Les prix des billets d’avions s’enlisent à l’orée des vacances d’été 2022

avion

Les billets d’avion en direction de Montréal coûtent actuellement moins cher qu’en 2019. Une bonne nouvelle pour les Français, qui sont nombreux à vouloir partir vers cette destination d’ici les prochains congés estivaux. Cependant, cet écroulement des prix des vols a aussi été constaté pour d’autres villes, également privilégiées des ménages tricolores.

Comparativement à 2019, les prix des vols vers les destinations plébiscitées par les voyageurs pour les vacances d’été 2022 s’effondrent. S’envoler depuis la France pour Montréal (Canada) coûte désormais moins de 640 euros par exemple. Ce tarif représente une baisse de 18 % à l’aune de celui affiché avant le début de la crise sanitaire.

Une plus forte variation a été observée du côté de la Grèce ou de l’Espagne. Un billet d’avion aller-retour pour Athènes est aujourd’hui vendu à 278 euros, soit 31 % de moins qu’en 2019. Pour Palma de Majorque ou Barcelone, il s’achète respectivement à 163 euros (-39 %) et 121 euros (-43 %).

La destination favorite des Français pour l’été 2022 porte sur Montréal

Ces villes figurent dans le top 10 des préférées des Français pour l’été prochain, d’après un sondage OpinionWay. Réalisée pour Liligo, cette enquête, qui est à noter pour les compagnies d’assurance voyage, intègre dans le palmarès :

  • Marrakech (Maroc) ;
  • Pointe-à-Pitre (Guadeloupe) ;
  • Ajaccio (Corse) ;
  • Porto (Portugal) ;
  • Saint-Denis (La Réunion) ;
  • Lisbonne (Portugal).

Les destinations plutôt chaudes dominent ce classement. Cependant, c’est Montréal qui occupe la première place en dépit de la distance qui la sépare de l’Hexagone. Pour indication, la ville canadienne se trouve à 5 502 km de la capitale tricolore.

Le porte-parole de Liligo, Guillaume Rostand, réagit que voir celle-ci en tête des destinations phare pour l’été 2022 suscite l’étonnement. D’après lui, ce palmarès révèle bien que les Français veulent s’échapper à des milliers de kilomètres de leur habitation. Il poursuit qu’en France, la Corse avait été beaucoup convoitée par les Français en 2021, mais maintenant :

[…] Avec la multitude de destinations accessibles et les moindres craintes vis-à-vis du Covid, l'engouement est moins fort cette année. On note, dans le classement des destinations internationales, un retour de l'Asie avec Bangkok en 22e position du classement général, c’est un indice positif sur la reprise des voyages toutes parties du monde confondues.

Le budget des ménages pour les voyages a augmenté

Pour les ménages tricolores, les projets d’évasion dans des pays étrangers étaient entravés par plusieurs obstacles depuis mars 2019. Leur enthousiasme diminuait très souvent du fait des restrictions strictes, ou même de la fermeture totale des frontières. Plus du quart des voyageurs français (27 %) réorganisaient par conséquent leurs plans pour les congés estivaux en 2021. Tant ils redoutaient que leur vol soit annulé.

Cette année, en revanche, le contexte a évolué. Six Français sur dix songent dorénavant à partir loin durant les vacances d’été. L’année écoulée, ils étaient 54 % à prévoir un tel projet. Dans ce cadre, OpinionWay dévoile que les Français dépenseront 1 028 euros par individu durant leurs prochaines vacances estivales. Par rapport à 2021, leur budget a augmenté de 149 euros.

Cette hausse tient en partie au choix de leurs destinations. 42 % des Français désirent à présent passer leurs prochains congés estivaux à l’étranger (23 % en 2021). Durant la crise sanitaire, les ménages privilégiaient la métropole.


Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.