L’assurance des voitures électriques pourrait coûter plus cher à l’avenir

Coût plus cher assurance voitures électriques

La branche suisse d’AXA a mené une série de crash tests pour évaluer les dangers potentiels liés aux voitures électriques. L’assureur cherche ainsi à savoir si ce type de véhicule implique ou non un risque d’accidentalité plus élevé par rapport aux modèles traditionnels. Les résultats de cette étude pourraient entraîner une augmentation du prix des assurances pour ce segment.

Aujourd’hui, assurer un véhicule électrique est encore relativement moins cher par rapport aux voitures classiques. Cette situation pourrait toutefois changer si l’on venait à démontrer que les électriques sont plus dangereuses à l’usage. Logiquement, les primes d’assurance augmenteront proportionnellement à la hausse du risque d’accidentalité.

Pour l’instant, AXA Suisse envisage de poursuivre les crash tests. Toutefois, les premières conclusions de son étude annoncent une augmentation du prix de l’assurance des voitures électriques dans les prochaines années. En effet, de nombreuses spécificités de ce type de véhicule se révèlent potentiellement dangereuses au quotidien. De ce fait, les tarifs pratiqués dans le secteur risquent d’être réévalués en conséquence.

Des crash tests pour évaluer la dangerosité des voitures électriques

Dans le cadre de son étude, AXA Suisse a réalisé trois crash tests sur l’aérodrome de Dübendorf cette année. Son premier objectif est d’identifier les types de risques propres aux voitures électriques. Par ailleurs, l’assureur tient compte du fait que le nombre d’accrochages impliquant ces véhicules augmentera nécessairement avec le développement de ce marché.

ImportantSelon les premiers constats, la puissance des électriques haut de gamme et de type SUV augmenterait jusqu’à 40 % le risque d’accident.

En revanche, les citadines et les petites voitures électriques provoqueraient 10 % moins de sinistres que les modèles essence équivalents.

En raison des spécificités de leur motorisation, les électriques accélèrent nettement plus vite que les thermiques. Elles peuvent d’ailleurs atteindre immédiatement leur accélération maximale. De ce fait, l’automobiliste doit adapter son style de conduite en conséquence.

Comme l’explique la responsable Recherche accidentologique et Prévention de l’assureur, Bettina Zahnd :

Pour les voitures électriques, il faut s’habituer au freinage et à l’accélération avant de pouvoir conduire de manière sûre.

Bettina Zahnd

D’autre part, le démarrage silencieux des moteurs électriques oblige les autres usagers de la route à faire preuve de plus de prudence. En d’autres termes, par rapport aux modèles classiques, les voitures électriques nécessitent des connaissances spécifiques et requièrent une certaine instruction du grand public.

Suite à ces conclusions, l’assureur a donné quelques recommandations concrètes, notamment l’installation de dispositifs sonores sur toutes les voitures électriques pour prévenir les usagers de la route. Depuis juillet dernier, l’installation d’AVAS (Acoustic Vehicle Alerting System) est devenue obligatoire sur les nouvelles voitures électrifiées en Europe. Toutefois, cette mesure devrait s’appliquer à tous les modèles en circulation selon la compagnie d’assurance.

Des véhicules en pleine démocratisation

Il est assez facile d’observer la multiplication des véhicules électrifiés (hybrides et 100 % électriques) sur le marché, ne serait-ce qu’en survolant un comparateur assurance auto. Selon les spécialistes, la popularisation de ce type de voiture n’en est qu’à ses débuts.

La montée en puissance de ce segment s’explique entre autres par la baisse progressive des prix, rendant ces voitures plus accessibles pour la majorité des consommateurs.

Ce phénomène est également soutenu par de nombreux acteurs du secteur tels que Tesla. Le constructeur américain a même lancé une assurance auto dédiée à ses modèles électriques pour séduire davantage les automobilistes.

D’ailleurs, avec l’accélération de ce marché, l’assurance des électriques commence à devenir un sujet de préoccupation pour les particuliers comme les professionnels. Dans ce contexte, l’étude réalisée récemment par l’assureur s’avère encore plus pertinente.

En marge de ses crash tests, AXA a mené une enquête auprès de 1 000 personnes en Suisse.

ImportantAinsi, un sondé sur trois pensait acheter un modèle électrique à l’avenir.

Jusqu’à présent, le pays recense près de 25 000 voitures électriques. Le volume est encore assez faible, mais devrait augmenter dans les prochaines années.

Selon les données publiées par le site EV-volumes cette année, il existe actuellement 220 modèles de véhicules électriques dans le monde. La Chine serait le marché le plus important pour ce segment. En effet, les ventes d’électriques dans le pays ont atteint les 1 182 000 unités, seulement en 2018.

ImportantPar ailleurs, d’après des projections de l’ONG T&E (Transport & Environment) révélées cet été, la production de voitures électrifiées devrait être multipliée par six à l’horizon 2025. Dans ce cas, elles représenteraient 22 % du volume fabriqué par l’industrie automobile européenne, contre 4 % actuellement.

Archives

Comparez les
assurances auto
Economisez 340 € / an en moyenne (1)
Comparez les prix
à la une
publicite
services
publicite
1 mois
d’assurance auto offert (2)
je trouve la meilleure
assurance auto
Assurance auto
Economisez 340€ en moyenne sur votre assurance auto pour les mêmes garanties (1)
1 mois
d'assurance auto
offert (2)
Comparez et trouvez la meilleure assurance auto
(2) Sous forme de remboursement, dans la limite de 40€, jusqu’au 31/03/2020.
Voir la présentation de l’offre et les conditions générales
(1) Etude Meilleure Assurance effectuée en ligne auprès de 1440 utilisateurs en novembre 2019.
79% réaliseraient une économie moyenne de 340€, pour des garanties équivalentes.
Je compare les tarifs

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.