Assurance décès : les avantages et les inconvénients de ce contrat d’assurance

assurance décès avantages et inconvénients

L’assurance décès est souscrite pour protéger vos proches sur le plan financier lors de votre décès. Vous constituez un capital qui sera ensuite versé sous forme de capital ou de rente. Découvrez les avantages et inconvénients de cette assurance, mais revenons, avant tout, sur cette garantie pour mieux la comprendre.

Le fonctionnement de l’assurance décès

L’assurance décès est un contrat qui permet de verser un capital ou une rente aux bénéficiaires désignés lors de votre décès. Il peut être versé à votre conjoint, à vos enfants, sous forme de rente éducation, ou à un autre bénéficiaire désigné.

La garantie s’applique en cas de décès accidentel ou de décès par maladie. Si vous souscrivez une assurance décès toutes causes, cette fois, comme son nom l’indique, cette assurance vous protège, quelle que soit la cause du décès.

Vous versez des cotisations pour constituer le montant du capital, le fonctionnement de l’assurance décès pouvant varier selon la solution choisie, à savoir :

  • L’assurance temporaire ;
  • L’assurance vie entière.

L’assurance temporaire décès

Il s’agit d’une assurance décès à fonds perdus. Cela signifie que, comme pour toute assurance, si le risque ne se réalise pas en cours de contrat, le capital garanti ne sera pas versé.

Par exemple, si vous avez souscrit un contrat jusqu’à 70 ans, si à votre 70e anniversaire vous êtes toujours en vie, le capital ne sera jamais versé.

L’assurance décès vie entière

Cette fois, il n’y a pas de date de fin. Vous cotisez jusqu’à votre dernier jour. Quelle que soit la date de votre décès, le capital constitué est bel est bien versé sous forme de rente ou de capital à vos bénéficiaires.

La différence avec l’assurance décès d’un prêt immobilier

Si l’assurance emprunteur inclut une assurance décès, celle-ci est différente. Elle n’est pas souscrite de manière volontaire, elle est imposée par les établissements de crédit pour couvrir la somme empruntée. Elle permet, cette fois, d’assurer la prise en charge des mensualités si vous n’êtes plus en mesure de les rembourser, différentes garanties sont incluses au contrat :

  • Perte totale et irréversible d’autonomie (PTIA) ;
  • Invalidité permanente et totale (IPT) ;
  • Invalidité permanente partielle (IPP) ;
  • Incapacité temporaire de travail (ITT).

Il s’agit d’une assurance temporaire. Si, au terme du remboursement de votre crédit, vous êtes toujours en vie, vous ne bénéficierez jamais des sommes versées.

La différence avec l’assurance obsèques

L’assurance obsèques, si elle est liée à votre décès, ne permet pas de verser un capital libre. Souscrire une assurance obsèques permet simplement de permettre à vos proches de financer les frais d’obsèques, l’argent sera versé à l’entreprise de pompes funèbres.

Je trouve la meilleure assurance deces

Les avantages de l’assurance décès

L’assurance décès est une assurance qui offre des avantages plus ou moins importants selon la nature du contrat :

  • Elle permet de protéger vos proches financièrement afin de conserver un niveau de vie correct malgré votre décès et une baisse de revenus ;
  • Le bénéficiaire peut être choisi librement ;
  • Vous pouvez choisir le versement sous forme de capital ou de rente ;
  • Avec l’assurance vie entière, vous êtes certain que le capital constitué sera versé à vos proches ;
  • En souscrivant jeune, vous versez des cotisations peu élevées pour protéger votre famille en cas de décès ;
  • Vous déterminez le montant du capital qui sera versé, même si mourez de manière prématurée et que le capital n’est pas constitué ;
  • Avec l’assurance décès toutes causes, vous pouvez espérer un versement du capital quelle que soit la cause de votre décès. Consultez toutefois les conditions générales de votre contrat pour vérifier les éventuelles exclusions. Notez que le suicide n’est pas garanti la première année ;
  • La fiscalité est avantageuse, surtout pour un décès avant 70 ans, un abattement de 152 500 € est appliqué sur toutes les primes versées avant cet âge.

Les inconvénients de l’assurance décès

Cette assurance présente aussi quelques inconvénients :

  • Avec une assurance décès temporaire, vous cotisez à fonds perdus. Il peut sembler préférable de trouver une autre solution pour épargner à l’image de l’assurance-vie ;
  • Si vous ne choisissez pas l’assurance décès toutes causes, la garantie se limite au décès accidentel, voire à la maladie et quantité d’exclusions sont inscrites au contrat ;
  • Contrairement à un support d’épargne, l’assurance décès ne permet pas de générer des intérêts ;
  • La résiliation ne permet pas de récupérer les primes versées.
Je trouve la meilleure assurance deces

Combien coûte une assurance décès ?

Il n’y a pas de prix fixe pour les cotisations d’une assurance décès. La prime versée chaque mois ou chaque année dépend de plusieurs factures :

  • Le montant du capital défini au moment de la souscription d’une assurance décès ;
  • L’âge du souscripteur au moment de la souscription, mais aussi à chaque échéance ;
  • L’état de santé qui est défini par la compagnie d’assurance grâce au questionnaire de santé rempli en amont.

Comparer pour trouver l’assurance la moins chère

En premier lieu, le comparateur d’assurance vous permet de comparer les garanties afin de déterminer celles qui seront les plus protectrices pour vos proches. Si vous avez des problèmes de santé, vous serez tenté de vous diriger vers une assurance décès sans questionnaire médical. Toutefois, la prime étant plus élevée, comparez cette solution avec une assurance imposant un questionnaire.

Comparez les conditions générales des contrats d’assurance pour être certain du versement du capital. Vous devez veillez à ce que le capital en cas de décès soit versé en cas de mort par accident, de maladie, voire pour d’autres raisons telles que le suicide. Personne n’est à l’abri d’un accident de la vie, d’un burn-out, etc., pouvant engendrer un suicide.

Dès lors que vous avez fait un comparatif des garanties d’assurance décès, avant de souscrire une assurance décès, comparez les prix pour vous assurer d’offrir le meilleur capital au conjoint survivant ou à vos enfants tout en cotisant de manière à respecter votre budget.


top

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.