Quelle assurance décès pour un senior ?

L’assurance décès est un contrat de prévoyance qui permet de protéger vos proches sur le plan financier, qu’il s’agisse de membres de votre famille ou de personnes qui y sont étrangères. Pour un senior, la souscription d’un contrat d’assurance décès permet de fixer le montant du capital versé et de choisir librement le bénéficiaire désigné du contrat.

Senior : pourquoi souscrire une assurance décès ?

La première raison est simple : l’assurance décès permet le versement d’un capital ou d’une rente viagère au conjoint survivant afin de ne pas trop réduire son niveau de vie et de limiter l’impact financier d’un décès.

Le conjoint n’étant pas le seul bénéficiaire, l’assurance décès peut aussi être souscrite pour permettre à un enfant de faire des études grâce à une rente éducation.

Autre raison de souscrire une assurance décès : le choix des bénéficiaires en cas de décès est libre. Vous n’êtes pas sans savoir qu’il n’est pas possible de déshériter un héritier réservataire à l’image d’un enfant ou de le léser. Grâce au capital décès, vous pouvez choisir le bénéficiaire du contrat afin de favoriser l’un de vos héritiers ou d’aider financièrement une autre personne (un frère, un ami, etc.).

Il est même possible de choisir plusieurs bénéficiaires avec une clause bénéficiaire permettant de définir la part de capital attribuée à chacun.

Souscrire une assurance décès en tant que senior, c’est décider de constituer un capital que vous pourrez transmettre librement. C’est aussi une solution lorsque vous vous apercevez, au moment de la retraite, que vos revenus ont baissé et que votre conjoint survivant rencontrerait des difficultés financières à la suite de votre décès et donc, de la perte de vos revenus.

Je trouve la meilleure assurance deces

Le prix de l’assurance décès pour un senior

Le prix de l’assurance décès est déterminé par différents facteurs. Aussi, vous allez vous en apercevoir, le fait de souscrire tardivement avec un risque de décès plus élevé va impacter le montant des primes versées.

  • Le montant du capital garanti en cas de décès : plus il est élevé, plus vous devrez verser des cotisations importantes.
  • Le niveau des garanties : avec une couverture plus complète, là encore, les primes versées seront plus élevées.
  • Le type d’assurance (temporaire, vie entière, toutes causes) impacte le niveau de couverture, et donc, là encore, le prix de l’assurance décès.
  • L’âge de souscription : plus le souscripteur est âgé, plus la durée de cotisation est faible pour constituer un capital d’assurance décès. De ce fait, un senior paiera plus cher.
  • L’état de santé : un questionnaire médical permet de déterminer l’état de santé du senior pour évaluer le risque de décès prématuré. Un questionnaire de santé est, naturellement, moins favorable à un senior qui, la plupart du temps, aura une santé plus fragile qu’un trentenaire.

Quelle formule d’assurance décès souscrire après 60 ans ?

En matière d’assurance décès, plusieurs types de formules sont proposés :

  • l’assurance temporaire décès : elle fixe un âge limite pour la réalisation du risque, à savoir le décès de l’assuré. Si, à l’âge défini au contrat, le risque n’est pas réalisé, vous aurez cotisé pour rien, il s’agit d’une assurance à fonds perdu, comme l’assurance décès du prêt immobilier ;
  • l’assurance décès vie entière : il s’agit d’une assurance décès qui, cette fois, propose un capital garanti, quel que soit l’âge du décès de l’assuré ;
  • l’assurance décès classique : elle permet le versement d’un capital ou d’une rente pour un décès accidentel (accident de la vie, accident de la circulation, etc.) ou à la suite d’une maladie ;
  • l’assurance décès toutes causes : elle permet de verser un capital pour des causes plus larges. Par exemple, le suicide est pris en compte avec, toutefois, un délai de carence de 12 mois. Notez que des exclusions au contrat viennent limiter cette garantie, comparez bien les conditions avant de souscrire une assurance décès.
Je trouve la meilleure assurance deces

Les garanties de l’assurance décès pour un senior

Pour protéger vos proches des conséquences financières de votre décès, vous pouvez simplement souscrire une garantie décès. Toutefois, vous pouvez aussi vous protéger vous-même, en cas d’accident de la vie, avec une assurance décès-invalidité.

Cette fois, le versement d’une rente ou d’un capital est prévu même en cas d’invalidité, le taux d’invalidité étant défini au contrat.

Selon les contrats, les garanties souscrites peuvent être les suivantes : perte totale et irréversible d’autonomie (PTIA), invalidité permanente totale (IPT), invalidité permanente partielle (IPP), incapacité temporaire de travail (ITT).

Notez que l’assurance décès, pour un senior, ne peut pas être souscrite à tout âge. Les compagnies d’assurances fixent des limites. Par exemple, certains assureurs ne permettent pas de souscrire une assurance décès après 75 ans (et 65 ans pour l’invalidité).

Les autres assurances à envisager lorsque l’on est senior

En tant que senior, vous pouvez envisager, en parallèle de votre assurance décès, d’autres contrats pour protéger vos proches à la suite de votre décès.

  • Le contrat d’assurance-vie : l’assurance-vie permet d’épargner pour assurer à vos proches le versement d’un capital à votre décès. La fiscalité de ce contrat est intéressante, surtout pour les versements avant 70 ans. Il est intéressant de souscrire le plus tôt possible. Cette fois, il ne s’agit pas d’une assurance à fonds perdu, votre épargne est garantie (sous réserve du choix de vos supports plus ou moins risqués).
  • Le contrat obsèques : il permet de prendre en charge les frais d’obsèques, une sécurité financière pour vos proches. Toutefois, il est beaucoup plus limité, le capital ne pouvant être utilisé librement. Il ne peut être dédié qu’à l’organisation de vos obsèques et est versé directement à la société de pompes funèbres.

top not actu

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.