Simplifiez vos finances et gagnez en pouvoir d'achat

en regroupant vos crédits !

Je réduis mes mensualités !

Trop de crédits : comment réussir à s’en sortir ?

Écrit par La rédaction Meilleurtaux . Mis à jour le 12 janvier 2024 .
Temps de lecture : 7 min

faviconLa promesse Meilleurtaux
Chez Meilleurtaux nous aspirons à vous aider à prendre de meilleures décisions sur vos finances. Notre combat : vous rendre gagnant sur votre argent en vous donnant toutes les clés de compréhension sur nos offres. Consultez notre méthode de présentation des offres et comment nous nous rémunérons sur chacun de nos services.

Trop de crédits

Vous avez accumulé des prêts pour faire face aux imprévus ? Même si la solution peut être tentante, souscrire trop de crédits peut mettre à mal l’équilibre financier de votre foyer. Devant une accumulation de dettes, honorer les mensualités devient souvent difficile, voire impossible.

Si vous êtes dans cette situation, des solutions existent. Vous avez la possibilité de réaliser un rachat de crédits. Cette opération vous permet de regrouper une partie ou la totalité de vos emprunts en cours. L’objectif ? Réduire vos mensualités, pour gagner en flexibilité dans la gestion de votre budget.

Comment savoir si j’ai trop de crédits et que je suis en situation de surendettement ?

En France, le surendettement touche 140000 personnes. En 6 ans, ce chiffre a diminué de près de 40 %.

Pour éviter l’effet boule de neige, il est essentiel de repérer les signes de surendettement le plus tôt possible:

  • Votre situation financière vous préoccupe continuellement ?
  • Vous êtes régulièrement sollicité par vos créanciers ?
  • Vous avez fait l’objet d’une relance par huissier ou par une agence de recouvrement ?
  • Vos retards de paiement s’additionnent ?
  • Vous avez recours à l’emprunt pour le remboursement de vos dettes ?
  • Vos crédits vous servent à satisfaire vos besoins essentiels (manger, se loger...) ?
  • Vous rencontrez des difficultés à tenir un budget ?

Comme le précise le Code de la consommation, vous êtes surendetté si vous n’arrivez pas à rembourser toutes vos dettes exigibles et à échoir. Il peut s’agir de l’incapacité à régler vos charges courantes comme l’eau ou l’électricité et/ou vos mensualités de prêts.

Bon à savoirL’expérimentation du dispositif « Aide-Budget » a été lancée le lundi 13 février 2023.

Menée durant 12 mois, elle vise à repérer en amont les signaux de surendettement des foyers. L’objectif est de leur proposer un accompagnement personnalisé. Les publics en difficulté financière bénéficient de conseils gratuits en gestion budgétaire.

Je réduis mes mensualités

Quelles sont les solutions pour sortir d’une situation de surendettement liée à trop de crédits ?

Vous vous demandez comment faire quand on a trop de crédits ? Le premier réflexe à avoir est de réagir rapidement. N’attendez pas d’avoir plusieurs impayés ou d’être dans une situation financière tendue pour trouver des solutions. Agissez dès les premières difficultés.

Découvrez les grandes étapes à suivre pour sortir du surendettement.

  1. 1. Analyser votre budget
  2. Réaliser un état des lieux de vos finances pour évaluer votre reste à vivre (revenus mensuels – charges). Pour ce faire, listez d’un côté vos entrées d’argent (revenus, aides...) et, de l’autre, vos charges (alimentation, logement, énergie...). Cette technique vous permet d’identifier les dépenses superflues. Si vous en détectez, supprimez-les si possible. Cela vous évitera d’aggraver votre situation.

  3. 2. Faire des économies sur vos abonnements
  4. Dressez l’inventaire de tous les abonnements souscrits: téléphone, internet, vidéo à la demande (VOD), assurance, énergie, eau, salle de sport... Assurez-vous de ne pas payer pour des abonnements inutiles ou trop coûteux. Ensuite, comparez les offres pour réaliser des économies. Même si ce sont des petits gains, ils vous aideront à rééquilibrer votre budget. Vous profitez de services au juste prix!

    Bon à savoirEn moyenne, un Français sur dix possède 10 abonnements. Le problème ? Plus de 3 d’entre eux ne savent pas dire avec précision combien ils en cumulent. D’ailleurs, un Français sur deux a l’impression de payer des abonnements «pour rien».

  5. 3. Réduire la mensualité de vos crédits
  6. Autre solution en cas de surendettement, diminuer le poids des mensualités de vos différents prêts sur votre budget. Pour y parvenir, vous pouvez effectuer un rachat de crédits.

    En remboursant vos emprunts sur une durée plus longue, le montant des mensualités est plus bas. Vous disposez ainsi d’un reste à vivre plus important, tout en abaissant votre taux d’endettement.

Je réduis mes mensualités

Trop de crédits à rembourser: zoom sur le rachat de crédits

Le principe est simple: vous réunissez tous vos crédits en un seul. Cet emprunt spécifique a pour objectif d’alléger le poids mensuel de la dette en allongeant la durée de son remboursement.

Avec un unique prêt à rembourser tous les mois, la gestion de votre budget est facilitée. Si l’opération réduit le montant de la mensualité, elle peut augmenter le coût global du crédit. Il est important de réaliser une étude pour savoir si le rachat est avantageux pour vous.

Vous pouvez inclure dans le regroupement de crédits tous vos emprunts, du crédit à la consommation au prêt immobilier. Une fois les prêts rassemblés, un taux d’intérêt unique s’applique.

Comme toujours en matière de crédit, il est important de faire jouer la concurrence. Un courtier en ligne vous fournit une simulation précise de votre rachat de crédits. Il vous aide à identifier l’offre la plus intéressante. Cette solution bancaire s’accompagne d’une mensualité unique jusqu’à 60 % inférieure. Cet allongement de la durée de remboursement se traduit souvent par une augmentation de son coût final.

Bon à savoirVous ne pouvez pas effectuer un regroupement de crédits si vous êtes dans une situation de surendettement. Comme pour tous les autres prêts, votre solvabilité est étudiée par l’établissement financier. Si vous êtes surendetté, votre reste à vivre ne vous permet pas d’honorer les mensualités.

Vous aimeriez savoir comment se faire aider quand on est en surendettement  ? Nous vous présentons les différents moyens à votre portée.

Difficultés ponctuelles: les solutions pour y faire face

Vos retards de paiement sont limités ? Vous avez seulement un ou deux créanciers ? Dans ce cas, la meilleure chose à faire est de les contacter pour tenter de trouver un arrangement. Les banques sont plus conciliantes avec les emprunteurs à l’origine de cette démarche. Au besoin, vous pouvez vous faire accompagner dans cette démarche par un intervenant social.

Afin de sortir la tête de l’eau, vous avez la possibilité de:

  • Demander à votre compagnie d’assurances de régler les mensualités à votre place. Vous pouvez le faire si :
    • Vous avez contracté une assurance pour le prêt;
    • Vos difficultés ont pour origine des circonstances prévues au contrat comme la maladie, l’invalidité ou la perte d’emploi.
  • Solliciter des reports d’échéances (2 fois par an maximum) ou des délais de paiement ou la diminution des mensualités auprès de l’établissement prêteur vous ayant octroyé le crédit. Attention, si ces facilités ne sont pas prévues dans l’offre de prêt, le prêteur n’est pas tenu de les accorder à l’emprunteur.
  • Faire une demande de délai de grâce au juge. Il s’agit d’une suspension des remboursements durant une période maximale de 2 ans. L’avantage ? Il n’y a ni majorations ni pénalités de retard. Commencez par réunir les documents prouvant vos difficultés (ressources, charges et remboursements en cours), puis saisissez le tribunal judiciaire compétent pour votre domicile.

Difficultés multiples ou durables: saisir la commission de surendettement

Si, malgré vos efforts, vous ne parvenez pas à faire face à vos dettes, vous avez la possibilité de déposer un dossier de surendettement. Pour bénéficier de la procédure en tant que particulier, vous devez satisfaire deux conditions :

  • Être de nationalité française, domicilié sur le territoire ou à l’étranger, ou être un étranger domicilié en France;
  • Être un majeur ou un mineur émancipé.

Attention, seules certaines dépenses en lien avec la vie quotidienne (besoins personnels et/ou familiaux) sont concernées:

  • Dettes bancaires : échéances de crédit immobilier ou à la consommation, découverts;
  • Dépenses courantes ou réductibles : restes de loyers non payés, factures impayées (eau, gaz, électricité, téléphone), arriérés d’impôts, etc.;
  • Dettes auprès d’un particulier (caution locative) ou d’une entreprise (entrepreneur individuel ou société).

Autre critère, être de bonne foi. Autrement dit, vous ne devez pas avoir fait en sorte d’être incapable de régler vos dettes. Pour le démontrer, vous êtes tenu d’établir une déclaration de surendettement sincère.

Vous avez trois possibilités pour transmettre votre dossier de surendettement à la Banque de France:

  • Réaliser le dépôt en ligne;
  • Par courrier, en imprimant le formulaire Cerfa n° 13594;
  • Au guichet le plus proche de chez vous.

Les solutions proposées par la Banque de France diffèrent selon votre capacité ou non à rembourser vos dettes.

Je réduis mes mensualités

Questions fréquemment posées

Comment prévenir le surendettement ?

Le surendettement résulte d’une accumulation irraisonnable d’emprunts. Cette situation peut être évitée en respectant scrupuleusement le plafond maximum d’endettement fixé à 35 % par le haut conseil de stabilité financière. S’il est très utile pour financer un projet (achat, travaux, études…), le recours au crédit ne doit jamais mettre en péril l’équilibre de votre budget.

Quelles sont les conséquences d’un dossier de surendettement ?

Au moment où vous déposez le dossier, vous êtes inscrit au fichier national des incidents de remboursement des crédits aux particuliers (FICP). Cette inscription peut amener votre banque à limiter vos moyens de paiement, à supprimer votre autorisation de découvert comme refuser toute demande de crédit. Réalisez donc un rachat de crédit FICP.

Quels sont les risques si je ne rembourse plus mon crédit à la consommation ?

L’établissement prêteur peut vous demander de rembourser immédiatement le capital restant dû, intérêts compris. Il a aussi le droit d’exiger une indemnité couvrant le préjudice subi.

favicon Écrit par
La rédaction Meilleurtaux

Je réduis mes mensualités
top

Je réduis mes mensualités

La baisse du montant des mensualités suppose un allongement de la durée de remboursement et une majoration du coût total d'un ou de plusieurs crédits objets du regroupement.

Aucun versement, de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d'un particulier, avant l'obtention d'un ou plusieurs prêts d'argent.

Tout Meilleurtaux dans votre poche Meilleurtaux Reprenez le pouvoir sur votre budget

Faites des économies, suivez l’activité de vos comptes et simulez un achat immobilier ou un crédit consommation.

Meilleurtaux Placement Reprenez le pouvoir sur votre épargne.

Suivez la performance de tous vos contrats (assurance vie, retraite, immobilier, défiscalisation) et re-versez facilement. Garantie 0 paperasse.

Meilleurtaux Partenaires L’application gagnante pour les professionnels.

Augmentez votre chiffre d’affaires immobilières, gagnez en efficacité lors des premières visites, développez votre business au delà de l’immobilier et travaillez votre image et votre réputation.

application meilleurtaux
fraude Vigilance fraude et accompagnement

Attention, vous pouvez être sollicités par de faux conseillers Meilleurtaux vous proposant des crédits et/ou vous demandant de transmettre des documents, des fonds, des coordonnées bancaires, etc.
Soyez vigilants · Meilleurtaux ne demande jamais à ses clients de verser sur un compte les sommes prêtées par les banques ou bien des fonds propres, à l’exception des honoraires des courtiers. Les conseillers Meilleurtaux vous écriront toujours depuis une adresse mail xxxx@meilleurtaux.com
Vous avez un doute sur l’un de vos contacts ou pensez être victime d’une fraude ? Consultez notre guide.