SOMMAIRE

hospitalisation rétroactive

Peut-on souscrire une mutuelle hospitalisation rétroactive ?

L’hospitalisation est une dépense de santé qui coûte cher. Si vous êtes hospitalisé sans avoir souscrit de mutuelle ou si votre complémentaire santé n’offre pas de garanties assez solides, vous pouvez être amené à souscrire un contrat tardivement. Sachez qu’il existe des contrats de mutuelle hospitalisation rétroactive qui permettent une prise en charge des frais de santé déjà engagés. Toutefois, ces contrats présentent quelques inconvénients à prendre en considération au moment du choix, notamment en termes de prix. Comparer peut s’avérer incontournable si vous souhaitez trouver une mutuelle pas chère.

Mutuelle rétroactive : qu’est-ce que c’est ?

Le principe de rétroactivité de la mutuelle hospitalisation est simple. Vous pouvez espérer un remboursement des frais d’hospitalisation en amont de la souscription. C’est un avantage majeur au regard du coût d’un séjour en hôpital. Cette complémentaire santé est loin d’être la plus courante. De plus, si elle permet de prendre en charge des dépenses déjà effectuées, elle est extrêmement restrictive.

Je trouve la meilleure assurance santé

Les limites de la mutuelle hospitalisation rétroactive

Une telle offre ne peut présenter uniquement des avantages. Comme pour toute mutuelle, une couverture plus solide génère un coût plus élevé. Il est important de déterminer si l’augmentation de la cotisation due à la rétroactivité n’est pas trop élevée par rapport à l’avantage offert. Car, ne l’oubliez pas, une mutuelle est souscrite pour un an. Hors exception, il n’est pas possible de résilier avant la date anniversaire du contrat. Ensuite, après un an d’engagement, la résiliation est possible à tout moment.

Aussi, vous devez calculer le montant du remboursement de votre mutuelle et le comparer à la surprime que vous paierez durant 12 mois pour déterminer si cette complémentaire santé est réellement attractive.

D’autre part, chaque compagnie d’assurances peut déterminer ses propres garanties et ses conditions. Des clauses restrictives peuvent être imposées, rendant votre contrat de mutuelle santé moins intéressant. Limite d’âge, questionnaire médical, toutes les conditions doivent être étudiées à la loupe. La rétroactivité peut aussi ne concerner que quelques soins courants, les moins chers, et non l’hospitalisation, les soins dentaires, l’optique, etc., qui engendrent des dépenses lourdes.

Enfin, la durée de rétroactivité est limitée, parfois à 15 ou 30 jours, ce qui ne résout pas toujours votre problème financier lié à votre hospitalisation.

Je trouve la meilleure assurance santé

Et pourquoi ne pas souscrire une mutuelle immédiate ?

Si la mutuelle hospitalisation rétroactive est trop limitative, pourquoi ne pas privilégier une mutuelle immédiate ? Il s’agit cette fois d’une mutuelle qui prend en charge vos dépenses de santé dès la souscription de votre contrat. Elle s’oppose à la mutuelle avec carence. Pour mémoire, la plupart du temps, le contrat de mutuelle souscrit ne prend pas en charge toutes vos dépenses de santé dès la souscription. Un délai de carence est, la plupart du temps, imposé pour les dépenses les plus coûteuses. N’espérez pas une prise en charge de vos prothèses dentaires ou de vos lunettes dans les premiers mois de votre contrat.

Une mutuelle immédiate permet d’être remboursé tout de suite, sans se voir imposer un délai de carence de 3 à 9 mois selon les soins. Toutefois, là encore, une limite se pose : le prix. Votre assureur peut vous proposer deux tarifs pour adapter votre contrat à votre besoin : l’un avec carence, l’un sans carence. Là encore, un comparatif s’impose pour déterminer s’il est plus intéressant sur le plan financier de payer plus cher ou non.

Mutuelle hospitalisation rétroactive : attention aux garanties

Les complémentaires santé sont des contrats complexes qu’il ne faut pas signer en urgence. Vous devez être certain de choisir des garanties adaptées à votre besoin spécifique.

Pour être efficace, votre mutuelle hospitalisation rétroactive doit vous proposer une prise en charge solide de vos frais médicaux lors de votre séjour à l’hôpital. Vous devez ainsi étudier les points suivants en priorité :

  • remboursement des dépassements d’honoraires pour réduire votre reste à charge, chirurgiens et anesthésistes facturant bien souvent des dépassements ;
  • prise en charge de la chambre particulière qui n’est jamais remboursée par la Sécurité sociale ;
  • prise en charge du forfait journalier (que l’on nomme également forfait hospitalier ou frais de séjour) : il est de 18 € par jour et n’est pas remboursé non plus par l’Assurance Maladie ;
  • la participation aux frais de confort (télévision et téléphone notamment).

Toutefois, ces garanties ne suffisent pas.

Nous vous avons rappelé que la mutuelle était souscrite a minima pour 12 mois. Or, au-delà de l’hospitalisation, vous devez penser aux dépenses médicales effectuées tout au long de l’année. Vous devez ainsi étudier les formules de votre assurance santé pour déterminer le niveau de garanties à souscrire. Les points à étudier attentivement sont les suivants :

  • soins médicaux courants : visite chez un généraliste et un spécialiste en veillant à la prise en charge des dépassements d’honoraires ;
  • remboursement des examens divers (prise de sang, radio, IRM, scanner, etc.) ;
  • médecines douces (ostéopathie, acupuncture, etc.) ;
  • soins dentaires et prothèses ;
  • équipements optiques (lunettes et lentilles) ;
  • vaccins non remboursés par la Sécurité sociale ;
  • orthodontie adulte, etc.

Vous devez être couvert pour toutes les dépenses de santé auxquelles vous êtes confronté afin d’obtenir des remboursements à la hauteur de vos attentes.

Je trouve la meilleure assurance santé

Quel prix pour une mutuelle hospitalisation rétroactive ?

Pour trouver une bonne mutuelle tout en respectant votre budget, il est nécessaire d’utiliser un comparateur de mutuelle complémentaire. Cet outil en ligne, gratuit et sans engagement, vous permet de faire un tour d’horizon des offres des différents assureurs.

Vous remplissez un formulaire pour obtenir des devis de contrat santé. Ensuite, comparez les garanties proposées par chaque compagnie d’assurances et déterminez quelle couverture santé s’adapte le mieux à vos besoins de santé. Enfin, faites un comparatif des prix pour une solution santé offrant le meilleur rapport qualité/prix. L’objectif est de trouver une assurance hospitalisation qui vous permettra de réduire votre reste à charge et qui prendra également en charge toutes les dépenses de santé effectuées tout au long de l’année.


top

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.