeunes Britanniques pourraient perdre leur droit de conduire la nuit

Jeunes britannique droit conduire nuit

Malgré une réglementation déjà très sévère, le Royaume-Uni ne s’arrête pas avec les restrictions concernant la sécurité routière. Cette fois-ci, les jeunes sont les premiers à être concernés. Les autorités britanniques prévoient en effet une série de mesures qui visent à mieux encadrer leur comportement sur la route, entre l’interdiction de conduire la nuit ou de transporter un enfant.

En matière de sécurité routière, le Royaume-Uni peut être un exemple à suivre en Europe. Il se distingue en effet par des règles très strictes, mais qui l’aident à réduire le nombre d’accidents. Il fait ainsi partie des pays où les routes sont les plus sûres, devançant même la Suède concernant le nombre de décès par kilomètre parcouru.

Une place bien évidemment obtenue grâce à des mesures des plus sévères. Pour autant, les autorités ne comptent pas s’arrêter au point où elles en sont actuellement. Elles envisagent ainsi plusieurs nouvelles réglementations, qui s’adressent principalement aux jeunes conducteurs.

Une interdiction de conduire la nuit

Interdire aux jeunes de conduire la nuit fait partie des mesures que le département des Transports britannique a avancées en vue d’améliorer la sécurité routière. Une mesure qui semble nécessaire en France où un tiers des accidents ont lieu pendant la nuit, alors que la conduite de nuit regroupe seulement 10 à 20 % du trafic global. Mais pour l’heure, ce sont les autorités britanniques qui ont compris le péril.

ImportantLe danger est en principe lié au risque de somnolence, qui est important la nuit, ainsi qu’à une visibilité réduite.

L’alcool, en général consommé pendant la nuit, se trouve également à l’origine de cette mesure. Celle-ci peut toutefois être mal vue par les jeunes concernés.

En effet, elle risque de rendre les déplacements plus difficiles, notamment pour ceux qui habitent à plusieurs kilomètres des grandes villes. Par ailleurs, l’accès aux emplois ou aux études peut en être impacté. La nouvelle règle est ainsi susceptible de pousser les principaux concernés à adopter des comportements frauduleux.

Plus de rigueur en matière de sécurité routière

ImportantLes autorités britanniques envisagent également d’instaurer une période de rodage et un permis progressif pour les jeunes.

En effet, selon les statistiques obtenues par département des Transports, un jeune conducteur sur cinq est responsable d’un accident pendant la première année qui suit l’obtention du permis.

La préoccupation des autorités britanniques ne se limite donc plus à la réparation des préjudices ou aux obligations de souscrire une assurance jeune conducteur. Elles préfèrent directement prendre des mesures qui permettent de réduire à néant les risques d’accident.

La période de rodage permet de suivre l’évolution du jeune conducteur pendant ses débuts au volant. D’autres réglementations pourront également s’appliquer comme l’interdiction de transporter des enfants. Mais ces nouvelles règles ne sont pas toujours perçues d’une manière positive, surtout dans un pays où la réglementation est déjà rigoureuse, avec 5 460 radars présents sur les routes, contre 4 700 en France, et des amendes qui peuvent atteindre 2 500 livres (2 830 euros).

Selon le département des Transports, les mesures actuelles ont contribué à faire baisser de 6 % le nombre d’accidents l’année dernière. Bien qu’il soit déjà un modèle en matière de sécurité routière, le Royaume-Uni souhaite de meilleurs résultats.

Archives

Comparez les
assurances auto
Economisez 335 € / an en moyenne (1)
Comparez les prix
à la une
publicite
services
publicite
1 mois
d’assurance auto offert (2)
je trouve la meilleure
assurance auto
Assurance auto
Economisez 335€ en moyenne sur votre assurance auto pour les mêmes garanties (1)
1 mois
d'assurance auto
offert (2)
Comparez et trouvez la meilleure assurance auto
(2) Sous forme de remboursement, dans la limite de 40€, jusqu’au 31/12/2019.
Voir la présentation de l’offre et les conditions générales
(1) Etude Ipsos réalisée en ligne auprès de 400 assurés en août 2017.
76% réaliseraient une économie moyenne de 335€ sur meilleureassurance.com

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.