Menu Crédit immobilier

Radon : un danger invisible dans nos maisons

Les dangers du radon

Le radon est un gaz radioactif incolore et inodore. Produit par la nature, il se dégage malheureusement des sols pour se diffuser dans l'air et dans nos maisons. À l'intérieur, les concentrations peuvent être dangereuses pour la santé.

Le radon est un gaz produit dans le sol, par la dégradation de l'uranium et du radium. Il s'infiltre ainsi dans le sol, puis se diffuse dans l'air et dans l'eau. Il s'agit donc d'un phénomène naturel. Toutefois, dans nos maisons, du fait du confinement, les concentrations peuvent être beaucoup plus élevées. Or, ce gaz radioactif n'est pas neutre pour notre santé, bien au contraire.

Il serait à l'origine entre autre de nombreux cancers des poumons, entre 1 200 et 2 900 par an chaque année en France. Le radon serait donc la seconde cause de cette maladie après le tabagisme. Limiter sa présence dans nos maisons est un enjeu de santé considérable.

Du radon dans ma maison ?

Actuellement, 31 départements français sont considérés comme étant à risque. L'Institut de radioprotection et de sureté nucélaire (IRSN) tient à disposition une cartographie du potentiel radon sur son site internet, ainsi qu'un moteur de recherche par commune. Cela peut ainsi constituer une première étape du diagnostic de votre maison.

L'OMS recommande un seuil de 100 Bq/m³ (Becquerel par mètre cube) et l'Union Européenne de 200 Bq/m³. Au-delà, l'exposition devient donc à risque. En France, l'IRSN estime que la concentration moyenne est de 90 Bq/m³, toutefois, les chiffres oscillent grandement d'une région à l'autre, allant de 5 Bq/m³ au minimum, et jusqu'à 4 964 Bq/m³ au maximum. Les sols les plus contaminés sont les granitiques et les volcaniques.

Ensuite, l'infiltration du gaz dans votre air intérieur va dépendre d'une part de la nature du sol, propice ou non à faciliter les transferts et de votre maison d'autre part. Le radon s'infiltre via les fissures, les canalisations, les matériaux poreux, les joints... Une mesure précise peut-être réalisée à l'aide de dosimètre. Il suffit d'en poser plusieurs dans la maison et de les laisser prendre les mesures. Les endroits à privilégier sont les pièces les plus basses, ainsi que les pièces les plus occupées. D'autre part, la concentration étant variable durant la journée, du fait notamment de l'aération manuelle de la maison, la mesure doit aboutir à une moyenne annuelle. Cette analyse peut aussi être réalisée par un diagnostiqueur spécialisé.

  • Pour limiter la concentration en radon dans la maison, le premier réflexe à adopter, c'est tout simplement d'aérer chaque jour.
  • Ensuite, vous pouvez améliorer votre système de ventilation, par exemple avec un équipement à pression positive, ou encore en privilégiant la ventilation sous le plancher.
  • Autre point clé, vous pouvez renforcer l'étanchéité entre le sol et le reste du bâtiment, empêchant ainsi au maximum le gaz de pénétrer à l'intérieur : les fissures sont colmatées, les joints renforcés.
  • Des travaux plus importants et coûteux donnent aussi de bons résultats. Il s'agit du drainage sous dalle. Le radon est ainsi extrait du sol sous les fondations, le gaz ne peut donc plus remonter dans la maison.

Crédit photo : ©IRSN

Le meilleur taux pour votre projet
Montant de votre prêt
Durée
15 ans
Je compare les taux
à la une
publicite
services
publicite
Simple & Rapide,
faites le tour de 110 banques
en 5 mn
je dépose une demande
Crédit immobilier
En quelques minutes, comparez les meilleures offres de prêt, sélectionnées et adaptées selon votre profil et votre projet.
Etude
gratuite et sans
engagement
OBTENEZ DES TAUX PERSONNALISÉS EN QUELQUES MINUTES !
Quel taux pour votre projet ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.