Les victimes insoupçonnées de l’inflation

chien

Avec la crise financière actuelle, le budget des foyers diminue et les animaux de compagnie en paient les frais. Pour certains propriétaires, chiens, chats et autres animaux domestiques représentent effectivement une charge qu’ils ne peuvent plus assumer. Il faut dire que les dépenses ont augmenté, vu que leur nourriture et leurs besoins en général connaissent une hausse.

Avec l’inflation, les prix ont augmenté de manière astronomique. Le budget devient serré et les dépenses doivent être limitées. Les propriétaires d’animaux de compagnie sont particulièrement touchés. En effet, les coûts des produits, loisirs et frais de vétérinaire ont connu une hausse considérable. Ce qui les pousse à prendre des décisions difficiles.

Sur les 2 005 personnes qui ont répondu au sondage de l’Ifop, 1 036 possèdent des animaux. Elles doivent continuer à les nourrir et à leur fournir tout ce dont ils ont besoin pour leur bien-être. Quelle est la réaction de ces propriétaires face à la conjoncture actuelle ?

Comment se manifeste la hausse des prix sur les besoins animaliers ?

D’après l’Ifop, 75 % des propriétaires d’animaux se plaignent d’une augmentation au niveau des prix des produits alimentaires. À noter que les produits les plus prisés sont les croquettes pour chiens et les pâtées pour chat. Selon l’étude, les Français accordent un budget mensuel d’environ 59 euros pour l’alimentation de leurs animaux domestiques. Aujourd’hui, les dépenses grimpent jusqu’à 643 euros par an. C’est 201 euros de plus qu’il y a deux ans.

Leur nourriture n’est pas le seul élément à avoir connu une hausse. L’assurance animaux aussi est concernée, avec la couverture de leurs frais de santé qui passe à 44 euros. Sans oublier les frais de vétérinaire qui montent à 145 euros pour les soins médicaux. À part cela, les loisirs passent à 45 euros, les soins esthétiques à 41 euros, etc. Au total, les Français s’apprêtent à débourser environ 943 euros tous les ans.

Quelles sont les conséquences de la hausse sur les animaux ?

Les propriétaires sont contraints de revoir leurs dépenses. Au niveau de l’alimentation, ils se ruent désormais sur les produits bas de gamme. Pourtant, les ingrédients contenus dans ces denrées sont médiocres et peuvent avoir de sérieuses conséquences sur la santé des animaux. D’après les résultats de l’étude, 20 % des individus ne se préoccupent plus de la qualité des produits.

À cause de la crise financière qui s’étend au niveau mondial, beaucoup d’animaux sont abandonnés par leurs propriétaires. La raison est simple : le manque de ressources financières. Le sondage a révélé que 7 % des propriétaires ont dû se défaire de leurs amis à quatre pattes.

Cela dit, 30 % des individus interrogés sacrifient une part de leur budget personnel pour que leurs animaux ne manquent de rien. D’autres sollicitent de l’aide auprès des associations telles que la SPA pour les croquettes et les frais vétérinaires.


Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.