Risques de la plongée et l’assurance emprunteur

La plupart du temps, les banques exigent aux adeptes de plongée une assurance de prêt avant de leur accorder un crédit. Or il n’est pas toujours facile d’en obtenir auprès des assureurs. Ils considèrent en effet la plongée comme un sport dangereux. Dans les contrats d’assurance, ils appliquent souvent des surprimes et des exclusions.

Les risques de plongée et assurance emprunteur

Grâce à la loi Hamon et à la loi Lagarde, un plongeur peut directement opter pour la délégation d’assurance afin d’obtenir un contrat intéressant auprès d’un assureur spécialisé. En général, ce dernier applique les tarifs en fonction de l’état de santé et de la profession du souscripteur. Ceux-ci varient aussi selon le type de plongée qu’il pratique. La compagnie d’assurance peut également imposer des limitations de garantie souvent négociables par l’emprunteur. Comme le jet-ski et le kite surf, la plongée est en effet qualifiée comme étant un sport à risque par les assureurs. Notons qu’une assurance de prêt peut être obtenue sans difficulté avec l’aide d’un cabinet de courtage.

L’assurance de prêt et la pratique de la plongée

En l’absence d’une assurance de prêt, les établissements bancaires refusent souvent d’octroyer un crédit à un passionné de plongée. Comme la plongée est jugée risquée par les compagnies d’assurance, elles soumettent souvent les emprunteurs à des questions spécifiques pour évaluer leur dossier. Selon leurs réponses, elles pourront ensuite émettre un avis favorable ou un refus d’assurance. Elles peuvent également proposer un contrat sur-mesure, avec des exclusions et des surprimes. Lors de la souscription d’une assurance de prêt, les questions suivantes sont fréquemment posées aux plongeurs par les assureurs :

  • Vous pratiquez la plongée avec ou sans brevet ?
  • Quel type de plongée faites-vous ?
  • À quelle profondeur plongez-vous au maximum ?

En effet, des exclusions de garantie sont par exemple appliquées pour une plongée :

  • en apnée, d’une profondeur de plus de vingt mètres
  • en scaphandre, allant au-delà de quarante mètres de profondeur

Elles peuvent néanmoins être ajustées, voire supprimées, moyennant le paiement d’une surprime plus ou moins coûteuse. Il faut également savoir que l’emprunteur peut ajouter des informations complémentaires au questionnaire s’il le souhaite.

En souscrivant une assurance de prêt immobilier, les pratiquants de plongée sont également soumis à des formalités médicales. Toute fausse déclaration ou omission volontaire pourrait entraîner la nullité du contrat. Si le souscripteur fait preuve de mauvaise foi, l’assureur peut en effet refuser de l’indemniser en cas d’accident de la vie.

Important En outre, lorsqu’on pratique de la plongée, il ne faut pas négliger le choix de la compagnie d’assurance afin de garantir l’emprunt au meilleur tarif.

L’emprunteur peut par ailleurs utiliser un simulateur en ligne pour obtenir une estimation du coût de l’assurance.

Soulignons que l’assurance de prêt instaure un climat de confiance entre le plongeur et l’établissement bancaire. Ce dernier s’en sert afin de s’assurer que les mensualités seront payées quoi qu’il advienne. Quant au bénéficiaire de l’assurance, il sera à l’abri d’éventuels litiges au cas où il se retrouve dans l’incapacité de respecter ses engagements. Un contrat d’assurance protège également les assureurs contre les risques de non-paiement du crédit suite à un décès ou à une invalidité de l’emprunteur. En cas d’impossibilité de remboursement, la banque entre en contact avec eux pour récupérer les fonds et que les raisons soient d’ordre personnel, médical ou professionnel.

La plongée en quelques lignes

La plongée est un sport accessible à tous. Sa pratique est cependant déconseillée aux personnes présentant des problèmes cardiaques, pulmonaires ou neurologiques. Comme elle consiste à plonger sous l’eau sans remonter fréquemment à la surface pour respirer, elle nécessite des notions de nage. Même un amateur de plongée peut respirer dans l’eau en s’équipant d’une bouteille d’oxygène. Parmi les accessoires de plongée, on retrouve également le masque, la combinaison et les palmes. En outre, il est également possible de pratiquer la plongée en apnée à une profondeur moindre.

plongee sous marine assuranc emprunteur

La plongée sous-marine est par ailleurs une activité jugée dangereuse. Voilà d’ailleurs la raison pour laquelle les assureurs la considèrent comme un sport à haut risque. Elle permet toutefois de se maintenir en forme tout en explorant les fonds marins.

Souvent pratiquée en groupe, elle nécessite une bonne condition physique, un excellent équipement ainsi qu’une maîtrise de quelques techniques de plongée. En outre, il faut savoir qu’une assurance de prêt peut également couvrir les risques liés à la pratique d’une plongée loisir.

En France, près de 150 000 personnes pratiquent aujourd’hui la plongée. Des formations visant à développer les techniques de plongée sont données par la fédération française d’études et de sports sous-marins (FFESSM). Les qualifications en plongée attribuées par la PADI (Professional Association of Diving Instructors) sont cependant celles qui sont renommées à travers le monde.

En quoi consiste la surprime d’assurance?

La surprime d’assurance est une prime supplémentaire exigée par les compagnies d’assurance pour couvrir un risque plus important que prévu. En général, elle est appliquée en cas d’âge avancé, de risque aggravé de santé ou encore d’activité risquée. En effet, les assureurs peuvent par exemple accepter d’assurer un plongeur en pratiquant un prix plus élevé. Les tarifs de base annoncés dans les devis peuvent changer considérablement en fonction de l’état de santé du souscripteur et du type de plongée qu’il pratique.

surpime contrat assurance emprunteur

Dans la majorité des cas, lorsque l’emprunteur pratique un sport à titre professionnel, sa cotisation d’assurance est majorée. Dans le cadre d’une assurance de prêt, la surprime est appliquée à une personne pouvant ne pas être en mesure de rembourser son crédit jusqu’à son échéance.

Les assureurs estiment qu’au bout de quelques années, elle risque de décéder ou de se retrouver dans une situation de perte d’autonomie, d’incapacité de travail, etc.

Par conséquent, ils devront alors prendre en charge le remboursement de l’intégralité du capital restant dû au regard des garanties préalablement fixées.Contrairement à ce que l’on pense souvent, la surprime d’assurance n’est alors pas une sanction. En effet, cette prime complémentaire garantit à l’emprunteur une couverture pendant toute la durée de remboursement du prêt. Elle peut concerner toutes les garanties prévues ou seulement quelques-unes d’entre elles. À titre d’exemple, elle peut être appliquée sur la garantie décès, mais pas sur l’assurance perte d’emploi.

Il est rarement possible d’éviter un surcoût d’assurance. Toutefois, le souscripteur peut limiter son impact sur son budget en trouvant une offre avec la surprime la moins coûteuse du marché.

Pour simplifier sa recherche, il peut utiliser un comparateur d’assurances à la fois simple, rapide et gratuit sur Internet. En effet, cet outil donne à l’emprunteur la possibilité d’obtenir un devis d’assurance parfaitement adapté à ses besoins. Il permet de bénéficier d’un gain de temps non négligeable et de réaliser de substantielles économies.

Les limites de garantie appliquées par les assureurs

Tous les contrats d’assurance comportent des limites de garantie. Il est conseillé d’y apporter une attention particulière afin d’éviter les mauvaises surprises. Parmi les sports à risques faisant l’objet d’une exclusion de garantie, on retrouve la plongée. Par ailleurs, on peut également citer :

  • la course hippique
  • le rallye
  • l’alpinisme
  • le catamaran
  • la boxe
  • le parachutisme

Il existe deux types de limites de garantie : les exclusions générales, issues du Code des assurances et les exclusions particulières pouvant varier d’un assureur à l’autre, en fonction du profil de l’emprunteur. Dans le cadre d’une assurance de prêt, des cas spécifiques font l’objet de limitations de garantie. Parmi eux, on distingue par exemple le sinistre lié à un séjour à l’étranger.

Il faut aussi savoir que les compagnies d’assurance imposent souvent une limite d’âge pour certaines garanties comme l’incapacité temporaire de travail. Les risques d’accident, de maladie et de décès d’une personne augmentent effectivement en vieillissant.

Ces exclusions de garantie concernent :

  • les faits volontaires de l’assuré (une fraude, une tentative d’escroquerie, un accident en état d’ivresse, un crime, etc.)
  • les conséquences de sabotage, d’émeutes ou encore d’actes de terrorisme
  • la participation à des tentatives de records et à des exhibitions

L’état de santé de l’emprunteur peut également avoir un impact sur la réalisation de son projet. Une maladie grave entraînera par exemple une hausse de sa cotisation d’assurance de prêt. Voilà pourquoi, les assureurs exigent souvent un examen médical avant toute signature de contrat. En outre, certains métiers sont plus dangereux que d’autres aux yeux d’une compagnie d’assurance. Dans la liste des professions à risques qui font l’objet d’une limitation de garantie figurent :

  • le policier, le convoyeur de fonds, le militaire, le gendarme
  • le livreur, le pilote d’avion, le chauffeur de bus
  • l’employé d’une centrale nucléaire, le chimiste
  • le mineur, le grutier
  • le pompier, le pêcheur en haute mer, le guide de haute montagne, etc.

Comment obtenir une assurance dans les meilleures conditions ?

Conditions obtenir assurance emprunteur

Une assurance prêt est systématiquement demandée par les banques lors d’une demande de crédit. Un plongeur peut engager un courtier spécialiste de l'assurance de prêt pour obtenir facilement une attestation d’adhésion. Grâce à son expérience et à son savoir-faire, celui-ci trouvera rapidement une offre présentant le meilleur rapport qualité-prix. Il se chargera de guider l’emprunteur dans toutes les démarches à effectuer auprès de la banque. Il lui fournira un devis personnalisé, avec des formules adaptées à ses attentes. En faisant appel à un cabinet de courtage, l’emprunteur bénéficiera en effet d’un accompagnement sur mesure. En outre, il peut également comparer les offres existant sur le marché pour assurer l’obtention d’une assurance de prêt.

Important Il peut aussi se servir d’un outil de simulation en ligne pour avoir une idée plus précise du montant de l’assurance.

Dans le cas où un pratiquant de plongée dispose déjà d’une assurance de prêt, un expert dans le domaine peut également l’aider à trouver un contrat plus adapté à sa discipline sportive. Par ailleurs, il peut également choisir la délégation d’assurance pour trouver un assureur spécialisé en mesure de lui faire une proposition qui convient mieux à ses besoins. Une assurance individuelle lui permet de bénéficier d’un rachat d’exclusions de garantie et d’économiser sur le coût de l’assurance. Elle constitue une solution intéressante notamment pour les emprunteurs à risque. Auparavant, l’emprunteur était en effet obligé d’accepter l’assurance proposée par sa banque.

Depuis l’entrée en vigueur de la loi Lagarde en septembre 2010, il peut souscrire auprès de la compagnie de son choix, un contrat d'assurance présentant un niveau de garantie équivalent à celui proposé par la banque. Aujourd’hui, les établissements bancaires n’ont plus le droit de refuser une délégation d’assurance.

obligation info assurance emprunteur

Quant aux assureurs, ils se retrouvent actuellement dans l’obligation de leur fournir tous les renseignements liés au prêt tels que le montant, le taux d’intérêt ou encore la durée de remboursement. Ils doivent également leur informer de toute modification substantielle du contrat d’assurance.

Certes, cette mesure est notamment avantageuse pour les personnes jeunes et en bonne santé, qui peuvent négocier des primes moins élevées.

Depuis quelques années, diverses mesures améliorent les droits du consommateur. Elles lui permettent par exemple de changer d’assurance même si son crédit est encore en cours de remboursement. Depuis l’année 2014, les emprunteurs peuvent résilier leur contrat d’assurance de prêt en cours et ont jusqu’à un an pour comparer de nouvelles offres, grâce à la loi Hamon.

En ce qui concerne le prix des garanties, il dépend notamment des assureurs. Si certaines basent leurs tarifs sur un pourcentage du capital restant dû, d’autres se réfèrent plutôt au pourcentage du capital emprunté. Aux primes peuvent s’ajouter des frais de dossier, d’adhésion ... Il faut également noter que l’emprunteur obtient un certificat d’adhésion lorsqu’une compagnie d’assurance accepte de l’assurer. Les garanties qui le couvrent y sont clairement mentionnées.

Pour éviter un refus de prêt, l’emprunteur doit veiller à ce que les conditions générales de l’assureur soient bien équivalentes à celles du contrat de groupe qui présentent des conditions identiques pour tous les clients de la banque.

Il faut aussi savoir qu’il est possible de modifier les caractéristiques du contrat en y ajoutant des avenants. Ces derniers seront cependant soumis à une validation de la banque.

Le meilleur taux pour votre assurance de prêt
Montant de votre prêt
Durée
15 ans
Je compare les taux
à la une
publicite
services
publicite
Plus de 50% d’économies
sur votre assurance de prêt
je compare les offres
Assurance de prêt
Notre comparateur sélectionne l'assurance crédit immobilier la plus adaptée à votre profil et au meilleur tarif
Étude
gratuite et sans
engagement
COMPAREZ LES DEVIS D'ASSURANCE DE PRÊT GRATUITEMENT
Je compare les tarifs ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.