Les constructeurs autos sont loin des objectifs fixés par Bruxelles en matière d’émission de CO2

Constructeurs autos objectifs fixés par bruxelles

Les constructeurs automobiles semblent quelque peu égarés de leurs objectifs. Du moins en ce qui concerne la réduction des gaz à effet de serre émis par leurs produits, alors qu’ils ont presque tous juré de respecter le barème fixé par Bruxelles. Une norme qu’ils devront honorer dès le début de l’année prochaine.

Les constructeurs autos ne disposent plus que de quelques mois pour fignoler leur système et atteindre leurs objectifs en matière d’émission de CO2. Il se trouve en effet que pour ces derniers le délai fixé par Bruxelles concernant ce domaine touche presque à sa fin puisqu’il est prévu pour 2020.

Ainsi, ces entreprises sont contraintes d’imaginer tous les moyens nécessaires pour être dans les temps dans leur course pour réduire le niveau de gaz polluant émis par leurs modèles au risque de se voir pénalisées sévèrement. En attendant, force est de constater que les effets escomptés tardent à venir. Au contraire, les émissions de gaz à effet de serre ont même repris de plus belle.

Le moment fatidique est proche

Dans le cadre de la lutte contre le réchauffement climatique et la ruée vers la transition énergétique, les pays de l’Union européenne se sont laissés convaincre de fixer de nouvelles règles afin de réduire le niveau de CO2 émis par les voitures.

ImportantDans ce sens, Bruxelles incite vivement les constructeurs à revoir à la baisse le taux moyen de gaz à effet de serre de leurs modèles en leur accordant un délai sous peine de faire l’objet d’une amende de plusieurs millions d’euros.

Et il faut dire que ce moment fatidique est proche puisqu’il est censé entrer en vigueur dès 2020. C’est pourquoi les entreprises concernées se sont lancées dans une course effrénée pour répondre à cette exigence en misant sur différentes méthodes.

À commencer par la production de véhicules moins polluants en misant principalement sur l’hybride rechargeable et le 100% électrique qui d’après le PDG du groupe Volkswagen est :

Le moyen le moins cher.

Après tout, ces derniers émettent moins de 50 g au kilomètre et ils sont portés par de nombreux atouts notamment liés à la fiscalité. De plus, il suffit de recourir à un comparateur assurance auto pour savoir que les couvertures liées à ces modèles sont nettement moins coûteuses que les garanties classiques. À noter que les fabricants rivalisent d’idées pour en faciliter l’acquisition en misant principalement sur la location longue durée dont les loyers sont désormais inférieurs à 200 euros.

Aussi, l’on peut citer d’autres procédés comme :

  • La suppression des modèles les plus polluants du catalogue des constructeurs notamment ceux qui se vendent mal et qui sont peu rentables ;
  • Le développement des offres de car-sharing (flottes de voitures partagées) dédié aux entreprises ;
  • L’amélioration des moteurs thermiques.

À Florent Grelier, auteur d’une étude sur le sujet pour l’ONG Transport & Environnement d’apporter plus de précision sur ce dernier point :

Il y a de nombreux moyens d’améliorer les émissions des moteurs conventionnels comme l’hybridation ou l’allégement des véhicules, l’utilisation de pneus moins résistants au roulement, mais aussi des améliorations pointues sur le moteur lui-même.

Florent Grelier

Les émissions de CO2 ont repris de plus belle

Les constructeurs ont certainement adopté différentes mesures pour éviter d’être pénalisés quand le délai fixé par Bruxelles sera écoulé. Et s’ils y parviennent, il se pourrait même qu’ils bénéficient des bonus préconisés par la réglementation européenne sur les modèles qui comportent des éco-innovations qui d’après Florent Grelier :

Permettent de gagner quelques grammes, mais elles sont encore très peu utilisées en représentant moins de 4 % des immatriculations en 2018.

Florent Grelier

En attendant, force est de constater que les émissions de CO2 ont repris de plus belle, alors que le taux moyen fixé par Bruxelles qui devrait entrer en vigueur dès 2020 est de 95 grammes de CO2 par kilomètre en norme NEDC. Il se trouve en effet qu’en matière de gaz émis, la tendance baissière enregistrée depuis des années s’est estompée pour reprendre de la hauteur et atteindre la barre des 120,5 g/km en 2018. À noter que ce taux était passé de 160 g/km par véhicule neuf en 2007 à 117 g/km en 2016.

Ainsi, tout indique les constructeurs se sont éloignés de leurs objectifs pour la saison 2020-2021. Et d’après les observateurs, les SUV y sont pour beaucoup en suscitant l’engouement des acheteurs, alors que ces modèles sont hautement polluants à cause de leur taille, leur poids ainsi que leur motorisation ultra puissante.

Archives

Comparez les
assurances auto
Economisez 335 € / an en moyenne (1)
Comparez les prix
à la une
publicite
services
publicite
1 mois
d’assurance auto offert (2)
je trouve la meilleure
assurance auto
Assurance auto
Economisez 335€ en moyenne sur votre assurance auto pour les mêmes garanties (1)
1 mois
d'assurance auto
offert (2)
Comparez et trouvez la meilleure assurance auto
(2) Sous forme de remboursement, dans la limite de 40€, jusqu’au 31/12/2019.
Voir la présentation de l’offre et les conditions générales
(1) Etude Ipsos réalisée en ligne auprès de 400 assurés en août 2017.
76% réaliseraient une économie moyenne de 335€ sur meilleureassurance.com
Je compare les tarifs

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.