L’Allemagne annonce la fin des voitures thermiques

 vehicule thermique

Outre-Rhin, le Bundesrat vient de se prononcer pour l’arrêt du moteur thermique d’ici 2030, dans la droite ligne de l’accord de Paris sur le climat.

L’Allemagne accélère la transition

Avec l’entrée en vigueur de l’accord de Paris sur le climat de fin 2015, chaque pays examine les mesures à prendre pour réussir sa transition vers un parc automobile moins polluant. L’Allemagne vient de franchir le pas en décidant de tourner la page de l’essence et du diesel d’ici 2030.

C’est à cette date que devront cesser, selon le Conseil fédéral, la production et la vente des voitures à moteur thermique. Outre-Rhin, la droite et la gauche se sont mises d’accord pour obliger l’imposante industrie automobile allemande à basculer vers des moteurs moins polluants, qu’ils soient électriques ou à hydrogène.

Le scandale Volkswagen n’est certainement pas étranger à ce consensus et la marque semble vouloir profiter de la voiture électrique pour redorer son blason.

S’il n’est pas encore prévu d’interdire la circulation des voitures à moteur thermique, plusieurs incitations commencent à se mettre en place pour convaincre le public d’adopter la voiture électrique rapidement. Mais il faudra sans doute du temps pour changer les habitudes.

Quel taux pour votre projet ?

L’Europe de la transition

Dans d’autres pays européens, on parle aussi d’abandonner les moteurs thermiques, enjeu climatique oblige. En Norvège, par exemple, où un consensus politique commence à se dessiner pour des véhicules non polluants d’ici 2025.

Au Royaume-Uni, on parle de 2050, une tendance certes moins ambitieuse, mais éventuellement plus réaliste dans son application. Les récents déboires de la Tesla, la star médiatique de la voiture électrique, montrent qu’il y a encore des progrès techniques à réaliser.

En France, le mouvement suit son cours. Au Mondial de l’auto, la ministre de l’Environnement, Ségolène Royal, a souhaité la mise à disposition du public d’un million de bornes de recharge d’ici 2020 en France. Et sur le plan financier, on parle de crédit d’impôt pour inciter les particuliers à acheter une voiture électrique. Du côté des banques, on n’est pas en reste, avec des contrats de prêt auto prêts à soutenir cette transition.


J’emprunte
sur
12 ans
Quel taux pour votre projet ?
top
Découvrez votre taux personnalisé

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.