Lupus et assurance de prêt immobilier

Dans le cadre d'une demande de prêt immobilier, les banques exigent habituellement une assurance emprunteur. Selon les profils, la recherche d'une assurance peut s'avèrer plus difficile que prévue. Désormais les profils présentant un risque aggravé, ont les moyens de trouver une assurance adaptée à leurs besoins, avec l’instauration de la délégation d’assurance et la convention AREAS.

Malgré tout, les candidats souffrant d’une maladie auto-immune comme le lupus, peuvent subir des exclusions de garantie en raison notamment de leur état de santé ou des risques qui en découlent. En effet, les assureurs et les établissements bancaires intègrent le lupus érythémateux disséminé (LED) parmi les risques aggravés de santé.

Assurance de pret lupus

J’assure mon prêt au meilleur prix

Mieux connaître le lupus

Afin de se protéger contre la prolifération de microbes dans l’organisme, le système immunitaire délivre des anticorps. Chez certaines personnes, il produit cependant des auto-anticorps nuisant aux cellules du corps, et par extension, aux organes. Cette réaction est constatée chez les individus atteints de lupus.

Une fois touchées, les personnes malades peuvent souffrir de disgracieuses éruptions cutanées dans différentes parties du corps. Dans les cas les plus problématiques, les organes vitaux en sont atteints. En tout cas, la maladie ne se manifeste pas de la même façon chez les patients.

Même si certaines personnes ont davantage de risque d’attraper des maladies auto-immunes, le lupus n’est pas une pathologie que les parents peuvent transmettre à leurs enfants via les gènes. Il arrive néanmoins que l’affection atteigne le fœtus pendant la grossesse.

Davantage de femmes que d’hommes parmi les malades

En consommant du tabac ou en étant régulièrement exposé aux rayons ultra-violets, le LED peut se développer dans l’organisme. Mais la pathologie se déclenche surtout après la prise d’antibiotiques ou de bêtabloquants. Il en est de même pour les médicaments anticonvulsivants. Si ces facteurs influent beaucoup sur l’apparition de la maladie, les causes hormonales ne sont pas en reste.

Toujours est-il que l’inflammation atteint davantage (9 fois plus) les femmes que les hommes, comme c’est le cas avec la majorité des pathologies auto-immunes. En effet, la sécrétion d’œstrogènes constitue un facteur déclencheur du lupus chez les femmes, en raison de l’excès d’immunité qui en résulte.

Quand une personne ménopausée suit un traitement hormonal ou qu’une patiente prend des pilules contraceptives, les symptômes risquent donc de s’aggraver.

J’assure mon prêt au meilleur prix

Des symptômes qui apparaissent en début de maladie

Symptômes lupus

Parmi les manifestations les plus visibles du lupus figurent les éruptions cutanées qui se développent au niveau des pommettes et qui traversent le nez. Similaires à des ailes de papillons, elles peuvent également apparaître aux alentours des yeux. À ses débuts, la maladie se manifeste de cette façon. Il arrive que les paupières soient bouffies.

Les malades peuvent également ressentir des maux de tête et constater une chute de cheveux. Dans certains cas, le lupus provoque des désordres hématologiques, d’où un risque d’anémie. Des troubles neurologiques peuvent également apparaître.

En se disséminant, le lupus finit par impacter le fonctionnement de nombreux organes du corps dont le cœur et les poumons, en passant par les artères et les articulations. D’ailleurs, la maladie entraîne une insuffisance rénale systémique dans 20 % des cas au moins, lorsqu’elle n’est pas traitée correctement au bout de 5 ans.

Un traitement chronique pour soigner les patients lupiques

Diagnostiquer le lupus passe par un examen médical. Il consiste par exemple à identifier la présence d’auto-anticorps dans l’organisme et à réaliser un bilan sanguin. Les dégâts sur les organes sont également évalués.

Une fois le diagnostic posé, un traitement est prescrit. Des immunomodulateurs seront administrés au patient, en plus des médicaments permettant de réguler l’auto-immunité. Outre des corticoïdes, les personnes atteintes prendront également des anti-inflammatoires. Les soins prodigués permettent de limiter les récidives et d’éviter les complications. Ils doivent être couplés à une bonne hygiène de vie. Par ailleurs, le patient doit protéger sa peau des rayons de soleil.

Si, pour l’heure, aucun traitement ne permet encore de guérir du lupus, la prise en charge médicale favorise l’amélioration de l’état de santé du patient. Même si cette situation est temporaire, la rémission peut s’inscrire dans la durée.

J’assure mon prêt au meilleur prix

Le lupus représente un risque aggravé de santé pour les professionnels de l’assurance de prêt

Questionnaire de santé lupus

Une fois son questionnaire de santé rempli par le patient lupique et le dossier médical transmis à l’assureur, le médecin-conseil de ce dernier peut exiger des examens supplémentaires. En effet, pour adhérer à une assurance emprunteur, le candidat doit impérativement compléter ce document.

Il revient au professionnel de santé d’évaluer l’ampleur du risque aggravé dès lors qu’il a les résultats des bilans et analyses entre ses mains.

Sur cette base, la société d’assurance établira les conditions de couverture, tout comme le tarif. Ainsi, la prime d’assurance peut être majorée, en fonction de l’évolution de la maladie.

Lorsque l'assureur refuse de s’engager, l’emprunteur a la possibilité de faire valoir l’accord AERAS. En respectant les conditions appliquées par la convention, comme l'âge maximum au moment de la souscription, le montant du prêt, ou encore la durée du prêt et les examens médicaux, l'emprunteur peut prétendre à un contrat d'assurance de prêt.


J’emprunte
sur
15 ans
J’assure mon prêt au meilleur prix
top
Découvrez votre taux personnalisé

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.