Crédit ficp urgent, quelles solutions ?

Credit ficp urgent

Que signifie « Être fiché FICP » ?

Le FICP ou Fichier des incidents de remboursement des crédits aux particuliers est une base de données, qui recense l’ensemble des problèmes de paiement concernant des prêts non professionnels.

Mis en place dans le cadre de la lutte contre le surendettement, le FICP renseigne les banques et sociétés de crédit spécialisées sur la solvabilité d’un particulier qui souhaite souscrire un prêt.

Ces dernières ont d’ailleurs l’obligation de vérifier systématiquement le fichier afin d’éviter d’accorder un emprunt supplémentaire à un consommateur ayant déjà des problèmes pour payer ses mensualités, et aggraver ainsi son endettement.

Tout comme les professionnels, les particuliers peuvent consulter leurs données personnelles dans le FICP. Il suffit pour cela d’envoyer une requête écrite accompagnée d’une photocopie de leur pièce d’identité à la Banque de France, ou de s’y rendre en personne, muni de sa carte d’identité. Cette démarche est notamment utile en vue d’une demande d’un retrait du fichier par le créancier ou le tribunal d’instance si l’emprunteur estime que son fichage n’est pas justifié.

L’inscription au FICP est la conséquence de deux types de situations.

  • Le défaut de remboursement d’un crédit : Dans ce dernier cas, la banque qui envisage de faire inscrire son débiteur au FICP est tenue de prévenir l’intéressé. Ce dernier dispose alors de 30 jours à partir de la date d’envoi du courrier d’information pour régulariser la situation et échapper au fichage effectif
  • Le dépôt d’un dossier de surendettement : Déposer une demande de dossier de surendettement auprès des commissions de la Banque de France est une procédure lourde de conséquences. Elle entraîne notamment le fichage systématique au FICP.

Credit ficp urgent solutions

Crédit urgent : quelles solutions lorsqu’on est fiché au FICP ?

Le crédit hypothécaire pour les propriétaires

Les personnes qui possèdent un bien immobilier utilisé au titre de domicile principal ou de résidence secondaire et sont inscrites au FICP peuvent mettre en place un crédit hypothécaire. Le bien représente en effet une garantie solide qui lui permet d’obtenir des liquidités pour honorer ses prêts en cours, mais aussi concrétiser d’autres projets.

Une alternative à la souscription d’un nouveau prêt consiste à demander un rachat de crédit pour FICP.

En effet, l’accumulation de dettes risque de compliquer encore plus le règlement des mensualités. Le nouvel établissement solde tous les crédits en cours auprès des anciens créanciers et établit un contrat unique associé à un taux d’intérêt harmonisé et une seule mensualité. La période de remboursement est étendue, ce qui permet de réduire considérablement le montant de chaque échéance, l’adaptant à son niveau de ressources actuel. La solution est efficace pour rééquilibrer sa situation financière.

Le prêt sur gage

Credit ficp urgent pret gage

Le prêt sur gage est une autre solution pour disposer rapidement de liquidités lorsque l’on ne peut prétendre à un emprunt bancaire du fait d’un interdit bancaire.

Le principe est simple : l’emprunteur s’adresse au Crédit municipal, unique organisme agréé pour ce type de prêt. Il y dépose un objet de valeur destiné à servir de garantie.

Le prêteur détermine le montant du prêt en fonction de la valeur réelle de l’article estimée par un commissaire-priseur suivant les pratiques en vigueur sur le marché des enchères publiques (50 % à 70 % de la valeur). Il fixe le taux d’intérêt en fonction du capital prêté.

Pour conclure le contrat, le Crédit municipal réclame une pièce d’identité et un justificatif de domicile.

Le prêt entre particuliers

Les Français sont de plus en plus férus de Prêts entre Particuliers (PAP), un système importé des États-Unis dans un contexte de méfiance croissante envers les banques et les établissements financiers traditionnels. De plus, les conditions strictes imposées par ces derniers excluent les profils atypiques ou les personnes en situation de précarité financière, poussant ceux-ci à recourir à des solutions alternatives, dont l’économie collaborative.

C’est notamment le cas des personnes inscrites au FICP, qui sont privées de toute possibilité de souscrire un prêt personnel classique. Mais les emprunteurs à la recherche d’un prêt à un taux attractif peuvent également se tourner vers le crédit entre particuliers, puisque dans ce cas, les deux parties conviennent du taux à appliquer.

Credit ficp urgent pret particulier

Pour éviter tout litige, même entre personnes de confiance, la formalisation du prêt par écrit est indispensable. Les informations suivantes sont requises : la somme empruntée, le taux d’intérêt éventuel, la durée et les modalités (fréquence, montant) de remboursement.

Le microcrédit social

Les personnes sous le coup d’une interdiction bancaire peuvent approcher des organismes tels que la caisse d’allocations familiales (CAF) ou l’association pour le droit à l’initiative économique (ADIE) pour obtenir une aide financière et revenir à une situation stable. La CAF, par exemple, peut débloquer un prêt urgent pour interdit bancaire aux allocataires éligibles.

Alternativement, l’emprunteur exclu du système bancaire classique du fait de l’insuffisance de ses revenus ou de la précarité de sa situation professionnelle peut solliciter un microcrédit social pour se sortir d’une mauvaise passe. Il s’agit d’un prêt à taux préférentiel d’un montant allant de 300 euros à 5 000 euros dans la plupart des cas, mais pouvant atteindre 12 000 euros pour des situations exceptionnelles. Garanti en partie par l’État et par l’établissement prêteur, ce microcrédit doit être soldé en 5 ans au maximum.

calculez votre nouvelle mensualité
Etes-vous propriétaire ?
Combien de crédits remboursez vous ?
crédit(s) conso
déposez votre demande
de prêt
Jusqu’à -60%*
sur vos mensualités avec le
rachat de crédits !
je compare les offres
Rachat de crédits
Regroupez tous vos crédits et diminuez vos mensualités
Votre rachat
de crédit au
meilleur taux
demandez gratuitement un rachat de crédits

La baisse du montant des mensualités suppose un allongement de la durée de remboursement et une majoration du coût total d'un ou de plusieurs crédits objets du regroupement.

Aucun versement, de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d'un particulier, avant l'obtention d'un ou plusieurs prêts d'argent.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.