Quelle assurance souscrire pour bénéficier d’un capital décès ?

L’assurance décès prévoit le versement d’un capital ou d’une rente à la suite du décès du souscripteur. L’objectif de ce contrat de prévoyance est d’apporter une protection financière aux bénéficiaires désignés tout en leur permettant de bénéficier d’une fiscalité avantageuse. Faisons le point sur ce contrat, son fonctionnement et ses avantages.

Assurance décès : pourquoi souscrire un tel contrat de prévoyance ?

L’assurance décès est un contrat d’assurance qui n’est pas obligatoire de manière individuelle. Il peut, toutefois, être imposé dans un cadre collectif par l’entreprise qui vous emploie.

Il existe différentes raisons de souscrire ce contrat d’assurance :

  • assurer au conjoint survivant le versement d’un capital décès ou d’une rente viagère pour compenser la perte de revenus liée à votre décès ;
  • assurer aux enfants une rente éducation pour financer leurs études ;
  • verser un capital à plusieurs bénéficiaires qui ne seront pas nécessairement de la famille. La clause bénéficiaire permet de choisir les bénéficiaires désignés et de définir le rang de priorité et la part de capital de chacun ;
  • bénéficier d’une fiscalité avantageuse avec un abattement de 152 500 € pour les cotisations versées avant le 70e anniversaire.
Je trouve la meilleure assurance deces

Les différentes assurances décès

Il existe différentes solutions pour envisager le versement du capital décès :

  • l’assurance décès temporaire : une limite d’âge est inscrite au contrat d’assurance décès, le versement d’un capital n’est pas garanti. Si votre contrat s’achève à votre 75e anniversaire, si le risque n’est pas réalisé, à savoir le décès du souscripteur, aucun capital n’est versé. Les primes ne sont pas récupérées, c’est une assurance à fonds perdu, comme l’assurance de prêt immobilier ;
  • l’assurance vie entière : cette fois, vous faites le choix d’un capital garanti en cas de décès. En contrepartie, vous cotisez plus longtemps et le coût de cette assurance est plus élevé ;
  • l’assurance décès classique : cette garantie décès ne vous couvre qu’en cas de décès par accident ou à la suite d’une maladie. Là encore, les bénéficiaires désignés ne sont pas certains de se voir verser un capital ou une rente viagère ;
  • l’assurance décès toutes causes : au-delà de la maladie et du décès par accident, d’autres causes de décès peuvent permettre au bénéficiaire d’obtenir le versement du capital assuré. Le suicide, par exemple, est assuré. Un délai de carence est toutefois appliqué, il est généralement d’un an.

Les garanties de l’assurance décès

Lorsque vous souscrivez un contrat d’assurance prévoyant un capital décès, vous pouvez en réalité bénéficier de garanties complémentaires : perte totale et irréversible d’autonomie (PTIA), invalidité permanente totale (IPT), invalidité permanente partielle (IPP), incapacité temporaire de travail (ITT).

Votre contrat peut aussi prévoir des options telles que le doublement du capital.

Je trouve la meilleure assurance deces

Comment souscrire une assurance prévoyant un capital décès ?

Il vous suffit de contacter votre compagnie d’assurances qui pourra vous proposer un contrat pour protéger vos proches. Toutefois, il est toujours intéressant de comparer les conditions et les garanties d’un contrat d’assurance. Prenez le temps de faire un comparatif en ligne. Vous pouvez aussi souscrire directement sur internet, sans vous déplacer.

Vous devrez en amont remplir un questionnaire médical, qui permet de définir le niveau de risque de décès prématuré et donc de versement d’un capital sans que vous ayez beaucoup cotisé. Ensuite, vous remplissez un formulaire d’adhésion en définissant le montant du capital et les bénéficiaires en cas de décès.

Quel est le montant du capital de l’assurance décès ?

Le montant est très variable. Vous pouvez prévoir un capital de 2 000 €, de 100 000 € ou d’un million d’euros. Le montant est déterminé selon votre situation personnelle, le capital décès que vous souhaitez verser et votre capacité financière, le montant du capital impactant naturellement les primes.

Qui sont les bénéficiaires du capital de l’assurance décès ?

Les bénéficiaires du capital décès peuvent être n’importe qui. Si le capital versé est souvent en faveur du conjoint survivant, il peut s’adresser aux enfants du souscripteur ou même à des personnes étrangères à la famille. C’est l’un des avantages de cette prévoyance, vous pouvez favoriser la personne de votre choix.

Versement d’un capital ou d’une rente ?

Le capital de l’assurance décès peut être versé de différentes manières :

  • versement d’un capital unique au moment du décès ;
  • versement d’une rente viagère qui permet au conjoint survivant d’obtenir un complément de revenus ;
  • versement d’une rente éducation pour les enfants.
Je trouve la meilleure assurance deces

Le montant des cotisations d’une assurance décès

Le montant des cotisations de l’assurance décès dépend de différents facteurs :

  • l’âge du souscripteur : plus il est âgé, plus il devra cotiser pour constituer le capital qu’il souhaite verser à ses bénéficiaires ;
  • le questionnaire de santé : si des problèmes de santé apparaissent, le risque est plus élevé pour la compagnie d’assurances qui va augmenter le montant de la prime d’assurance ;
  • le montant du capital versé ;
  • la nature de l’assurance décès : classique ou toutes causes, temporaire ou vie entière ;
  • les options souscrites.

Il est important de bien comparer les offres pour trouver l’assurance décès offrant les conditions les plus favorables.

Quelle différence avec l’assurance obsèques et l’assurance-vie ?

L’assurance décès se distingue d’autres types de contrats liés au décès de l’assuré.

L’assurance-vie permet de verser un capital ou une rente en fonction des sommes épargnées durant la vie du souscripteur et des intérêts perçus. Elle se différencie de l’assurance décès qui permet de verser un capital, même si celui-ci n’est pas entièrement constitué par l’assuré.

L’assurance obsèques permet, quant à elle, de régler les frais d’obsèques uniquement. Le capital de l’assurance décès peut être utilisé librement par le bénéficiaire.


top

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.