Assurance décès toutes causes : ce que vous devez savoir sur ce contrat

L’assurance décès toutes causes est le contrat d’assurance le plus complet. Il permet le versement d’un capital ou d’une rente aux bénéficiaires d’une personne décédée, quelle que soit la cause du décès. Découvrez comment fonctionne ce contrat de prévoyance et comment y souscrire.

Quel est le fonctionnement de l’assurance décès toutes causes ?

Le fonctionnement de ce contrat d’assurance décès est extrêmement simple : vos héritiers bénéficient d’un capital ou d’une rente à la suite de votre décès pour pallier le manque de revenus. Cette assurance permet de conserver un niveau de vie proche de celui d’avant. Les bénéficiaires désignés sont généralement le conjoint et les enfants, il est d’ailleurs possible de verser pour eux une rente éducation pour leur permettre de faire des études. Il reste toutefois possible de désigner d’autres bénéficiaires. Ces derniers doivent communiquer à la compagnie d’assurances l’acte de décès pour bénéficier du capital garanti.

La différence majeure entre l’assurance décès toutes causes et l’assurance décès traditionnelle est simple : les bénéficiaires disposent du capital, quelle que soit la cause du décès.

Il ne faut pas confondre l’assurance décès et le contrat obsèques. Tandis que le capital de l’assurance décès peut être utilisé librement, l’assurance obsèques permet simplement de payer les frais funéraires à l’entreprise de pompes funèbres.

De même, l’assurance décès indépendante est différente de l’assurance d’un crédit immobilier qui inclut le décès, mais aussi l’invalidité avec les garanties suivantes :

  • perte totale et irréversible d’autonomie (PTIA) ;
  • invalidité permanente et totale (IPT) ;
  • invalidité permanente partielle (IPP) ;
  • incapacité temporaire de travail (ITT).
Je trouve la meilleure assurance deces

L’assurance décès toutes causes assure-t-elle réellement tous les risques ?

Oui, tous les risques sont inclus au contrat. Avec une assurance décès classique, vous êtes seulement couvert en cas de :

  • décès accidentel ;
  • décès à la suite d’une maladie.

Avec le contrat d’assurance décès toutes causes, il n’y a pas d’exclusions. Vous êtes ainsi assuré également en cas de :

  • mort naturelle ;
  • suicide.

Attention toutefois. Si votre contrat ne présente aucune exclusion, un délai de carence peut être appliqué. Il concerne le suicide. La plupart du temps, pour un décès par suicide, une carence de 12 mois est inscrite au contrat. En d’autres termes, si le souscripteur de l’assurance se suicide au cours de la première année de contrat, le capital n’est pas versé.

Certains risques spécifiques ne sont pas assurés par le contrat d’assurance décès classique. C’est le cas :

  • des accidents de chasse ;
  • des accidents de guerre ;
  • des accidents sportifs ;
  • des accidents aériens.

Comparez les contrats pour déterminer si votre assurance décès toutes causes prend en charge ces risques spécifiques.

Bon à savoir : La négligence du souscripteur

S’il est avéré que le souscripteur est décédé à la suite d’une négligence (accident de voiture sous l’emprise d’alcool ou de drogue, par exemple), l’assureur peut ne pas verser le capital.

Je trouve la meilleure assurance deces

Assurance décès temporaire ou vie entière ?

Lors de la souscription d’une assurance décès, vous pouvez choisir une assurance temporaire ou une assurance vie entière. La différence est majeure.

  • Assurance décès temporaire : vous déterminez une date de fin à votre contrat, par exemple, 70 ans. Si vous décédez à 75 ans, le risque n’est plus assuré, cette assurance est à fonds perdu. Le risque doit se réaliser au cours du contrat pour permettre à vos proches de bénéficier du versement du capital ou d’une rente. Dans le cas contraire, les primes versées ne seront jamais récupérées.
  • Assurance décès vie entière : cette fois, vous cotisez tout au long de votre vie, il n’y a pas de date de fin. Cela peut donc coûter plus cher de prime abord. Toutefois, vous êtes certain que les cotisations versées feront bien l’objet d’un versement en capital ou en rente à vos proches, quel que soit votre âge au moment de votre décès.

Comment le montant de la cotisation est-il défini ?

Les compagnies d’assurances doivent fixer le montant des cotisations, elles prennent alors en compte les éléments suivants :

  • l’âge du souscripteur. Souscrire une assurance décès tard coûte naturellement plus cher. Les assureurs estiment que le temps de cotisation est plus réduit et que le risque est donc plus élevé de devoir verser un capital décès avant qu‘il ne soit constitué. Il est préférable de souscrire un contrat d’assurance décès toutes causes plus jeune pour réduire le montant de la cotisation versée chaque mois tout en constituant un capital suffisant pour permettre à vos proches d’assumer les conséquences financières de votre décès ;
  • l’état de santé du souscripteur : un questionnaire médical permet à l’assureur de déterminer le niveau de risque. Comme pour une assurance emprunteur dans le cadre d’un prêt immobilier, si vous avez des problèmes de santé, le risque est plus élevé, ce qui va impacter le montant des cotisations ;
  • le montant du capital versé : si vous souhaitez garantir un capital élevé, naturellement, les versements que vous effectuerez pour le constituer seront revus à la hausse. Le montant du capital en cas de décès doit être déterminé avec soin pour qu’il puisse assurer la sécurité financière de votre famille tout en maîtrisant votre budget avec des cotisations raisonnables.
Je trouve la meilleure assurance deces

Comment souscrire une assurance décès ?

Les assurances décès sont proposées par les assureurs et les établissements bancaires. Vous êtes libre de choisir l’établissement auprès duquel vous envisagez de souscrire une prévoyance individuelle en cas de décès. Ensuite, c’est assez simple, vous déterminez le montant du capital, la nature du contrat (temporaire ou vie entière) et remplissez un questionnaire de santé. L’assureur fixe le montant de cotisations. Il ne vous reste plus qu’à souscrire.

Comparer pour trouver une assurance décès toutes causes moins chère

Tous les contrats d’assurance décès ne se valent pas. Montant du capital décès garanti, frais de gestion du contrat, garanties, il est nécessaire d’utiliser un comparateur d’assurances. Veillez à ce que votre bénéficiaire puisse obtenir le versement du capital décès et être protégé sur le plan financier tout en réduisant le montant de vos cotisations.

N’hésitez pas à faire une simulation d’assurance décès pour trouver le meilleur contrat.


top

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.