Assurance décès : en moins de 2 minutes,

comparez et laissez jusqu'à 50 000€ de capital à vos proches

Je compare les assurances décès >

Peut-on souscrire une assurance-décès sans limite d’âge ?

Écrit par La rédaction Meilleurtaux . Mis à jour le 10 juillet 2024 .
Temps de lecture : 6 min

faviconLa promesse Meilleurtaux
Chez Meilleurtaux nous aspirons à vous aider à prendre de meilleures décisions sur vos finances. Notre combat : vous rendre gagnant sur votre argent en vous donnant toutes les clés de compréhension sur nos offres. Consultez notre méthode de présentation des offres et comment nous nous rémunérons sur chacun de nos services.
Assurance décès sans limite d’âge

Contrat permettant de protéger financièrement vos proches, l’assurance-décès prévoit le versement d’un capital ou d’une rente. Quel est l’impact de l’âge sur votre contrat comme sur votre cotisation ? Peut-on souscrire à tout âge ? Meilleurtaux vous guide pour faire les meilleurs choix.

Qu’est-ce que l’assurance-décès ?

L’assurance-décès est un contrat de prévoyance permettant le versement d’un capital ou d’une rente à vos proches lors de votre décès. Le montant est défini à la souscription. Elle se distingue de l’assurance-décès souscrite dans le cadre d’un prêt immobilier. La garantie décès de l’assurance emprunteur couvre uniquement le prêt et permet une prise en charge des mensualités en cas de décès avant la fin du prêt.

Vous choisissez un bénéficiaire, il pourra disposer librement de la somme versée. Il est possible d’envisager plusieurs bénéficiaires (votre conjoint, vos enfants, un autre membre de votre famille, un ami, etc.). Ce contrat se différencie du contrat obsèques en termes de niveau de garantie. Cette fois, l’objectif est uniquement de financer vos obsèques, le capital ne peut être utilisé à d’autres fins.

L’assurance-décès a la plupart du temps pour vocation de maintenir le niveau de vie du conjoint survivant. Vous avez le choix entre le versement du capital en une fois au moment du décès, d’une rente viagère ou d’une rente d’éducation pour financer les études de vos enfants.

Si l’on parle d’assurance-décès, ce contrat peut aussi prévoir le versement d’un capital ou d’une rente viagère en cas d’invalidité du souscripteur. Comparez les offres des compagnies d’assurance-décès pour souscrire un contrat adapté à vos objectifs en matière de garantie. Faites des demandes de devis pour découvrir les garanties et les tarifs, et faire le meilleur choix.

Je trouve la meilleure assurance deces

Assurance-décès sans limite d’âge : de quoi parle-t-on ?

Lorsque l’on évoque l’assurance-décès sans limite d’âge, deux points peuvent être abordés :

  • La limite d’âge pour adhérer.
  • La limite d’âge du décès pour permettre au bénéficiaire du contrat de percevoir le capital ou la rente viagère.

Quelle différence entre un contrat temporaire et une assurance « vie entière » ?

Lors de la souscription d’un contrat d’assurance-décès, deux choix vous sont offerts :

L’assurance-décès temporaire

Cette assurance-décès prévoit une date de fin. Elle est variable selon le contrat. Lors de la souscription, vous définissez une limite d’âge de décès pour le versement du capital ou de la rente. Prenons un exemple. Votre contrat prévoit un âge limite à 75 ans. Si vous décédez à 76 ans ou plus, le capital constitué n’est pas versé à vos bénéficiaires. Il s’agit d’une assurance à fonds perdus. Le versement du capital n’est pas garanti.

L’assurance-décès « vie entière »

Cette fois, le contrat ne prévoit pas d’âge limite. Peu importe l’âge du décès, vos proches percevront le capital constitué au fil des années grâce à vos cotisations. Plus sécurisant pour votre famille avec un capital garanti, ce contrat de prévoyance est aussi plus cher.

Bon à savoir : les différents types de contratsIl est possible d’envisager une assurance-décès classique ou « toutes causes ». Dans le premier cas, vous êtes couvert en cas de mort suite à un accident ou à une maladie. L’assurance-décès « toutes causes » offre une meilleure protection. Elle peut intervenir même en cas de mort naturelle ou de suicide (selon les conditions du contrat).

Je trouve la meilleure assurance deces

Quel est l’âge limite pour souscrire une assurance-décès ?

L’âge limite de souscription d’une assurance-décès est souvent de 65 ans. Toutefois, cet âge n’est pas fixé légalement. Chaque assureur est libre de définir les conditions de son contrat. Vous pourrez, selon la compagnie d’assurance sélectionnée, souscrire jusqu’à 70 ans ou plus.

Au-delà du choix de la compagnie d’assurance-décès, l’âge limite de souscription peut être défini par la nature du contrat. Pour une assurance-décès « vie entière », vous avez la possibilité de souscrire plus tardivement. Assurance-décès classique ou « toutes causes », les offres sont susceptibles d’être différentes.

Comparez bien les propositions des différents assureurs (Prévoir, Maif, MetLife, etc.) afin de souscrire un contrat de prévoyance adapté selon votre âge pour protéger votre famille financièrement suite à votre décès. Une fois de plus, une demande de devis est conseillée. Demander un devis est gratuit et sans engagement. Cela vous permet d’en savoir plus sur la nature des garanties des contrats proposés.

Quel est l’impact de l’âge sur le questionnaire médical ?

Le questionnaire médical pour l’adhésion à une assurance-décès peut être plus ou moins complet selon votre âge.

Il permet aux assureurs de définir le risque de devoir verser prématurément le capital, la rente viagère ou la rente d’éducation. Pour ce faire, les compagnies d’assurance prennent en compte l’âge de l’assuré. Plus la souscription est tardive, moins l’assuré aura le temps de cotiser avant de décéder.

Si vous souscrivez jeune, le questionnaire médical est simplifié. En revanche, pour une souscription après 40 ans par exemple, l’assureur peut vous demander de remplir un questionnaire de santé plus complet. Parfois, à partir d’un certain âge, une visite médicale peut être imposée pour compléter les informations du questionnaire de santé.

Une fois de plus, chaque compagnie d’assurance-décès est libre de définir ses conditions en la matière.

Je trouve la meilleure assurance deces

Quel est l’âge idéal pour souscrire une assurance-décès ?

L’âge idéal pour souscrire une assurance-décès n’existe pas. Cela dépend en réalité de vos objectifs, des risques, des personnes à couvrir.

Pour information, l’assurance-décès peut être souscrite dès 18 ans. Une adhésion jeune est intéressante, elle permet de cotiser plus longtemps. Au-delà de l’âge, certains moments de la vie incitent à souscrire une assurance-décès pour mieux vous protéger :

  • Vous êtes en couple : si vous souhaitez protéger votre conjoint survivant suite à votre décès, faites-en votre bénéficiaire. Cette assurance est une solution adaptée pour limiter la perte financière afin de maintenir son niveau de vie (et payer vos obsèques). La souscription d’un contrat de prévoyance sera plus judicieuse si vos revenus sont plus élevés. Dans ce cas, vous lui offrez la possibilité de maintenir son niveau de vie. Grâce à cette couverture, vous bénéficiez d’une fiscalité avantageuse. Si des abattements sont prévus, le conjoint survivant est exonéré de droits de succession.
  • Vous venez d’avoir un enfant : il est temps de prévoir une couverture aussi pour lui. Les contrats d’assurance-décès permettent de verser une rente d’éducation. Attention, il existe un âge limite pour le versement de la rente. Si vous souscrivez lorsque votre enfant est adolescent, choisissez l’âge limite selon les études envisagées.
  • Vous occupez un poste à risque : si votre situation professionnelle évolue, les assurances prévoyance peuvent s’avérer indispensables. Accident ou maladie, si votre métier présente un risque plus important de décès prématuré ou d’invalidité, souscrivez des garanties adaptées.

Souscription d’une assurance-décès après 70 ans : un prix en hausse

Si certains contrats de prévoyance permettent de souscrire après 70 ans, la question du prix est à prendre en considération. L’âge et l’état de santé étant des éléments majeurs dans la définition du montant des cotisations, souscrire tardivement vous coûtera plus cher. Il vaut mieux souscrire plus tôt pour alléger votre budget tout en constituant un capital dont le montant sera suffisant pour votre bénéficiaire.

La fiscalité après 70 ans n’est pas la même. Le capital décès n’est pas imposable pour les cotisations versées avant 70 ans (excepté la prime versée la dernière année avant le décès si celui-ci a lieu avant 70 ans). Après, le montant du capital est réintégré dans la succession (sauf si le bénéficiaire est votre conjoint). Certes, un abattement est prévu, mais il est de 30 500 euros.

favicon Écrit par
La rédaction Meilleurtaux


top
Tout Meilleurtaux dans votre poche Meilleurtaux Reprenez le pouvoir sur votre budget

Faites des économies, suivez l’activité de vos comptes et simulez un achat immobilier ou un crédit consommation.

Meilleurtaux Placement Reprenez le pouvoir sur votre épargne.

Suivez la performance de tous vos contrats (assurance vie, retraite, immobilier, défiscalisation) et re-versez facilement. Garantie 0 paperasse.

Meilleurtaux Partenaires L’application gagnante pour les professionnels.

Augmentez votre chiffre d’affaires immobilières, gagnez en efficacité lors des premières visites, développez votre business au delà de l’immobilier et travaillez votre image et votre réputation.

application meilleurtaux
fraude Vigilance fraude et accompagnement

Attention, vous pouvez être sollicités par de faux conseillers Meilleurtaux vous proposant des crédits et/ou vous demandant de transmettre des documents, des fonds, des coordonnées bancaires, etc.
Soyez vigilants · Meilleurtaux ne demande jamais à ses clients de verser sur un compte les sommes prêtées par les banques ou bien des fonds propres, à l’exception des honoraires des courtiers. Les conseillers Meilleurtaux vous écriront toujours depuis une adresse mail xxxx@meilleurtaux.com
Vous avez un doute sur l’un de vos contacts ou pensez être victime d’une fraude ? Consultez notre guide.